EWC Italie J2: Seistola, Meo, Ahola, Fortunato

  • Publié dans WEC

 Joakim LJUNGGREN (opyright ABC com / MathewJoakim LJUNGGREN -Copyright ABC com / Mathew
La revanche d’AHOLA

Alessandro BOTTURI (I – Gas Gas) sera le premier à aller à la faute dans la CROSS TEST et à abandonner pour des problèmes techniques. Dans cette catégorie Enduro 3, Mika AHOLA (SF – HM Honda) piqué au vif hier par la victoire de son rival Christophe NAMBOTIN (F – Gas Gas) ne lui laissa aucune chance pour la victoire finale. Le Finlandais a donc remis les « pendules à l’heure » en envoyant un signal fort à l’officiel Gas Gas qu’il ne s’en laisserait pas conter pour la conquête du titre mondial. Joakim LJUNGGREN (SWE – Husaberg), qui progresse à chaque GP, assure pour la deuxième fois du weekend, une troisième place pleine d’espoir. Vexé de sa contre-performance de la veille, Alex SALVINI (I – HVA) a montré à son public qu’il avait le potentiel pour figurer dans le Top 5 de la catégorie en finissant 4ème. L’ex – Crossman finit juste devant Marko TARKKALA (SF – Husaberg) revenu à son meilleur niveau après 2 saisons difficiles.
Ahola n'a pas laissé filer la victoire le deuxcième jour en ItalieAhola n'a pas laissé filer la victoire le deuxcième jour en Italie

Après un premier jour brillant, Johnny AUBERT (F – KTM) espérait être remis de ses crampes pour pouvoir faire le doublé et remonter dans le classement provisoire de l’Enduro 2. Mais, les problèmes musculaires contractés hier ont mis à mal sa vitesse aujourd’hui et il ne finit que 4ème … C’est Antoine MEO (F – HVA) qui en profite dès les premiers chronos pour prendre les commandes et ne plus les lâcher. « Ça fait du bien de gagner aujourd’hui, surtout que hier je n’étais pas loin mais j’ai fait trop d’erreur. Aujourd’hui j’étais devant du début jusqu’à la fin et n’ai eu aucun problème » confiait le provençal à l’arrivée. Il conforte ainsi sa place en tête de la catégorie. Les Espagnols Ivan CERVANTES (E – Gas Gas) et Cristobal GUERRERO (E – KTM) en ont aussi profités, et se sont partagé les 2 places restantes sur le podium. C’est au final au « TORITO ROSSO » (Ivan CERVANTES) que revient le privilège d’être le dauphin du Français. Pierre – Alexandre RENET (F – Husaberg) finit pour sa part 5ème juste derrière AUBERT.

Johnny Aubert victime de crampes n'a pas pu aller chercher la victoire -photo  Edmunds J. KTM ImagesJohnny Aubert victime de crampes n'a pas pu aller chercher la victoire - photo Edmunds J. KTM Images

La première de SEISTOLA

Dans la catégorie Enduro 1, dès les premiers tours de roue, se répétait le scénario de la veille avec un Juha SALMINEN (SF – HVA) dominateur. Mais le Finlande chutait dans la CROSS TEST puis laissera filer de précieuses secondes dans l’XTREM TEST au 2ème tour. C’est alors que Matti SEISTOLA (SF – HVA) et Eero REMES (SF – KTM) en profitèrent pour prendre les commandes de la course laissant la 3ème place au Septuple Champion du Monde. Ne se faisant aucun cadeau jusque dans la dernière spéciale, c’est l’officiel HVA qui signe la 1ère place, une première pour lui qui n’avait encore jamais gagné dans le Championnat du Monde FIM MAXXIS d’Enduro. « Que ça fait du bien de gagner, j’ai essayé en Espagne et aussi hier, et aujourd’hui je gagne, c’est une sensation si bonne… » se confiait SEISTOLA « …Mieux vaut tard que jamais comme on dit, maintenant cela devrait être moins difficile, j’aurai moins de pression. »

Tout comme son compatriote SALVINI en Enduro 3, Thomas OLDRATI (I – KTM), vexé, s’est rattrapé aujourd’hui devant les tifosis Sicilien, mais il n’a pu suivre le rythme infligé par le trio Finlandais et termine donc au pied du podium. Juha SALMINEN aurait-il montré des signes de faiblesse durant ce GP d’Italie ? Si c’est le cas, ses deux compatriotes et rivaux ne se priveront pas d’en profiter…

Les pilotes de l’Enduro Junior ont peut-être trouvés le moyen d’enrayer la « machine » Antti HELLSTEN (SF – KTM). Et c’est le duo Français Jérémy JOLY (HM Honda) et Benoît FORTUNATO (Yamaha) qui a montré la voie. Jusque dans la dernière spéciale les deux « frenchies » ont tout donnés pour remporter cette journée et c’est le fougueux FORTUNATO qui remporte sa première victoire de la saison. Antti HELSTEN ne se retrouve pas très loin et finit 3ème. Jonathan MANZI (I – KTM), seul Italien à surnager hier finit 4ème et remporte aussi la FIM Youth Cup 125 cc devant Luis OLIVEIRA (PT – Yamaha).

Après ce 3ème GP, où les pilotes sont allés au bout de leur force, faisant face à une chaleur harassante, la caravane de l’Enduro Mondial se dirigera vers la Turquie dans moins de 3 semaines. Rendez-vous est donc pris les 10 et 11 Juin à Fethiye, sur les bords de la mer Egée, pour un GP qui sera synonyme de la mi- saison pour le Championnat du Monde FIM MAXXIS d’Enduro 2011.

source : ABC communication