EnduroGP Italie - J1 : Redondi et Edmonson champion du monde

giacomo.redondi champion monde enduroRedondi le nouveau champion du monde Junior 2016

Alors que l'on s'attendait à une épreuve disputée dans la chaleur du mois de Juillet, ici en Italie à Fabriano, à 50 kms seulement des plages bondées de la côte Adriatique, une nouvelle dépression s'est abattue sur le Maxxis FIM EnduroGP World Championship hier Vendredi et pendant toute la nuit... ce qui a transformé le visage de la course.

En effet le premier des trois tours de ce Grand Prix Acerbis d'Italie a largement décidé de la physionomie de cette première journée et les 62 kilomètres du tracé local ont entrainé une pléiade de chutes parmi la plupart des favoris.
C'est ainsi qu'Alex SALVINI (I - Beta) (lourde chute dans la CT1), Nathan WATSON (GB - KTM) « J'ai chuté à 5 reprises dans le premier tour ! », Johnny AUBERT (F - Beta) ou encore Jaume BETRIU (E - KTM) et l'Américain Taylor ROBERT (USA - KTM) perdirent beaucoup trop de temps dans cette première boucle pour ambitionner mieux que des accessits.

Le come-back de Nambot'1

christophe nambotin italie 2016christophe Nambotin en Italie remporte enfin sa première journée d'EnduroGP de la saison

A l'opposé, le trio REMES (SF - TM), HOLCOMBE (GB - Beta), PHILLIPS (AUS - Sherco) entamait la course sur un rythme infernal, talonné à faible distance par un autre trio, français cette fois, composé de BELLINO (F - Husqvarna), NAMBOTIN (F - KTM) et LARRIEU (F - Yamaha). Après avoir remporté les spéciales 3 et 4, Matthew PHILLIPS commença à se détacher et à distancer ses deux principaux rivaux au championnat avant d'aborder le dernier tour avec 6 secondes d'avance sur un épatant Christophe NAMBOTIN ! L'officiel KTM ne pouvait pas laisser passer une aussi belle occasion de montrer un potentiel toujours intact, n'en déplaise à ceux qui l'avaient déjà envoyé prématurément à la retraite !

Après la neutralisation de l'Enduro Test 3 du dernier tour suite à la lourde et triste chute de Jean-Baptiste NICOLOT (F - Yamaha) que l'on évacuait fémur cassé, la course reprenait de plus belle et NAMBOT' fondait sur PHILLIPS dans l'ultime Cross test avant de conforter sa position dans la dernière Technomousse Extrême test pour un peu plus de 4 secondes sur le leader du Championnat...

Christophe NAMBOTIN à quel moment avez-vous senti que vous alliez remporter cette première journée ?

« Le week-end dernier ! » nous répondit le triple champion du Monde, rayonnant, à l'arrivée ! « En effet, depuis le début de la saison, je ne suis pas à l'aise avec la moto et finalement le week-end dernier nous avons trouvé la solution. Evidemment, il y a encore beaucoup de travail sur la moto et c'est comme si nous étions dans une phase de « pré saison » pour faire évoluer ma KTM 350 EXC. Sinon aujourd'hui, je suis monté en puissance car je savais que le premier tour serait très piégeux donc j'ai assuré. Puis j'ai trouvé le bon tempo dans les deuxième et troisième tours au fur et à mesure que le tracé séchait ! Heureux évidemment après tous ces problèmes physiques que je traine depuis deux ans bientôt. Mais je vais repasser sur le billard mercredi car mon opération du genou a été manquée et je dois tout recommencer et je ne veux surtout pas manquer la saison 2017 ! ».

Incroyable Christophe NAMBOTIN, qui il y a quinze jours errait un peu comme une âme en peine dans le paddock et qui aujourd'hui à Fabriano s'impose devant le gratin de l'EnduroGP après deux années de disette, et vous annonce qu'il va repasser sur le billard dans quatre jours.

La bonne opération pour PHILLIPS !

Matthew PHILLIPS est l'autre grand bénéficiaire du jour car il termine à une très méritée seconde place et continue à grappiller des points au championnat...

« Je suis évidemment satisfait de ma journée car consolider ma place en tête de l'EnduroGP est l'objectif principal. Mais j'ai une pensée pour le jeune NICOLOT sérieusement blessé aujourd'hui et je suis très satisfait de voir Christophe NAMBOTIN revenir au premier plan après tant de galères ».

Toujours aussi cool et fairplay Matthew PHILLIPS possède maintenant 34 points d'avance au Championnat. Cela sent très bon pour le solide « kangourou » du team CH Racing de Fabrizio AZZALIN.

Steve HOLCOMBE score un nouveau podium mais n'a pas réussi à contrer Matthew PHILLIPS en ce samedi

«Je n'ai jamais trouvé le bon feeling dans l'Enduro Test qui est pourtant mon point fort... ».

Il sauve in extremis son podium pour 12 petits centièmes de seconde face à un Mathias BELLINO qui a finit très fort sur sa 450 Husqvarna...

« J'ai concédé trop de temps hier soir dans la Super test et lors du premier tour... mais demain j'ouvre les gaz en grand ! ».

Eero REMES termine bon cinquième après un difficile GP d'Euskadi devant son coéquipier Manuel MONNI (I - TM) au pilotage toujours aussi spectaculaire alors que Loïc LARRIEU est un honorable 7eme. Bien revenu, Taylor ROBERT se classe 8eme à un souffle de LARRIEU alors que Johnny AUBERT et le régulier Cristobal GUERRERO (E - Yamaha) complètent le top 10.

Mais cette première journée fut très riche également en surprises du côté des différentes catégories... Si Eero REMES n'a jamais été inquiété en E1 c'est le revenant Oscar BALLETTI (Honda Red Moto) qui met tout le monde d'accord pour la seconde marche du podium où l'on retrouve Alessandro BATTIG (I-Honda Red Moto), 3eme, alors que Nathan WATSON, seulement 7eme, a perdu gros dans son duel pour le titre face à Eero REMES.
Coup double en E2 pour Christophe NAMBOTIN face à Matthew PHILLIPS, toujours solide leader, et Mathias BELLINO.
Nouveau succès en E3 pour Steve HOLCOMBE devant Manuel MONNI et Johnny AUBERT alors que Thomas OLDRATI (I - Husqvarna) 4eme a lui aussi brillé devant son public. Jeremy JOLY (F - KTM) score un bon 5eme rang et Antoine BASSET (F - KTM) est 6eme...

Redondi champion du monde Junior

Explosion de joie sans limite au sein du team Honda Red Moto à l'arrivée de Giacomo REDONDI (I – Honda) qui est devenu, sur ses terres, Champion du Monde Junior 2016 avec un treizième succès d'affilée...

« Cela fait 3 ans que je courre après ce titre Junior. Mais cette année j'ai vraiment eu le déclic avec ma Honda et le Team Red Moto que je remercie vivement au passage. J'ai vraiment pris confiance en moi au fil des courses et je suis à la fois heureux et soulagé d'accrocher enfin cette plaque de numero 1. La fête sera belle ce soir... ».

En effet « RED » évolue un ton au dessus de ses « jeunes » rivaux (1 minute et vingt secondes d'avance aujourd'hui) que sont SORECA (I - Honda Red Moto), GARCIA (E - Husqvarna) et ELOWSON (S - Husqvarna) qui seront à n'en pas douter les hommes à battre l'an prochain chez les plaques vertes.

Jean Baptiste NICOLOT avait été impérial avant sa lourde et douloureuse cabriole dans l'Enduro test 2... Il caracolait en tête de la FIM Youth Cup 125cc et semblait en mesure de contester jusqu'au Grand Prix de France le possible sacre de Jack EDMONDSON (GB - KTM). Il ne nous reste plus qu'à souhaiter un très prompt rétablissement au jeune espoir de l'Equipe de France Armée de terre managée par Fréderic WEIL et Franck BESSAUDOU.

jack.edmondson champion ey 125Jack Edmonson en route pour marcher sur les traces de son père Paul Edmonson Très régulier et rapide, Jack EDMONDSON fait donc coup double avec la victoire du jour et décroche lui aussi le titre mondial 2016 en Youth cup 125cc. Il est assurément un des plus solides représentants de la jeune génération et un digne sujet de sa gracieuse majesté (sic) ! Valerian DEBAUD (F - Yamaha) a été très bon et monte pour la première fois sur le podium devançant Lee SEALEY (GB – Yamaha).

Les tifosi venus par milliers au cœur des Marches italiennes attendent maintenant impatiemment la deuxième journée de ce Grand Prix Acerbis d'Italie. NAMBOTIN « doublera » t il ? BELLINO retrouvera t il la plus haute marche du podium ? Matthew PHILLIPS sera-t-il titré dès demain soir ? REDONDI enchainera t il un 14eme succès d'affilée ? Réponse dés dimanche matin à Fabriano à partir de 9.00...

 

source ABC enduro / Photos: Future7media


Ce site utilise des cookies pour améliorer la qualité de votre visite :

Les cookies nous permettent de personnaliser nos contenus et annonces et d'analyser notre trafic. Nous partageons des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires médias sociaux, publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées.

J'ai compris