fbpx
Connexion

Les 6 équipements pilotes, indispensables en enduro

Les 6 équipements pilotes, indispensables en enduro

Si vous débutez la pratique de la moto enduro, il faudra avant d'enfourcher votre moto et de vous lancer à l'assaut des chemins en toute sécurité, vous équiper d'un minimum d'équipement indispensables.

On a doncdécidé de faire un petit tour d'horizon des équipements pilotes (de protection) qui nous paraissent vraiment indispensable pour tout néophyte qui voudrait s'initier à la pratique de l'enduro dans de bonnes conditions

6 équipements de protections indispensable aux pilotes d'enduro

il n'est pas question ici de faire un tour exhaustif de toutes de protections pilote du marché tout-terrain ou de faire un comparatif entre différents types d'équipements, mais simplement d'évoquer les éléments qui nous paraissent être indispensables pour se lancer en enduro en toute sécurité.

1 : Le casque

On ne vous apprendra rien en vous disant que le casque est bien évidemment l'élément indispensable de protection de tout pilote d'enduro. Mais ce qui l'est peut être moins pour les néophytes, c'est que tous les casque moto ne sont pas bon pour le tout-terrain . Par exmple les casques jet (sans mentonnière) et les casques de route (sans visière) sont à proscrire (idem bien-sur pour les casques de vélo ou de skate).

Pour pratiquer l'enduro il est donc indispensable d’utiliser un casque moto conçu pour la pratique de la moto tout-terrain ( c'est à dire un casque intégral avec une visière vous protéger des projections et une mentonnière pour protéger le bas la mâchoire lors de chutes). A noter aussi que le système de fermeture de la boucle de jugulaire devra être du type double boucle D et non pas un système d'attache rapide qui n'est pas sécurisant et  risquerait de se détacher lors de chute violente.

casque cross enduro FOXExemple de casque tout-terrain de la marque Fox parfaitement adapté à la pratique de l'enduro 

2: Le pare-pierres

Son rôle étant de protéger votre torse et votre dos, des chocs lors de chutes ou des projections de pierres. Le pare-pierre est à mettre au même titre que votre casque et vos bottes, c'est à dire une protection sur laquelle on NE PEUT PAS faire l'impasse. Sur le marché des gilets et plastron de protection vous trouverez plusieurs modèles : avec ou sans manches, gonflable ou pas,  en mousse  ou en plastique dur.  Pour un débutant , malgré des prix relativement important, une protection de type gilet intégral (avec manches) sera à privilégier car le gilet offre plus de protections que le simple pare-pierre, car offrira en complément une protection des épaules et des coudes (articulations soumissent à rude épreuve lorsqu'on débute la moto tout-terrain).

De plus Il faut savoir qu'en compétition la FFM vous imposera certain type de protection ce qui signifie que votre gilet, plastron, pare-pierres, (peut importe sa dénomination) devra disposer d'une protections dorsale et d'une protections pectorale et SURTOUT répondre au normes Européennes EN 14021 et EN 1621-2 (voir notre article pour plus d’explication sur ce point spécifique) 

 

3 : Les bottes

Une autre partie du corps très exposée lors de la pratique du tout-terrain, c'est les pieds (avec les chevilles et tibias). On voit parfois des débutants "faire l'économie" d'un achat de bottes et s’aventurer dans les chemins avec une paire de tennis, mais c'est une grave erreur car la blessure au pied ou à la cheville peut s'avérer très handicapante. Alors certes se payer une paire de botte de cross pour débuter, ça représente un sacré budget (compter entre150€ pour de l'entrée de gamme avec une protection minimale et 400 € et plus pour des bottes haut de gamme genre Alpinestar Tech7 ou Sidi SRS : voir par exemple les équipements de moto cross sur Speedway.fr ). Mais à ce jour on ne fait rien de mieux pour protéger les pieds les chevilles (et les tibias) d'un pilote d'enduro !

bottes motocross enduroPour l'enduro on essayera de privilégier des bottes bien articulées au niveau des chevilles comme ici les TCX Comp Evo

4 : Les genouillères

2 types de protection de genou s'offrent au pilote tout-terrain : les genouillères qui assurent la protection des genoux et tibias face aux chocs lors de chutes et les orthèses de genou qui elles en plus d'assurer aussi une protection contre les chocs, permettent en plus de réduire les risques de torsions ou les hyper-flexions du genou (risque de ruptures des ligaments croisés par exemple). Pour débuter, une protection de type genouillères suffira amplement, mais si vous avez déjà des antécédents médicaux au genouwx ou si vous souhaiter aller plus loin dans la pratique du tout-terrain, les protections type orthèse seront vite indispensables.

genouilleres vs ortheses motoA gauche des orthèses de genou, à droite des genouillères

Pour mieux comprendre les différences entre ces 2 types de protection de genou, lire notre sur l'essai des orthèses de la marque EVS et notre essai des genouillères EVS TP19.

5 : Le masque

Indispensable pour protéger vos yeux, le masque tout-terrain viendra en complément du casque, pour créer une barrière entre votre visage et les diverses projection (boue, eau, sable, pierres, poussières, mais aussi protéger vos yeux des branches d’arbres ) . Pas vraiment de règle précise pour choisir son masque si ce n'est qui faudra bien veiller lors de votre achat à ce que le masque s'insère bien dans l’ouverture de votre casque pour que celui-ci puisse parfaitement se plaquer sur votre visage . Si ce n'est pas le cas vous prendriez le risque de laisser pénétrer entre le masque et vos yeux des projections d’eau et/ou de poussières.

 masque cross AKA casque freenduroNe pas hésitez à tester le bon positionnement du masque sur différents modèles de casques

 

6 : Les gants

Les gants sont aussi indispensables, car c'est eux qui vont protéger vos mains en cas de chute ou de glissade (le cerveau humain possède le réflexe de vous faire mettre les mains en avant pour se protéger lors d'une chute). Les gants possèdent aussi un rôle préventif en prévenant (pour les meilleurs du marché ..) l’apparition d’ampoules au niveau des paumes des mains qui sont en contact avec les poignées de guidon.

Pour choisir vos gants, noter que ceux-ci devront être suffisamment souples pour offrir une bonne liberté de mouvement, mais aussi coorectement ajustés à la taille de vos mains (ni trop grand, ni trop petit) et enfin posséder également une paume "rembourrée" pour empêcher (retarder) l'apparition des ampoules.

gant moto cross enduroGants de la marque FIVE avec une protection de qualité coté paume de la main pour empêcher (ou retarder ) à l'apparition d'ampoules)

Certain remarqueront que nous n’avons pas retenu parmis ces  6 équipements indispensables,  le pantalon et le maillot. C'est bel et bien volontaire car de notre point de vue pour débuter en enduro, débourser entre 150 et  300 € pour une tenue,  qui offriront une très faible protection (aucune pour le maillot , très peu pour le pantalon) ce n'est pour nous pas vraiement insdispensable pour s'initier à la discipline. Si pour vous le look passe un second plan, alors un bon jean et un vieux maillot de sport  à manche longue feront parfaitement l'affaire pour s'aventurer dans les chemins.

Laisser votre commentaire ...
Caractères restant.
S'identifier ( )
Poster comme invité
Chargement... The comment will be refreshed after 00:00.

Soyez le premier à réagir cette news.


Freenduro.com utilise des cookies pour améliorer la qualité de votre visite. Les cookies nous permettent de personnaliser nos contenus et annonces et d'analyser notre trafic. Nous partageons des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires médias sociaux, publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées.