EnduroGP 2018 -Finlande J1: Les pilotes Finlandais devant

0
0
0
s2smodern

Aleksi JUKOLA KTM finande J1Aleksi JUKOLA le vainqueur au scratch et en E3 de cette première journée en Finlande-13°c voila avec quelle température polaire les quelques 180 pilotes du mondial se sont élancés à 7h00 ce samedi matin du coté Vierumäki - à 200 kilomètres au nord d'Helsinki - pour l'ouverture de championnat du monde  d'enduro 2018 .

Avec 50 à 80 cm de neige sur tout le parcours cette première manche du Championnat du Monde Maxxis FIM Enduro a offert un cadre complètement différent de celui de l'édition 2017, où la neige était rare. Cependant, cela n'a pas découragé les 180 coureurs du Grand Prix de Finlande qui avaient au programme 16 spéciales (dont 2 de nuit)  réparties sur plus de 400 kilomètres ... soit 12h30 de moto.

Apocalypse snow

matt phillips sherco finande J1Matt Phillips en galère dans la poudreuse - photo : Xracingfi

"J'ai froid ..." confiait Brad FREEMAN, Champion du Monde Junior 2017 (GB - Beta Boano) au CH à Jämsä ... "Nous venons de terminer une longue liaison d'une heure qui semblait interminable! Mais j'apprécie vraiment de rouler dans ces conditions très différentes et je m'amuse! "

Cette opinion n'était pas forcément partagée par certains concurrents comme Loïc LARRIEU (F - Yamaha) et Christophe CHARLIER (F - Beta) , ou par ceux qui ont des problèmes comme Davide GUARNERI (I - Honda RedMoto) qui chutait lourdement dans Speciale 2.  En plus la journée a débuté sur un sol gelé et très dur , alors que par exempel la spéciale 4 elle était recouverte d'une poudreuse profonde (plus de 60 centimètres) . "Les réglages que j'avais en début de journée ne convenaient plus  du tout  dans cette poudreuse et je galère de plus en en plus " admettait Matthew PHILLIPS (AUS - Sherco) à mi-parcours.

Inutile de dire que dans de telles conditions, les spécialistes Finlandais (TAMMINEN, ERIKSSON, AJALA ...) eux se sont fait plaisir et ont trustés les premières places du scratch

Le  Finalandais Aleksi JUKOLA (KTM) pendra la commandement de la course  jusqu'à la mi-journée, jusqu’à que ce  Eemil POHJOLA (Gas Gas), prenne la relève après le test 9. Malheureusement POHJOLA a malheureusement a été contraint d'abandonner dans la spéciale 13 à cause d'un problème mécanique ... permettant ainssi à JUKOLA de reprendre le leadership de la course.

En fin de journée alors que la nuit tombait, les 3 dernières spéciales se déroulaient dans l'obscurité totale! Eero REMES (SF-TM), bref leader de la catégorie scratch, a du lui affronter ses compatriotes Mika TAMMINEN (Gas Gas), Toni ERIKSSON (KTM) et Jussi ARVAJA (Sherco) pour les places d'honneurs.

REMES et Jamie MCCANNEY gagnent en E2 & E1

eero remes E2 TM Finlande J1Eeros Remes s'impose en E2

Remes à défaut de pouvoir viser le victoire scratch a dû se battre dans la catégorie E2 contre un autre Finlandais, Matti OIKARI (Honda), tandis que le duo italien Alex SALVINI (Husqvarna Zanardo) et Deny PHILIPPAERTS (Beta Boano) se sont affrontés pour une place sur le  podium. Alex SALVINI, le pilote Just1, a finalement  pris la 3ème place et a confirmé son excellente forme et son très prometteur début de saison. Mais il faut mentionner en particulier le remarquable Deny PHILIPPAERTS qui a signé une belle 4ème place, sa meilleure performance depuis ses débuts en Championnat du Monde il y a 8 ans.

Ce fut une surprise pour Deny, l'un des pilotes les plus sympa du Paddock. Nous devons également donner du crédit à un autre coureur de l'E2, Joshua GOTTS (IRL - TM Electraction) qui a également excellé pour signer son meilleur résultat au Championnat du Monde : une 5ème place. Ces "outsiders" se donc sont montrés plus rapides en E2 , que  les favoris : PHILLIPS 6ème, LARRIEU 7ème, OLDRATI 8ème et CHARLIER 10ème.

McCanney Yamaha finande J1Jamie McCanney s'offre la victoire en E1
Après l'abandon d'Eemil POHJOLA, c'est Jamie MCCANNEY (GB - Yamaha) qui  s'est montré le plus véloce enE1  et ce  malgré les superbes performances de son compatriote Brad FREEMAN! Le pilote Yamaha Outsiders s'est donc offert une splendide victoire en E1.  Antoine BASSET (Gas Gas) lui a prouvé qu'il était en forme et toujours aussi rapide, en terminant en une honorable 7ème place en E1 et en étant le première pilote Français au scratch (17) .

antoine basset gasgas finlande j1Antoine Basset

E3  : JUKOLA et  HOLCOMBE brillent

Steve HOLCOMBE (GB - Beta) a honoré sa plaque numéro 1!  En terminant 5ème en E3, il est en effet le meilleur "non Finlandais " de cette catégorie. Le Champion du Monde EnduroGP 2017 a donc réussit a décrocher  une belle 5ème place face aux pilotes locaux JUKOLA, ERICSSON et TAMMINEN qui étaient imprenables aujourd'hui.

steve holcombe finande J1Steve HOLCOMBE le meilleur performer non Finlandais

Le pilote  BETA a donc marqué des gros points pour le reste de la saison, bien que Danny MCCANNEY (GB - GasGas) et Christophe NAMBOTIN (F- GasGas) se soient également bien comportés, terminant respectivement 7ème et 8ème du E3.

Ironie de l'histoire c'est donc un pilote KTM , Aleksi JUKOLA (KTM Finlande)  qui décroche la toute première victoire de cette saison EnduroGP 2018, alors que la marque Autrichienne a décidé de boycotter le Championnat du Monde d'Enduro

Paroles de pilotes :

Aleksi JUKOLA

Je suis satisfait d'avoir gagné cette première journée même si je suis déçu pour Eemil (POHJOLA) qui est tombé en panne, maintenant il est temps de prendre une bonne douche chaude, une nuit de repos et j'espère faire le doublé et gagner mon premier Päijänne!

Jamie MCCANNEY

Si on m'avait dit que j'allais commencer la saison en Finlande avec une victoire dans ma classe ... Je n'y aurais jamais cru!  Bien sûr, si POHJOLA n'avait pas eu de problème mécanique, je n"aurais pas gagné, mais comme on le dit souvent, pour terminer premier, il faut d'abord finir! En tout cas, ça fait du bien de commencer la saison comme ça même si je me sens bien fatigué!

Eero REMES

Les jeunes pilotes vont bien devant et il sera difficile d'aller chercher la victoire générale de la Päijänne, mais je suis content d'avoir gagné ma catégorie! Demain est un autre jour mais j'ai une bonne occasion de faire un petit écart contre mes autres concurrents ... "

Brad FREEMAN

Certaines personnes n'ont probablement pas aimé rouler ici ... J'ai adoré! Même si c'est fatigant, j'ai vraiment aimé rouler dans la neige et en plus, j'ai gagné deux des3 spéciale de la nuit.  Je suis satisfait de cette excellente troisième place!

 brad freeman beta finlande j1Brad Freeman - photo : Virpi Miettinen

Le résumé vidéo des moments fort

 

 Voir les résultats complet et les chronos live ici

0
0
0
s2smodern

Ce site utilise des cookies pour améliorer la qualité de votre visite :

Les cookies nous permettent de personnaliser nos contenus et annonces et d'analyser notre trafic. Nous partageons des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires médias sociaux, publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées.

J'ai compris