Connexion

Essai HONDA CRF 450 RX 2021 en compétition

  • Par: La Rédac' Freenduro

Aujourd’hui on vous propose un essai d'une moto un peu atypique en enduro, la Honda CRF 450 RX 2021 en condition de course lors du championnat de France d’enduro à Vorey sur Arzon.

La Honda CRF 450 RX 2021

Après seulement 5 années d’existence, la Honda CRF450 RX enduro a reçue pour le millésimé 2021 une refonte complète. L’ensemble de la partie-cycle a bénéficié de modifications au niveau du cadre, de la boucle arrière, du bras oscillant, des suspensions, des tés de fourche et les plastiques. Le moteur a, lui aussi, eu droit à de nombreuses évolutions au niveau de la culasse, du système d’admission, de l’échappement et de la programmation.

moto Honda 450 enduro RX 2021

C’est Pierre Hourdin qui a décidé de relever le défis et d’essayer la Honda lors de cette 3° manche du CDF avec seulement un weekend de roulage avant la course.

Laissons la parole à Pierre

Le défi était de taille pour cet essai grandeur nature sur le championnat de France d'enduro. Étant depuis longtemps habitué à rouler avec des 300 2 temps de marques Européennes, et ne connaissant pas du tout cette cylindrée (450 4t ), je ne savais pas trop à quoi m’en tenir. En plus la difficulté de cette 3° épreuve à Vorey était annoncée et on savait que les liaisons allaient être techniques.

Premières impressions

Au premier abord cette moto fait tourner les têtes, sa robe rouge et son kit déco sobre donne l'impression d'avoir une moto usine, presque identique à celle de Ken Roczen. Les jantes noires et le cadre alu avec de belles et grosses soudures viennent en rajouter sur ce look  « factory ».

Une fois installé sur la moto, malgré sa cylindrée (450), je constate tout de suite que la moto reste fine entre les jambes et la position de pilotage m'est instantanément familière (c’est ce que j’avais entendu dire au sujet des Honda et je peux vérifier que l'ergonomie de la moto me convenait parfaitement dès les premiers tours de roues). Pas besoin de temps d’adaptation, on se sent chez soi, la position de conduite est juste parfaite, les commandes tombent bien sous la main, c’est un peu comme si j’avais toujours piloté cette moto.

Premiers tours de roue

Ayant récupéré la moto seulement un weekend avant Vorey, j'ai profité de ces 2 jours pour faire un entrainement en spéciales avec pour objectif de peaufiner les réglages et de me familiariser avec la moto.

TEST Honda CRF450 RX 2021

Alors que j'appréhendai un peu le 450, et malgré la mise en garde de plusieurs personnes, le moteur de la CRF 450 RX se révèle tout à fait adapté à l'enduro. Malgré sa filiation cross, cette version enduro de CRF - mise au point et homologuée par RedMoto - reste parfaitement maitrisable et les accélérations du 450 sont relativement linéaires.

Au niveau de la gestion électronique du moteur la CRF, dispose de 3 courbes de puissance et en complément de 3 niveaux de gestion de l’anti-patinage (cela permet de modifier le comportement du moteur à sa convenance et de l’adapter aux différentes conditions de roulage).

Après plusieurs essais, j'ai décidé d'adopter la courbe de puissance #1 (ce qui correspond à la "normale" sur cette version enduro reprogrammée par Red Moto Italie)  combinée à la position #3 de l’anti-patinage. C’est pour moi la meilleure combinaison (pour mon pilotage), car avec la courbe de puissance #1 il n’y a quasiment plus de frein moteur et l’anti-patinage en #3 permet un meilleur contrôle de l’adhérence de la roue arrière.

essai Honda CRF450 RX 2021 freenduro

Alors que la version cross de cette nouvelle 450 CRF est un monstre de puissance, là en version enduro (grâce à la mise au point par RedMoto sur la reprogrammation des courbes) le moteur est parfaitement adapté à l’enduro. Ça reste bien sûr un 450 cm3 et si l'on tourne la poignée de gaz comme un gros bourrin ça déménage, mais à bas et mi-régimes, c'est un vrai régal de linéarité. La distribution de la puissance est réellement progressive et ça permet de bien doser les gaz sans se faire surprendre ou déborder par la puissance. À bas régime (en 1 ou 2) elle accepte de descendre très bas (à la limite du calage) sans crainte du coup de piston.

Vous l'aurez donc compris, la rondeur et linéarité de ce moteur m’ont conquis. Mais ce qui m’a encore plus bluffé, c’est sa partie cycle exceptionnelle. C’est réellement un châssis au-dessus du lot. Pour moi sans commune mesure avec les motos avec lesquelles j'ai pu rouler jusqu’à maintenant. 

C'est stable, ça vire dans un mouchoir de poche et la fourche (après quelques heures de rodage) est un régal de confort. Les settings spécifiques de cette version enduro sur la Showa Ø 49 sont vraiment adaptés à l’enduro ! C’est progressif, ça gomme parfaitement les petits chocs en début de course et ça durcit correctement à haute vitesse sur les gros choc. J’avais un peu l’appréhension qu’avec ses origines motocross (et le cadre alu), la moto ne soit un bout de bois et m’explose mes poignets déjà bien abimés, mais en fait non, la RX est très confortable et ne broche pas dans les parties rapides. Ça file droit ! 

Donc pour moi le verdict est sans appel : c’est bien une vraie bécane d’enduro confortable et sécurisante et pas une moto de cross déguisée avec une plaque phare.

 

Et en compétition, ça donne quoi cette 450 ?

Donc direction Vorey pour la 3° épreuve du championnat de France d'enduro (en catégorie Vétéran), avec pour objectif de confronter la CRF RX à une vraie course d’enduro bien technique et voir si au bout de  2 jours mes premières impressions se confirment et surtout si la moto ne va pas me fatiguer excessivement.

Premier constat, il n’y a pas beaucoup d’Honda et encore moins de 450cc dans les paddocks du France. Mais ce qui est sur, c’est que cette moto attire les regards, car beaucoup monde se retourne sur son passage...

AVIS Honda CRF450 RX 2021

Deuxième constat :  durant ces  2 journées de course du côté de Vorey alors qu’il y avait pas mal de cailloux et de racines en liaison, je n’ai jamais eu de difficultés dans les franchissements. Avec cet anti-patinage j'ai l'impression que quel que soit le type sol, la roue arrière motrice.

En première le moteur est pratiquement impossible à faire caler, mais je ne vous cacherais pas qu’en seconde* quand on veut descendre très bas dans les tours, il faut tenir la moto à l'embrayage pour éviter de caler sur un coup de piston intempestif. C'est en fait uniquement dans ces moments que l'on retrouve les "inconvénients" d'un gros 4 temps, mais honnêtement, c’est quand même léger et finalement assez rare de caler sur un coup de piston.

* c’est une boite  à vitesse cross et c'est très rare d’utiliser la première donc les évolutions dans les parties lentes se font majoritairement en 2

essai Honda CRF450 RX 2021

En spéciale mes premières impressions sur la partie-cycle se sont confirmées. Avec sa stabilité hors pair et sa fourche onctueuse et précise en début de course, la moto est très sécurisante. Ni les petits cailloux roulants, ni les racines, ni les dalles glissantes, rien ne semble pouvoir déstabiliser le châssis de la CRF

Coté maniabilité, là aussi je reste sur mes premières impressions avec une moto qui vire dans un mouchoir de poche.  Même si ça reste un 450, donc avec de l’inertie induite par les pièces moteur en mouvement, bizarrement on ne ressent pas du tout cette inertie. Ce n'est pas la peine de forcer pour la faire virer. Ça m’a même un peu perturbé le premier jour, car j’étais habitué au pilotage du 300 2T qui avait tendance à me faire élargir les trajectoires en entrée de virage. Mais là avec cette 450, c’est super facile d’aller chercher l’intérieur du virage et de s’y maintenir sans forcer.  C’est une moto super précise et agile qui pour moi propose la meilleure combinaison entre maniabilité et stabilité.

bruit Honda CRF450 RX 2021 À noter aussi que la moto est relativement silencieuse. Pour info avec le silencieux d’origine Honda (avec la bride bien sur) est passé à 108 db lors du contrôle technique.

À noter aussi, un frein avant Nissin superpuissant qui m’a un peu surprit lors des premiers tours de roues, mais qui en fait m’a parfaitement convaincu au fil des heures.

Conclusion : L’essayer, c’est l’adopter

Bon, vous l’aurez compris, j’ai craqué pour cette 450 Honda. Elle correspond à mes attentes, car c’est une moto qui me met en confiance et me permet de me refaire plaisir en spéciales et en chemins. Et en plus physiquement durant ces 2 jours j’ai trouvé que la 450 me fatiguait moins que mon ancien 300 2 T

Bon, après avoir mon compte rendu élogieux, vous allez vous dire, c’est du pipeau et que cette CRF doit bien avoir des défauts ?  Eh bien non pour moi elle n’a pas de défauts majeurs et je le répète, c’est une super moto vraiment adaptée à l’enduro !  
Mais rassurez-vous, j'ai tout de même relevé quelques points à améliorer sur cette Honda : un sabot moteur trop léger pour l’enduro (remplacé par un sabot AXP qui protège aussi les biellettes), un levier embrayage (hydraulique) un peu dur,  un guide-chaine en aluminium qui ne résistera à une rencontre violente avec une pierre, une arrivée d'air de la boite à air placé très bas (que j'ai fermée avec du scotch, car il y a d’autres entrées d’air), un silencieux un peu fragile et enfin pour finir on pourrait lui reprocher une boite 5 un peu courte à mon gout dans les parties très rapides (sur la route essentiellement).

 

Pierre HOURDIN pour Freenduro / photos MG Photos / FFM

Info : Pour ceux qui auraient envie de se faire un avis sur la gamme Honda enduro 2022,  vous avez la possibilité d'essayer gratuitement toute la gamme enduro dans le centre d'essai de David Frétigné Honda OFF-ROAD CENTER en prenant rdv auprès d'un concessionnaire de la marque.

Laisser votre commentaire ...
Caractères restant.

S'identifier ( )

Poster comme invité

Chargement... The comment will be refreshed after 00:00.

Articles qui pourraient vous intérésser :