EWC GP d'Espagne - J2

  • Publié dans WEC

Antoine Méo victoire GP EWC d'espagnevictoire dans la douleur pour Méo bléssé au genoux - photo KTMUne météo plus clémente, la poussière et la fatigue, ont contribué à faire de cette 2e journée du Grand Prix EWC - AMV Seguros d'Espagne, une finale en apothéose où les coups de théâtre et rebondissements inattendus ont fait vibrer le bouillant et très nombreux public local

MEO se reprend... dans la douleur !

E1 : « J'ai réussi à bien gérer ma course. Je suis parti très vite ce matin histoire de prendre un peu d'avance. Après c'était un peu plus difficile, je n'arrivais pas vraiment à rouler comme je veux avec ma grosse douleur au genou. Je me suis donc permis de ne pas prendre de risque et de garder mes 10 secondes d'avances mais c'était vraiment dur... » En effet, Antoine MEO (F – KTM) pouvait être soulagé en rentrant sa moto au Parc Fermé de Puerto Lumbreras... Après sa grosse chute de la veille et sa 5ème place, le Dignois se devait de réagir et c'est ce qu'il fit. Avec un Eero REMES (SF – TM) toujours aussi menaçant, il dût tout de même s'employer afin d'aller arracher sa 5ème victoire de la saison. Malgré une journée décevante hier, le pilote KTM fait la bonne opération du weekend grâce aux difficultés de l'Husky Boy Matti SEISTOLA (SF – 5ème) et la 3ème position de Juha SALMINEN (SF – HVA).
MEO prend donc la direction de Torres Vedras (Portugal) avec 111 points et une confortable avance de 21 points sur son premier poursuivant SALMINEN. De son côté, le lutin Finlandais REMES peut s'enorgueillir de monter sur la seconde marche pour la deuxième fois du weekend. Le grand ami de MEO, Anthony BOISSIERE (F – Sherco) a réalisé une belle journée (6ème) et a montré de belles dispositions sur ce type de terrain à l'inverse de Thomas OLDRATI (I – Husaberg) et Jérémy TARROUX (F – Sherco)...

Résultats Enduro 1:
1. Antoine Meo
2. Eero Remes
3. Juha Salminen 
4. Cristobal Guerrero 
5. Matti Seistola

E2 : Il est assurément le grand gagnant de ce Grand Prix AMV Seguros d'Espagne..... Il était attendu au tournant devant tous ses fans dans cette catégorie E2 considérée par tous les observateurs comme la catégorie « reine » du Championnat du Monde Maxxis FIM d'Enduro ! Après avoir remporté sa première victoire de la saison hier, Ivan CERVANTES (E – KTM) a récidivé aujourd'hui ! « Je suis vraiment très content... » souriait l'Espagnol « ... cela faisait longtemps que je n'avais pas fait de doublé ! C'est incroyable, je reviens dans la course au titre ! Je me suis préparé comme un acharné tout l'hiver avec cet objectif et je suis enfin récompensé. De plus, le public ici a été fantastique et m'a poussé dans chaque spéciale ! » Contrôlant sa course du début à la fin, explosant les chronos lorsque ses concurrents mettaient pourtant la barre très haute, raflant l'HVA Xtreme Test Award et le Mika Ahola « Brave One » Trophy, « El Torito » a fait preuve d'une énorme confiance en soi et de beaucoup d'efficacité pour venir à bout de ses plus sérieux rivaux Alex SALVINI (I – HM Honda) et Pierre-Alexandre RENET (F – Husaberg) ! Malgré leur courage, l'Italien et le Français ne purent rien faire face au phénoménal CERVANTES... Passé deuxième à la sortie de la dernière Cross Test, le pilote Husaberg se fit coiffer sur le poteau par l'Italien. SALVINI sort néanmoins gagnant de ce weekend et reste en tête du provisoire où il compte encore 9 points d'avance sur... Ivan CERVANTES qui récupère donc la place de « capitaine de chasse » à Pela RENET. Johnny AUBERT (F – KTM) légèrement en-dessous du trio de tête (principalement dans l'Enduro Test) ne peut se contenter que des 13 points de la 4ème position tandis que la bataille fratricide pour le Top 5 entre Oriol MENA (E – Husaberg) et Victor GUERRERO (E – KTM) a, comme hier, tournée à l'avantage du pilote Husaberg.

Résultats Enduro 2:
1. Ivan Cervantes
2. Alex Salvini 
3. Pela Renet 
4. Johnny Aubert
5. Oriol Mena

E3 : Hier, Christophe NAMBOTIN (F – KTM) nous parlait de ses faiblesses mentales et physiques du moment. Mais force est de constater que la victoire de la veille lui a fait le plus grand bien au vu du niveau que le Français a affiché tout au long de la journée. Dominateur sur la majorité des spéciales (8 sur 12), il n'a vraiment laissé aucune chance à ses plus féroces concurrents emmenés par Joakim LJUNGGREN (S – Husaberg) et Aigar LEOK (EST – TM). « Je suis vraiment satisfait de cette deuxième victoire d'affilée. En plus de cela, je sens que je reviens presque à 100%. J'ai commencé à sentir la fatigue à la fin du 3ème tour et j'ai donc préféré assurer plutôt que de tenter le diable » confiait l'officiel KTM. De son côté LEOK, blessé aux côtes lors du Championnat Italien, a ressenti la douleur durant toute la journée, mais, preuve de son mental à toute épreuve, il est resté au contact de LJUNGGREN en permanence mais n'a jamais su faire la différence au contraire du Suédois toujours auteur d'un final remarquable. En grande difficulté hier, le Champion du Monde Junior 2012 Mathias BELLINO (F – Husaberg) s'est très bien repris aujourd'hui. Son pilotage toujours aussi impressionnant a souvent fait l'admiration des aficionados Espagnols ce qui lui a permis d'accrocher un belle 4ème place aux dépens de Luis CORREIA (P – Beta) qui a pourtant réalisé un excellent dernier tour en grappillant deux victoires de spéciales. A noter la journée « décevante » du second de la veille, Manuel MONNI (I – KTM) et l'encourageante 7ème position de Marko TARKKALA (S – Honda).

Résultats Enduro 3:
1. Christophe Nambotin 
2. Joakim Ljunggren
3. Aigar Leok
4. Mathias Bellino
5. Luis Correia

EJ : Décidément, cette année 2013 signe le retour sur le devant de la scène de l'Enduro Australien grâce à une boule de muscle et de talent nommée Matthew PHILLIPS (AUS – HVA). En effet, non content d'avoir signé sa deuxième victoire sur l'EWC hier et d'avoir pris la tête du classement provisoire du Junior, le protégé d' « AZZA » était bien décidé à signer son premier doublé en carrière. Il n'a ainsi laissé aucune chance à Giacomo REDONDI (I – KTM) pourtant bien parti et à Mario ROMAN (E – Husaberg) qui ont dû batailler ferme derrière le Wallaby. Et contrairement à hier, c'est le vainqueur de FIM Youth Cup 125cc 2012 qui s'installe en deuxième position pour seulement 3 secondes devant le Madrilène...
Une nouvelle fois, Danny MCCANNEY (GB – Gas Gas) n'a pu rivaliser avec ses trois rivaux et se contente de la 4ème place tandis que Robert KVARNSTROM (S – Beta) se ressaisi de la déconvenue de la veille et prend la dernière place du Top 5.

Matt Philips Husqvarna racing TeamMatthew Phillips première saison en mondial et déjà en tête du Junior

Résultats Enduro Junior :
1. Matthew Phillips 
2. Giacomo Redondi
3. Mario Roman
4. Danny McCanney
5. Robert Kvarnstrom

En FIM Youth Cup 125cc, Benjamin HERRERA (CL – TM) semble marquer le pas et doit laisser à Jamie MCCANNEY (GB – Husaberg), Albin ELOWSON (S – Husaberg) et Dawid CIUCCI (I – Yam) les trois places sur le podium

Résultats Enduro Youth Cup :
1. Jamie McCanney 
2. Albin Elowson
3. Dawid Ciucci
4. Davide Soreca 
5. Matteo Bresolin

EW : Enfin, Il n'y a pas eu de surprise dans la catégorie Féminine avec une Laïa SANZ (E – KTM) toujours plus dominante. Mais aujourd'hui, on se demandait surtout si la jeune Britannique Jane DANIELS (Husaberg) pourrait assurer une nouvelle fois la 2ème place... Avec un tour en moins qu'hier (seulement deux boucles de 45 kms), il ne restait plus que 6 spéciales aux filles pour se départager sur ce terrain très technique et très typé moto Cross. Dès la première Xtreme Test, l'Australienne Jessica GARDINER (Sherco) prenait cette place de dauphine tant convoitée mais Jane DANIELS et Juliette BERREZ (F – Yam) restaient au contact. Tandis que la Française accusait le coup physiquement et préférait assurer une 4ème position méritée, la pilote Husaberg ne cessait d'attaquer GARDINER qui cependant tenait bon jusqu'à la dernière spéciale. Malgré la domination de Laïa SANZ cette catégorie restera passionnante tout au long de la saison avec une multitude de jeunes filles tout aussi brillantes que combatives ! Car Audrey ROSSAT (F – KTM), Jemma WILSON (AUS – Honda) et Géraldine FOURNEL (F – Husaberg) ont-elles aussi les moyens d'accrocher le podium final !

Résultats Women's Cup :
1. Laia Sanz
2. Jessica Gardiner 
3. Jane Daniels 
4. Juliette Berrez
5. Jemma Wilson

L'on sait Ivan CERVANTES difficile à battre lorsqu'il est en pleine confiance. Avec ce doublé sur ses terres, il semblerait que le « Torito » ait donc engrangé beaucoup de ce capital confiance. Le leader Alex SALVINI devra donc plus encore se méfier de lui s'il veut continuer à mener les débats en E2. Mais la catégorie « reine » semble nous réserver encore beaucoup de surprises tout comme l'E1 et l'E3. Il est clair que le Grand Prix Cross Pro du Portugal sera un tournant de cette saison où certains pilotes se mettront vraiment à rêver de titre mondial alors que d'autres devront déjà passer à autre chose... Rendez-vous donc dès Vendredi prochain, à Torres Vedras, lors de la KTM Super Test où vous pourrez retrouver par la même occasion Miss Enduro 2012 et le show stunt d'Humberto RIBEIRO ( Husqvarna) pour un week-end plein de promesses et de spectacle !