Connexion

Nos conseils pour la reprise post-confinement

  • Par: La Rédac' Freenduro

Le confinement a rendu impossible toute pratique sportive et, bien évidemment, il en était de même pour l’enduro. Pour certains, cette période a pu paraître très longue et l’annonce du déconfinement a dû être vécue comme une libération.

J’imagine qu’un grand nombre de nos lecteurs n’attendaient qu’une chose, pouvoir sauter sur leur moto et repartir faire des tours à l’air libre. On vous comprend. Pourtant, nous sommes restés une longue période sans pratiquer et il ne faut pas précipiter le retour, il y a des choses auxquelles il faut faire attention pour éviter les accidents. On vous donne quelques conseils pour la reprise de l’enduro.

 

Faire réviser son matériel

Plusieurs mois sans bouger, que ce soit nous ou la moto, les deux en ont souffert. Du moteur aux plus petites pièces, il est important de faire réviser entièrement la moto pour être certain que tout fonctionne parfaitement. Vous pouvez le faire vous-même ou vous faire aider d’un mécanicien si nécessaire. C’est un bon moyen d’éviter tout problème technique qui pourrait endommager votre moto voire provoquer un accident. Il en est de même pour le matériel que vous utilisez pour transporter votre moto. Si vous avez besoin de conseils concernant votre remorque ou votre attelage vous pouvez jeter un œil au site de Rameder qui vous apportera toutes les informations nécessaires.

Reprendre en douceur

Nous entrons dans la phase 2 du déconfinement et, par conséquent, à un retour à la vie sportive. Alors le premier réflexe est évidemment de prendre sa moto et d’y aller à fond. L’enduro nous a tellement manqué que l’on a qu’une seule envie, c’est de se défouler. Pourtant, pour la reprise, la prudence doit être de rigueur. Certains petits reflexes peuvent mettre du temps à revenir. Soyez patient et profitez des premières sensations sans en faire trop. Il faut vous réhabituer à la moto, à la pratique en extérieur, à la vitesse. L’important est de ne pas se mettre en danger. C’est pourquoi nous conseillons une ou des premières sorties prudentes avant de vraiment retrouver le rythme qui était le vôtre avant le confinement. Ne vous inquiétez pas, tout cela va très vite revenir et dans très peu de temps tout sera comme avant !

Faire vivre le milieu de l’enduro

On n’y pense pas forcément mais faire vivre le milieu de l’enduro après la crise du Coronavirus va être quelque chose de très important. Des clubs aux fédérations, tous les étages en ont souffert. De nombreuses compétitions ont été annulées et, évidemment, cela engendre une vraie perte financière. C’est pourquoi il va falloir aider à la reprise. Participez à la vie des clubs, rendez-vous aux compétitions, invitez-y vos amis. Il est important de « relancer la machine » et cela est l’affaire de tout le monde. Chacun, par sa présence, peut donner un coup de main à notre milieu qui en aura grandement besoin.

Voici donc nos conseils à suivre pour une reprise en douceur. Evidemment, avant tout, profitez du déconfinement et faites-vous plaisir. Mais n’oubliez pas de faire attention à votre matériel, ne prenez pas trop de risques lors de vos premières sorties et participez à la vie du monde de l’enduro !

Laisser votre commentaire ...
Caractères restant.
S'identifier ( )
Poster comme invité
Chargement... The comment will be refreshed after 00:00.

A lire aussi :