EWC Chili - J2 : du rififi sous la pluie

  • Publié dans WEC
Eeros Remes pilote enduro TM Racing Eeros Remes déçu par sa première journée (4), il est reveillé pour aller gagner la seconde devant Nambotin

Même au Chili la pluie peut faire son apparition... et comme prévu celle-ci déversa ses nuages grisâtres tout au long de la nuit pour nous offrir une configuration radicalement différente de la veille ! Ou comment passer d'un terrain dur et poussiéreux à un circuit gras et glissant en quelques heures afin de nous offrir un Grand Prix excitant et à deux visages !


L'annulation de la spéciale Extrême tracée à flanc de colline s'imposait et rassura d'emblée les 90 rescapés de cette deuxième journée de course qui se joua largement aussi au cours de la première boucle où la plupart des favoris allèrent à la faute !


E1 : Eero Remes remporte sa première victoire

A commencer par Christophe NAMBOTIN (F - KTM), champion E1 en titre, qui chutait dès la première Cross test et qui eut ensuite bien du mal à se remettre dans le bon rythme... « J'ai eu beaucoup de mal à trouver le bon rythme par manque de feeling avec la moto sur ce sol très glissant, car en plus je devais ouvrir la piste ! Mais terminer finalement 2eme est une très bonne performance dans l'optique du Championnat surtout après être sorti 10eme de la première spéciale ! ».

Très remonté après sa contre performance de la veille (4eme), le lutin Finlandais Eero REMES (TM) fut le grand animateur de cette catégorie E1 qu'il domina de bout en bout « Hier j'ai vraiment été à côté de la plaque. Donc ce matin je me devais absolument de réagir et d 'ouvrir les gaz en grand ! Je n'avais pas le choix et cette victoire est très importante pour la suite de la saison et pour tout le team TM ». Epatant hier, le Champion du Monde Junior Danny MCCANNEY (GB – Husqvarna) réédite sa performance de la veille (3eme) devant les deux Yamaha officielles de Marc BOURGEOIS (F) et Cristobal GUERRERO (E) et la Kawasaki Moto Race de l'étonnant Simone ALBERGONI (I), bon 6eme.

Voir les classements E1 - EWC Chili J2


E2 : MEO domine sans partage

Le seul finalement à réaliser un premier tour d'exception fut Antoine MEO (F – KTM) dans la catégorie E2. En effet le quadruple champion du monde se montra impérial de bout en bout sur sa 350 KTM au point d'infliger un écart d' 1 minute 18 secondes à Pierre Alexandre RENET (F – Husqvarna) et plus d'1 minute 30 secondes à Alex SALVINI (I – Honda) et Johnny AUBERT (F – Beta) respectivement 3eme et 4eme comme la veille. Archi dominateur le provençal pouvait se réjouir au retour des motos en parc fermé... « Journée quasi parfaite pour moi et retrouver le championnat avec un doublé et 8 victoires de spéciales sur 8 dans cette 2eme journée va renforcer ma confiance et permettre à toute l'équipe de continuer à travailler dans la sérénité ».

Avec un doublé en poche et donc 40 points à la clé, MEO a de toute façon placé la barre très haute en E2. Claudiquant après sa lourde chute d'hier, Pela RENET sauve une belle deuxième place qui le satisfait amplement surtout après avoir connu lui aussi une mise en action plutôt laborieuse au cours du 1er tour (seulement 6eme). L'officiel Husqvarna semble après ce Grand Prix du Chili le seul capable d'endiguer l'impressionnante pointe de vitesse d'Antoine MEO et ce même si SALVINI est toujours aussi « puncheur » et même si Johnny AUBERT continue à progresser sur sa Beta officielle.

Malmenés hier les deux espoirs Jaume BETRIU (E- Husqvarna) et Loïc LARRIEU (F – She rco) scorent respectivement une 5e et 6eme place pour leurs grands débuts dans cette catégorie dite « reine ».

Voir les classements E2 - EWC Chili J2

 

E3 : Matti SEISTOLA repart du Chili en tête du E3

Un premier tour fatal...

Même punition également au cours du premier tour pour le vainqueur E3 d'hier Matthias BELLINO (F – Husqvarna), et ce même si les raisons différent... « Je n'y étais pas du tout ! J'ai fait un peu n'importe quoi allant même jusqu'à chuter dans une grimpette insignifiante de la Cross test ! Alors finir 4eme aujourd'hui vaut à mes yeux un podium surtout après être sorti en 12eme place à la fin de la première boucle ! ».

Un podium largement renouvelé dans cette catégorie E3 avec les excellentes performances de l'Estonien Aigar LEOK (2eme) qui apporte ainsi une nouveau podium dominical au Team TM et celle de Jonathan BARRAGAN (E – Gas Gas) pour la première fois « sur la boîte » en Championnat du Monde FIM Maxxis d'En duro et qui confirme ainsi sa grosse progression hivernale.

Mais la belle et bonne surprise nous vint du Finlandais Matti SEISTOLA qui fut impérial de bout en bout sur sa 300 Sherco... « Nous avons vraiment bien travaillé cet hiver avec Mauro mon mécanicien et nous avons trouvé les bons réglages sur la moto après une saison 2014 de « mise au point ». Dès le départ je me suis senti en pleine confiance et j'ai pu aligner d'excellents chronos et tenir un rythme élevé. Je n'avais pas gagné depuis 2 ans (GP D'Espagne 2013) et ce succès me permet aussi de prendre la tête du championnat. Idéal pour le moral et tout le Team CH Racing même si la saison ne fait que commencer... »

Quid de Matthew PHILIPPS ? « MATTHEW va piano... » Nous confiera Fabio FARIOLI, le manager du Team KTM Racing, à l'issue du 2eme tour... et pourtant le Champion du Monde en titre était encore 3eme à ce moment là... avant de plonger à une décevante 8eme place en fin de journée après avoir accumulé erreurs et chutes. C'est incontestablement la contre performance du jour !

Matti Seistola pilote enduro Sherco à Talca Matti Seistola avec 2 journée de folie ( 2/1) pointe en tête du E3

Voir les classements E3 - EWC Chili J2


Junior:  une première pour BATTIG !

Un doublé que convoitait aussi Jamie MCCANNEY (GB – Husqvarna) en Junior... Las, le britannique tombait sur un duo Italien déchainé avec Giacomo REDONDI (Beta) et Alessandro BATTIG (Honda). Les deux rouquins transalpins coiffèrent sur le fil l'Anglais partit à la faute dans la dernière Enduro test alors qu'il avait la victoire en poche ! Et c'est finalement le protégé de Franco MAYR qui s'imposait pour 3 petites secondes à un REDONDI décidément trop souvent confiné à la 2eme place et qui ne cachait pas son dépit de voir la victoire lui fuir ainsi trop souvent ! Quoiqu'il en soit, MCCANNEY, REDONDI, BATTIG mais aussi les deux Portugais Luis OLIVEIRA (Yamaha) 4eme, et Diog o VENTURA (Gas Gas), 6eme, nous promettent une saison haletante chez les moins de 23 ans.

 Voir les classements EJ - EWC Chili J2

 

FIM Youth Cup 125cc

Le seul finalement à réaliser un doublé avec Antoine MEO, fut Josep GARCIA (E – Husqvarna) vainqueur comme la veille en FIM Youth Cup 125cc devant les locaux Diego HERRERA (TM) et Ruy BARBOSA (Husqvarna).

 Voir les classements Youth CUP - EWC Chili J2



Avec cinq vainqueurs différents sur les deux jours en Seniors (E1, E2, E3), avec les premières victoires des firmes Sherco, TM et Husqvarna face à l'ogre KTM, avec le retour officiel de Yamaha et les performances des écuries Beta, Gas Gas et bien sûr Honda, la saison est belle et bien lancée et s'annonce très ouverte quoi qu'en disent les éternels grincheux ! Confirmation de tout cela dès les 8/9/10 Mai à Jerez de la Frontera (Espagne) temple de la vitesse où les stars de l'Enduro Mondial retrouveront le sol Européen après un Grand Prix Acerbis du Chili de haute tenue. Et investir le paddock du prestigieux circuit Andalou quelques jours après les stars du Moto GP décuplera plus encore les ardeurs des meilleurs enduristes mondiaux pour un Grand Prix AMV Seguros d'Espagne déjà sous tension.

 

Source ABC enduro  / Photo : ABC Enduro