SuperEnduro - Gp de France : Blazusiak imbattable

Taddy Blazusiak  SuperenduroBlasusiak champiom du monde SuperEnduro 2013 Dans un Parc des Expositions archi-comble, les stars du SuperEnduro ont assuré le spectacle durant près de 3h. Une présentation digne des plus grands shows à l'Américaine ainsi qu'un show stunt et FMX ont très rapidement donné le ton à une soirée qui devait désigner l'intégralité des Champions du Monde 2012/2013. Assurément, cette finale programmée à Tours était belle et bien lancée et les différentes courses ont assuré le suspense et le show jusqu'au bout de la nuit...

 Et dès les premiers tours de la catégorie Sénior, le ton était donné avec un Taddy BLAZUSIAK (PL – KTM) bien décidé à remporter une 4ème couronne Mondiale d'affilée dès les premières manches. Malgré un excellent départ de Jonny WALKER (GB – KTM), le Polonais prenait très rapidement les devants du premier round pour ne plus le lâcher, reléguant son rival David KNIGHT (GB – Honda) à la seconde place. Il s'offrait ainsi la possibilité d'être titré dès la deuxième manche. Mais, lors de cette deuxième finale à départ inversé, cela s'engageait bien mal pour le Polonais qui se retrouvait bon dernier. Il entamait alors une remontée endiablée, en dépassant tour à tour chacun de ses rivaux pour se retrouver 2ème à la mi- course derrière un surprenant Daniel GIBERT (E – Husaberg).
Mais l'Espagnol avait bien trop d'avance et accrochait à la surprise générale sa première victoire en SuperEnduro tandis que l'officiel KTM préférait assurer les 17 points de la seconde place qui lui permettaient d'être couronné. « C'est incroyable ! Après ma blessure juste avant la Pologne, j'ai eu trois mois pour travailler dur, souffrir et revenir au meilleur de ma forme afin de devenir pour la 4ème fois Champion du Monde... » ... avouait un BLAZUSIAK aux anges. « Et puis, ce soir, le public était vraiment incroyable de ferveur et cela m'a beaucoup aidé ! »

Derrière ce duo, c'est un autre espagnol, Alfredo GOMEZ (E – Husaberg) diminué (entorse de la cheville) qui arrache au courage la place de 3ème. Tout était donc joué pour le titre mais il restait encore à désigner le Vice-Champion...Un titre honorifique que convoitaient les deux Britanniques KNIGHT et WALKER. Le Manxman, sur-motivé à cette idée prenait un bon départ lors de la manche finale derrière ce diable de BLAZUSIAK. Patient, l'officiel Honda profitait d'une grosse erreur du Polonais dans le redoutable pierrier pour prendre les commandes de la finale et remporter celle-ci. WALKER, ne pouvait que constater les dégâts et terminait deuxième... « Je suis vraiment très fier de cette deuxième place. Taddy a été une nouvelle fois très fort et terminer Vice-Champion est comme une victoire pour mon retour en SuperEnduro! » confiait le pilote Honda.
A noter, l'excellente 5ème position au classement général final pour le Rookie de l'année, Kornel NEMETH (H – KTM) ainsi que la 9ème place du bouillant Catalan Daniel GIBERT, révélation de cette finale française.

 Taddy BLAZUSIAK  2. David KNIGHT  3. Jonny WALKERLe podium 2013 : 1- Taddy BLAZUSIAK 2- David KNIGHT 3- Jonny WALKER

MCCANNEY malgré la concurrence

En catégorie Junior, le suspense fut à son paroxysme jusqu'à l'ultime tour de la 2eme finale... Sur l'impitoyable circuit Tourangeau, Giacomo REDONDI (I – KTM) et Pawel SZYMKOWSKI tiraient parfaitement leurs épingles du jeu en signant de brillantes victoires de manche ce qui mis en grande difficulté Danny MCCANNEY (GB – Gas Gas), le leader... En effet, le Britannique, moins à l'aise qu'à l'accoutumée, voyait s'envoler ses 2 rivaux et devait aussi composer avec le Suédois Johan EDLUND (S – Husaberg). Mais au final, en assurant une 3ème et une 2ème place, le pilote Gas Gas devenait le tout premier Champion du Monde Junior de l'histoire du Championnat du Monde FIM SuperEnduro. De son côté, la jeune pousse Polonaise SZYMKOWSKI confirme son talent en devenant Vice-Champion du Monde pour seulement un petit point d'avance sur Giacomo REDONDI. Grand perdant de la soirée, Johan EDLUND ne prend que la 4ème place au classement final et Magnus THOR (S – KTM) complète le Top 5.

Enfin dans la catégorie Féminine , c'est Laïa SANZ (E – Gas Gas) qui s'impose et s'affirme un peu plus comme la reine de la Moto. Jane DANIELS (GB – Husaberg) termine deuxième et Sam TICHET (F – KTM), 3ème, signe son tout premier podium sur une compétition Internationale. Cette catégorie prometteuse, programmée en démonstration, a permis de montrer que les féminines ont leur place sur un circuit de SuperEnduro ce qui leur ouvre de belles perspectives d'avenir.

Supernduro France femininesLe poduim féminin de la soirée : 1 -Laia Sanz, 2- Jane Daniel, 3- Sam Tichet

La saison 2012/2013 se termine donc avec le 4ème couronnement de la machine Taddy BLAZUSIAK ainsi que le 1er titre de Champion du Monde Junior attribué à Danny MCCANNEY. Place désormais à l'intersaison où chaque pilote sera tourné vers un seul objectif : être prêt à 100% pour l'ouverture de la saison 2013/2014 le 17 Novembre prochain à l'Echo Arena de Liverpool, 1er de 6 rounds d'ores et déjà prometteurs.

vidéo : le tour du circuit avec Seb Guiullaume

Source ABC enduro - photo KTM /ABC enduro