Connexion

S'inscrire


Interview Pela Renet

  • Publié dans News enduro

Pierre Alexandre Renet Pela fait péter la champ. en EspagneUne interview par ABC enduro de Pierre-Alexandre RENET le pilote Husaberg Racing, réalisée après le Trèfle 2012. Après 4 GP EWC Pierre-Alexandre est en tête du provisoire en E2 . Pierre-Alexandre RENET, êtes-vous satisfait de cette première partie de saison ?
Pierre-Alexandre RENET : « Oui, hormis la première journée au Chili où j’ai perdu beaucoup de temps à cause d’un participant local dans la spéciale en ligne le premier jour ; et les deux journées en Argentine où je n’étais pas « dedans ». Sinon, j’ai remporté quatre journées sur huit, c’est donc un bon début. »

La tournée Sud-Américaine, ne vous a-t-elle pas donné des envies de rallye comme votre ami Johnny AUBERT ?
PA.R : « Non, pour l’instant je reste vraiment concentré sur l’enduro, et il n’est pas question de rallye pour moi. »

Quels sont vos objectifs pour la seconde moitié de la saison que vous abordez en leader de l’E2 ?
PA.R : « Comme pour la première moitié de la saison ; mon objectif sera de continuer à gagner le plus souvent possible, et surtout ne pas du tout penser à assurer pour le moment. »

Quel est selon vous votre rival le plus sérieux désormais ?
PA.R : « GUERRERO, AUBERT, SALMINEN, et CERVANTES restent assurément tous de sérieux rivaux. »

Vous aviez eu des soucis techniques avec votre Husaberg FE 450 l’an passé. Tout cela est-il désormais réglé ?
PA.R : « Oui tout est réglé depuis la fin de saison dernière. »

Pela RENET

Faites-vous évoluer votre moto en course de saison ?
PA.R : « Non, la moto reste identique après les tests hivernaux et ce pour toute la saison et je n’exprime pas le besoin de la faire évoluer durant la saison. »

Amis dans la vie, rivaux en course. Comment vivez-vous cette dualité avec Johnny AUBERT ?
PA.R : « Très bien, on continue à manger ensemble et à se côtoyer très souvent, et s’il habitait plus près de chez moi on s’entraînerait aussi ensemble. Il n’y a réellement pas de concurrence entre nous. »

Depuis vos débuts en 2010 jusqu’à aujourd’hui, vous avez connu une progression très rapide, ce qui est surprenant en Enduro… Comment l’expliquez-vous ?
PA.R : « Déjà, je pense que mon pilotage convient bien à la discipline. Ensuite j’ai eu la chance d’être très bien entouré dès le début entre Eric BERNARD et Johnny (AUBERT) qui m’ont donné vraiment de bons conseils. Et aujourd’hui on roule souvent avec NAMBOT’ et je pense que l’on fait du bon boulot ensemble. »

Aucun regret d’avoir quitté le MX pour l’Enduro ?
PA.R : « Non vraiment aucun regret. Je suis content de ce que j’ai réalisé en MX et SX mais le jour où j’ai décidé d’aller en enduro, j’avais complètement tourné la page. Et quand je vois la tournure que prend le championnat du monde de motocross, je me dis que j’ai vraiment pris la bonne décision. »

Votre emploi du temps jusqu’au GP Scorpion Exo d’Italie ?
PA.R : « Mon emploi du temps sera chargé. Un petit peu d’entraînement en compagnie de NAMBOT’, le KTM Mania, et la deuxième épreuve du championnat de France seront à mon planning avant le Grand Prix Scorpion Exo d’Italie. »

Votre contrat chez Husaberg se termine en fin de saison… j’imagine que vous allez être très sollicité ?
PA.R : « Je l’espère, d’ailleurs cela a déjà commencé, maintenant je reste concentré sur la saison avant tout ! »

Husaberg 450 FE enduro


Ce site utilise des cookies pour améliorer la qualité de votre visite :

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site

J'ai compris