EnduroGP 2019 - Italie J1 : McCanney d'un cheveu

Daniel mcCanney enduroGP Italie J1C'est le Britannique McCanney qui s'impose dans la boue pour cette première journée en ItalieUn britannique remplace l'autre : c'est donc Daniel McCanney qui aura réussit à mettre un terme à la série de 5 victoires consécutive de Brad Freeman, en s'imposant en Italie pour cette première journée de course qui s'est déroulée avec des conditions climatiques dignes d'un mois de janvier.

McCanney pour seulement 0,06 secondes face à Holcombe

Des orages très violents se sont abattus toute la journée sur la région de Rovetta. Dès le matin les conditions de course ce sont donc considérablement dégradées et la course c'est passablement durcie à cause d'une pluie incessante, d'un froid mordant et d'une boue omniprésente.

C’est le champion du monde Junior 2018 qui a ouvert les hostilités, Matéo Cavallo s’est mis aux commandes de la course emmenant dans son sillage un Thomas Oldrati survolté par la présence de ses nombreux supporters. Les deux Italiens étaient suivis de près par un pilote qui adore ce genre de conditions: le quadruple Champion du Monde HOLCOMBE. Le Britannique semblait dans un bon jour malgré ses ennuis de santé toujours présents.

Les 4 pilotesse sont livrés une bataille fantastique pendant les 3 tours. La place de leader passait alternativement de Cavallo à Oldrati puis du pilote Honda à Holcombe. Mais ce fut finalement Danny McCanney qui l’emportait devant l’officiel Beta pour 6 millième de seconde. Les deux hommes étaient accompagnés sur le podium par Matteo Cavallo. Oldrai termine 4ème devant Loïc Larieu (TM).

loic larrieu enduroGP Italie J1Loïc Larrieu s'impose en E2

Plus loin dans le classement on retrouve le leader de l’EnduroGP Brad Freeman (Beta) qui a dû serrer les dents toute la journée et composer avec la douleur. Le Britannique limite la casse au provisoire en terminant 7ème du jour. Toujours dans les rangs des blessés on peut noter la 9ème place d’Alex Salvini (-Honda).

Après sa victoire dans la SuperTest Akrapovic d'hier soir Antoine Méo (Honda) termine 11ème du jour à plus d’une minute trente du vainqueur du jour.

  • En E1, Matteo Cavallol’emporte pour la première fois devant Thomas Oldrati et Brad Freeman
  • En E2, Larrieu revient à hauteur de Salvini après cette victoire devant Christophe Charlier (Honda) et Benjamin Herrera (Beta).
  • En E3 Danny McCanney signe une belle victoire en E3, il s’impose devant Holcombe et David Abgrall -Beta)

 

Davide Soreca en action dans la boue ....

En junior

  • En Junior, le pilote TM Racing, Andrea Vérona s’impose pour la 8ème fois de la saison en 9 manches.  Les conditions météorologiques et l'état des spéciales n’ont pas empêché Vérona d'être dominateur au scratch Junior et en J1.
  • Il gagne ce samedi avec plus d’1minute d’avance sur Theo Espinasse (Sherco). Jack Edmonson (Sherco) complète le podium et s'impose en J2

  Andrea verrona GO Italie enduroGo 2019Andrea Verona malgré la pluie n'a pas chuté et signe une nouvelle victoire

Paroles de pilotes

Daniel McCanney:
Je suis aux anges, remporter ce premier succès en EnduroGP représente beaucoup pour moi. La journée avait pourtant mal commencé, ma chaîne a déraillé dans la première Extreme du jour. Quand la pluie est devenue plus forte je me trouvais super à l’aise dans ces conditions. Je suis très heureux de ce premier succès.”
Steve HOLCOMBE :
Je peux juste vous dire que me trouver ici en face de vous et vous parler de mon podium est ma plus grande satisfaction. C’est incroyable que j’ai pu me battre avec ces gars. Vu ma condition je devrais être chez moi en train de me reposer. Mais j’ai envie de me battre en prenant le moindre point possible.
Matteo CAVALLO
Quelle journée, je n’ai pas souvent connu ce genre de conditions de course en Italie, c'était complètement fou. Mais je suis tellement content de signer ma première victoire en E1. tellement content d’avoir pu être en tête du classement en EnduroGP. Maintenant que j’y ai goûté j’en veux encore. A présent, je suis très fatigué je pourrai aller dormir de maintenant jusqu’à l'heure du départ demain matin
Brad FREEMAN;
J’ai très mal, mon corps est vraiment dans une grande douleur. Mon état s’est empiré tour après tour et le dernier tour fut une vraie souffrance. Je dois me préparer mentalement à affronter la journée de demain.
Loïc LARRIEU 
Je suis un gars du Sud, je ne suis pas habitué à autant de pluie ni d’avoir aussi, froid. La journée fut vraiment compliqué. J’ai mal débuté mais j’ai réussi à me ressaisir et je suis content de gagner en E2, alors que je pensais vraiment que j’allais finir très loin.

Le résumé vidéo de la première jounée du GP d'Italie 2019

 

Les résultats EnduroGP 2019 Italie - samedi 22/06/20191

EGP

E1

E1

E2

E3

E3

J1

J2

J2

Pour suivre le live ce dimanche >>> www.enduro-live.info

eval-news

Evaluation: 100% - 1 Votes
100%

Jcm Avatar
Laisser votre commentaire ...
Caractères restant.
S'identifier
Poster comme invité
Chargement... The comment will be refreshed after 00:00.

Soyez le premier à réagir cette news.


Freenduro.com utilise des cookies pour améliorer la qualité de votre visite. Les cookies nous permettent de personnaliser nos contenus et annonces et d'analyser notre trafic. Nous partageons des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires médias sociaux, publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées.