EWC : GP du Chili - J1 + vidéos

  • Publié dans WEC

Antoine Méo  KTM 250 EXC-FPremière victoire pour Méo en E1Voilà, la première journée de ce Grand Prix EWC Acerbis du Chili vient de se terminer. Devant des milliers de spectateurs Sud-Américains et sous une chaleur harassante, les 121 pilotes au départ ce matin ont offert un spectacle fabuleux et de belles passes d'armes pour la victoire finale. De l'avis de tous, le tracé tant redouté de 58 kilomètres posa de sérieux problèmes d'adhérence, en particulier dans le Cross Test. Les stars de l'Enduro Mondial ont énormément souffert de la chaleur et de la poussière qui les ont perturbé tout au long de la journée.

Le duel tant attendu dans la catégorie Enduro 1 entre Antoine MEO (F – KTM) et Juha SALMINEN (SF – HVA) a bien eu lieu. L'officiel KTM prenait très rapidement 10 secondes d'avance dès les premiers tours de roues. Mais MEO commettait trop d'erreurs dans l'Xtreme Test et l'Enduro Test, ce que l'expérimenté SALMINEN s'empressait de bonifier en revenant à moins de deux secondes de la première place. Ce fut ensuite au tour de l'Octuple Champion du Monde de craquer et perdre un temps précieux dans une Cross Test très piégeuse et le Français virait en tête à la fin du second tour avec 12 secondes d'avances. Les positions ne bougeaient plus et MEO sort finalement grand vainqueur de ce duel. « Cela fait du bien de remporter cette première victoire ! » souriait le pilote KTM... « Je savais pertinemment que Juha ne me laisserait pas la partie facile mais j'ai réussi à lui répondre et à m'imposer ! » Pour la troisième place, autre duel, plutôt inattendu, entre Jérémy JOLY (F – Honda) et Matti SEISTOLA (SF – HVA) que le Finlandais souffle de peu au Français dans le dernier tour. Enfin, le revanchard Nicolas DEPARROIS (F – Yam) complète le Top 5. A noter la journée en demi-teinte de Cristobal GUERRERO (E – KTM), encore gêné par son épaule, il ne prend que la 8ème place.

 

En Enduro 2 également, le public Chilien a pu se délecter d'un magnifique duel pour la victoire entre Pierre-Alexandre RENET (F – Husaberg), Champion du Monde en titre, et un Johnny AUBERT (F – KTM) ultra revanchard. Le pilote KTM profitait de l'avance obtenu la veille lors du KTM Super Test pour garder le contrôle de la catégorie mais il connut de grandes difficultés dans la première Xtreme Test de la journée. Par la suite, les deux compatriotes se tenaient en seulement 5 secondes mais Pela RENET n'arrivait pas à faire la différence et laissait AUBERT aux commandes. Puis dans le dernier tour, l'officiel Husaberg tentait le tout pour le tout et s'impose finalement avec 4 secondes d'avances. « Je suis vraiment soulagé... » avouait un RENET aux anges. « ... Toute la journée nous étions au coude à coude avec Johnny sans que je puisse prendre l'avantage sur lui et finalement j'arrive à faire la différence dans le dernier tour ! » De son côté, Ivan CERVANTES (E – KTM) pensait pouvoir assurer les 15 points de la troisième place mais c'était sans compter sur un Alex SALVINI (I – HM Honda) chaud bouillant qui lui raflait la mise dans la dernière spéciale alors que David KNIGHT (GB – Honda) a connu des problèmes d'adhérence sur le Cross Test et n'a pu assurer que la 5ème position. Mention spéciale à Victor GUERRERO (E – KTM) qui, pour sa première journée en Sénior, arrache les 9 points de la 7ème place

Pela Renet Husaberg 450 Pela s'impose en E2 avec une grosse bagarre avec Aubert

La catégorie Enduro 3 montrait un tout autre visage que les deux autres mais elle aussi n'était pas exempt de rebondissements. En effet, dès le départ, Christophe NAMBOTIN (F – KTM) prenait la tête et creusait l'écart sur ses trois poursuivants Joakim LJUNGGREN (S – Husaberg), Rodrig THAIN (F – Gas Gas) et Aigar LEOK (EST – TM)... Comptant même jusqu'à 18 secondes d'avance. Mais à l'entame du troisième tour, une grosse chute dans l'Enduro Test fit perdre au Français sa première place que « Jocke » s'empressait de récupérer. Plus frais physiquement, le Suédois s'impose au final avec 5 secondes sur NAMBOT' et signe là sa première victoire en E3 et sa deuxième en Sénior. « J'attendais cette victoire depuis si longtemps... » confiait un LJUNGGREN heureux «... Depuis le Grand Prix à Ostersund en Suède ! Je voulais vraiment battre NAMBOTIN et je pense que cela va m'aider à me libérer pour le reste de la saison. » Restait alors à départager THAIN et LEOK pour la place de troisième. Le Français semblait le mieux parti mais une collision avec un arbre au deuxième tour lui faisait perdre toute son avance et l'Estonien en profita pour sécuriser la dernière marche du podium. Ce fut aussi très indécis entre Marcus KEHR (D – KTM) et Luis CORREIA (P – Beta) pour les 11 points de la 5ème place qui reviennent finalement au Portugais.

podium E3 EWC Talca : chiliLjunggren : « J'attendais cette victoire depuis si longtemps... »

Enfin les Juniors n'avaient rien à envier à leurs aînés. Pendant les trois quarts de la course, Giacomo REDONDI (I – KTM) et Danny MCCANNEY (GB – Gas Gas) étaient au coude à coude. Et finalement cette guerre des chronos fut remporté par l'Italien plus à l'aise sous cette chaleur et ce terrain. Le Suédois Robert KVARNSTROM (Beta) complète le podium et confirme son statut de favoris tandis que Jonathan MANZI (I – KTM), 6ème, et Mario ROMAN (E – Husaberg), 10ème, n'ont jamais pu trouver le rythme et perdent de précieux points dans la course au titre. Les nouveaux venus Loïc LARRIEU (F – Husaberg) et Matthew PHILLIPS (AUS – HVA) s'adjugent respectivement la 4ème et la 5ème place.

En FIM Youth Cup 125cc, le local Benjamin HERRERA (TM) a imposé sa loi et remporte la journée devant le Britannique Jamie MCCANNEY (Husaberg) et le Portugais Henrique NOGUEIRA (TM).

Résumé vidéo de cette première journée :

vidéo en caméra embarquée sur le casque de Mario Roman , vendredi lors du SuperTest :

 

Source ABC enduro

 

vidéo du Super Test du vendredi  :

 


Ce site utilise des cookies pour améliorer la qualité de votre visite :

Les cookies nous permettent de personnaliser nos contenus et annonces et d'analyser notre trafic. Nous partageons des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires médias sociaux, publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées.

J'ai compris