Connexion
Pilotes moto départ course enduro

Comment se préparer pour sa première course Enduro ?

  • Par: La Rédac' Freenduro

Vous êtes un passionné de moto et vous voulez vous lancer pour votre première course d’enduro ? Probablement que vous aurez un peu d'appréhension et que vous ne savez pas exactement à quoi vous attendre et comment vous préparer ?

La compétition : un peu de stress, de l'adrénaline et un max de plaisir

Sachez que malgré les questions et la montée de pression à l’approche de l'épreuve, vos appréhensions sont normales, mais devraient rapidement disparaitre après le départ. Partir à la "conquête" des chemins et se battre contre le chronomètre en spéciale est une expérience hors du commun, surtout quand le plaisir est partagé par d’autres compétiteurs passionnés comme vous.  Se frotter à la compétition rajoute du challenge et permet de repousser ses limites !

Il existe de nombreuses techniques qui vous permettront d’envisager cette première expérience d’enduro avec plus de sérénité et de préparer votre moto et votre mental. Voyons ensemble quelques conseils génériques à appliquer avant le jour J ! Cet article n’a pas pour ambition d’être exhaustif, mais plutôt de donner quelques pistes de préparation simples aux débutants qui voudraient se lancer dans le grand bain de la compétition.

Choisissez une course adaptée à votre niveau

Un des points les plus importants pour ne pas se décourager et prendre un max de plaisir, c’est de choisir une compétition qui soit à votre niveau et pour laquelle vous vous sentirez le plus à l’aise ! Rien ne sert de vouloir tout de suite s’attaquer à une manche du championnat du monde, sous peine de se décourager et de faire grimper en flèche le stress pour rien. Pour votre première course d'enduro, commencez par un enduro de ligue pas trop loin de chez vous. Ensuite au fur à mesure de votre expérience, vous pourrez viser des courses plus relevées, plus difficiles comme le championnat de France.

pilotes course enduro moto 2Pour votre première course choisissez une course adaptée a votre niveau et essayer de vous engager avec des potes

Lisez le(s) règlement(s) enduro

Avant de vous embarquer dans l'aventure de la course et pour éviter de faire d'être perdu le jour J et de faire des erreurs de débutant, prenez le temps de lire le règlement particulier de l'épreuve que vous aurez choisie. Si vous n’êtes pas au fait des spécifiées des compétitions enduro, il vous faudra assimiler les notions, de contrôle horaire (CP) contrôle de passage (CP), liaisons, secteur chronométrés, ravitaillement, pointage,  parc fermé, etc. Chaque épreuve dispose normalement de son règlement particulier, mais vous pouvez vous familiariser avec toutes ces notions en lisant le règlement FFM du champion de France d'enduro


Prenez du plaisir !

La peur et les appréhensions sont tout à fait normales lors d’une première course, mais vous verrez qu’elles s’évacueront rapidement lorsque vous aurez pris le départ et roulé quelques minutes dans les chemins. Peur de l’élimination ? De la mise hors course ? Ou encore de vous faire doubler par de nombreux pilotes ?  Passez outre, car pour une première course, peu importe le classement final. Donc, pensez surtout à prendre du plaisir,  à rouler détendu (en restant concentré sur votre pilotage pour ne pas chuter bêtement) et surtout ne baissez pas les bras. Même si la course est dure,  ne vous laissez pas décourager par les difficultés du parcours et essayer d’aller jusqu’au bout !

premiere course enduro moto 2Un seul mot d’ordre pour votre première course d’enduro : faites-vous plaisir !

Votre objectif : prendre du plaisir. Ne laissez pas vos peurs gâcher cette première expérience !
Petit conseil : si vous avez des amis qui pratiquent également, l’enduro  n’hésitez pas à vous inscrire ensemble ! Rouler avec des potes  plus expérimentés ou même débutants comme vous ,vous aidera à profiter au maximum de votre course et partager vos expériences.


Entraînez-vous intelligemment

En compétition l’entraînement et la pratique régulière sont les clés du succès, certes, mais il ne faut pas en abuser !  Comme un joueur d'échecs qui revoit ses tactiques pour se préparer à une partie ou un joueur de poker qui examine les stratégies disponibles avant de s'asseoir à la table d'un tournoi, il est important de vous familiariser avec le terrain pendant un ou deux jours (le repérage des spéciales à pied), surtout si vous ne l’avez jamais pratiqué. Cependant, évitez de vous entraîner la veille de la course. En effet, cela aura plutôt comme conséquence de vous fatiguer qu’autre chose. Gardez ce jour-là pour vous détendre et reprendre des forces pour le jour J.

Donc si vous venez d'acheter votre première moto d’enduro, ne vous inscrivez pas de suite sur une course, prenez le temps (au moins pendant quelques mois) de rouler régulièrement et de participer à des randonnées pour apprendre les bases de l’enduro. Pour un débutant, rouler régulièrement sera une très bonne base d'entraînement. Durant cette période précédente, votre première course, faites des sorties de plus en plus longues (minimum 5 heures)  pour vous habituer à rouler toute une journée, comme c’est le cas pour la plupart des courses d’enduro. 

randonnee enduro moto 2Avant votre première course, essayer de vous entraîner sur des franchissements difficiles pour vous aguerrir et ne pas être trop en difficulté le jour J

Vérifiez bien votre équipement

Qu’il s’agisse de la protection dorsale (et pectorale), des genouillères et du casque, des gants : il est important de bien s’équiper et de veiller en particulier à ce que vos équipements de protection soient en bon état et répondent aux normes demandées lors du contrôle technique (pour approfondir le sujet on vous renvoie à notre article sur les équipements de protection enduro).
De même, il est essentiel de vérifier l'état de votre moto avant la course. Que l’éclairage fonctionne parfaitement, que vos leviers ne soient pas cassés ou tordus, que votre béquille est fonctionnelle, que vos cales-pieds peuvent se replient, que votre pot d'échappement ne fait pas trop de bruit, ou encore que vos poignées de guidon ne soient pas percées. Tous ces points et d'autres seront vérifiés lors du contrôle technique par un commissaire de course (FFM ou Ufolep) le matin ou la veille de la course  ! 

Pour ne pas  prendre le risque d'un abandon sur problème mécanique, pensez aussi à contrôler aussi l'état général de votre moto.  Par exemple pensez à contrôler :

  • l'état d’usure de plaquettes de frein
  • les disques de frein
  • les pneus (Homologués FIM) - si possible monter des pneus neufs (mais ce n’est pas obligatoire)
  • Vérifier et ajuster la pression de vos chambres à air
  • le filtre à air
  • le niveau d'huile moteur
  • la visserie
  • le niveau du liquide de refroidissement
  • la tension des rayons
  • le plein d'essence (ou mélange)
  • etc

 Négliger cette étape, ça serait prendre le risque d’abandonner à cause d’un petit problème mécanique, alors soyez méticuleux avec votre bécane.

filtre a air moto enduroAvant la course, n'oubliez pas de nettoyer et graisser le filtre à air de votre moto

N'oubliez pas aussi de vous munir de votre certificat d'assurance moto, de votre permis de conduire, licence sportive (FFM, Ufolep), qui vous seront demandés lors du contrôle administratif avant la course.

Préparez votre sac à dos

Le sac à dos n’est pas obligatoire, mais pour transporter quelques outils et de l'eau, c’est une solution particulièrement pratique. Grâce à des modèles particulièrement étudiés pour l'enduro, comme le Ranger 9L de la marque suédoise USWE , vous aurez un sac qui fera office de sac d’hydratation, tout en ayant une capacité de stockage pour les outils, les barres de céréales et le smartphone ! Le plus important est de ne rien oublier, donc veillez à bien le préparer avant la compétition, pour partir sereinement et dans les meilleures conditions ! Dernier conseil : ne surchargez pas votre sac sous peine d'avoir mal au dos ! Ne prenez que le strict nécessaire à votre course. 

sac a dos enduroEau, outils, bougies, leviers, barres énergétiques, téléphone vous pourrez avec un bon sac à dos embarquer tous cela

Observez et discutez avec les autres compétiteurs

Lors de votre première course (et des suivantes), gardez bien les yeux et les oreilles ouvertes ! Vous allez pouvoir apprendre beaucoup de choses en observant les autres enduristes : quelles sont leurs techniques pour prendre les meilleures traces en spéciale ? Comment font-ils pour passer  sans forcer dans les parties techniques ? Comment se préparent-ils ? Surtout, n’hésitez pas à poser des questions en discutant  avec eux, ces discussions seront enrichissantes et vous permettrons qu’acquérir de l’expérience et des astuces pour progresser et vous améliorer !

Laisser votre commentaire ...
Caractères restant.

S'identifier ( )

Poster comme invité

Chargement... The comment will be refreshed after 00:00.

Articles qui pourraient vous intérésser :