Le Trèfle Lozérien 2017 pour Jeremy Tarroux

jeremy tarroux trefle 2017 1Jeremy Tarroux remporte son tout premièr TrèfleAprès le Val de Lorraine, La Grappe  de Cyrano, le pilote Sherco Jeremy Tarroux récidive en montant ce weekend sur la plus haute marche du podium de la 31ème édition du Trèfle Lozérien.

Vendredi 02 juin : Loïc Larrieu prend le commandement

Le pilote Yamaha Loïc Larrieu, vainqueur de l'EnduroGP dimanche dernier en Italie, est monté en puissance tout au long de cette première journée de course du Trèfle lozérien AMV 2017. Il prend la tête du provisoire devant Jérémy Tarroux (Sherco) et Jamie McCanney (Yamaha). Les écarts sont très serrés...

loic larrieu trefleLoïc Larrieu 

Si je suis venu au Trèfle, alors que nous étions au GP d'Italie le week-end dernier, et que je n'ai pas pu repéré les spéciales autant que nécessaire, c'est vraiment pour me donner pleinement sur cette épreuve. C'est important que les pilotes du Mondial soient présents. Pourtant, c'est un exercice difficile, le rythme est très différent de celui du Championnat du Monde et il faut rester concentré ! Sur la spéciale de La Vabre je savais que j'avais un coup à jouer, car c'est la seule qui était tracée et sans herbe... Demain, mon objectif sera de rester aux avant-postes. C'est très serré, aucune erreur n'est permise ! », a commenté Loïc Larrieu.

Après un premier chrono où Emmanuel Albepart (Yamaha) a rappelé que l'exercice des spéciales en herbe vierges lui réussit plutôt bien, c'est le pilote Sherco Jérémy Tarroux qui a pris progressivement les commandes du classement provisoire jusqu'à la dernière spéciale de la journée à La Vabre où il disposait alors d'une poignée de secondes d'avance. Le favori Loïc Larrieu (Yamaha) a de son côté débuté la journée légèrement en retrait (5e et 6e des deux premières spéciales) avant de revenir aux avant-postes. Sur la spéciale 5 de Mende La Vabre, il a donné toute la mesure de son talent en reprenant plus de 6 secondes au pilote Sherco, ce qui lui permet de prendre la tête avec moins de 2 secondes d'avance

jeremy tarroux sherco trefle AMV j1Jeremy Tarroux

Jérémy a ouvert les spéciales aujourd'hui. Il a déjà signé 3 podiums sur Le Trèfle, il veut faire mieux ! Rien n'est joué, l'écart est d'une grosse seconde seulement, demain ce sont de nouvelles spéciales et la météo s'annonce délicate. Il faut rester positif. , estime son manager, Jordan Curvalle

Résumé vidéo J1




Samedi  03 juin : Larrieu abondonne, Albepart gagne

Beaucoup de rebondissements lors de ce 2e jour du Trèfle lozérien AMV sur le circuit de la Margeride. C'est le vainqueur de l'édition 2007, l'expérimenté Emmanuel Albepart qui remporte la journée, une seconde et demi devant le Lozérien Romain Boucardey, qui prend la tête du classement provisoire. Grosse déception pour Loïc Larrieu, qui a chuté en début de journée et a dû jeter l'éponge.

podium j2 trefle lozerien 2017Le podium de cette seconde et avant-dernière journée

Comme annoncé, les orages sont venus compliquer la fin de course, notamment sur la spéciale 5 (Mende La Vabre). Sur le plan sportif, cette 2e journée de course a connu beaucoup de rebondissements. Dès la 1ère spéciale, Loïc Larrieu (Yamaha), vainqueur la veille et favori de l'épreuve, part à la faute, chute. Touché au coude, il continue malgré tout sur les 2 spéciales suivantes puis jette l'éponge. Comme la veille, c'est Emmanuel Albepart (Yamaha), qui impose son rythme dès le premier chrono et réitère sa performance dans la spéciale 2. Le Lozérien Romain Boucardey (Yamaha) remporte les 2 banderolées suivantes, tandis que la dernière du jour revient au Britannique Jamie McCanney (Yamaha).

S'il ne figure pas sur le podium de la journée (4e), Jérémy Tarroux (Sherco) est 3e au provisoire. Mais les écarts sont ultra serrés entre les 4 premiers : Boucardey, Albepart, Tarroux et McCanney se tenant en 1 seconde !

Être en tête au Trèfle c'est extraordinaire. Avec Manu Albepart, mon co-équipier chez Rider Camp Enduro Team, on occupe les deux premières places du cumul. Nous sommes très fiers du chemin parcouru. Depuis le début de la course, j'arrive à rouler comme je sais le faire, relâché, et je compte bien continuer demain, sans me mettre la pression, sans trop en faire. C'est mon 10e Trèfle Lozérien AMV, c'est évidemment la classique que j'aimerais le plus remporter, mais je reste lucide, rien n'est fait. Demain est une nouvelle course...  a réagi l'enfant du pays, Romain Boucardey.

125 sherco fabien planetFabien Planet au guidon de la 125 Sherco

En 5e position, Marc Bourgeois (Yamaha) contient la fougue des 2 premiers Juniors : Jérémy Miroir (Huqvarna) et Théo Espinasse (Sherco), 6e et 7e au cumul, mais le pilote Sherco a gagné la catégorie Junior samedi.

C'est comme si on remettait les compteurs à zéro. Il y a vraiment peu d'écart entre les 4 premiers, ainsi qu'en Junior. Jérémy Tarroux a bien géré sa journée, alors qu'il a ouvert la majorité des spéciales. Il fallait trouver le juste milieu entre attaquer et ne pas prendre trop de risques. Quant à Théo Espinasse, il fait vraiment un beau Trèfle, les spéciales vierges n'étant pas son point fort.  analyse Jordan Curvalle, leur team manager.


En tête de la catégorie féminine, Jessica Gardiner (Yamaha) termine 52e scratch de cette 2e journée, devant Samantha Tichet (Yamaha), 79e.

« Je suis venue pour découvrir ce type de course sur des spéciales vierges, que je ne connais pas, m'entraîner, me faire plaisir et aussi pour gagner la catégorie féminine ! » explique la jeune Australienne, également très proche d'entrer dans le Top 50.


En marge de la course officielle, Sébastien Guillaume a participé aux tests grandeur nature de la moto électrique Alta, une nouvelle machine qu'un enduriste passionné vivant aux États-Unis, Éric Gauthier, souhaite promouvoir en France.

moto electrique altaLa moto électrique Alta

Seb Guillaume est séduit : La moto électrique c'est l'avenir ! Cette machine est très différente des modèles que j'ai déjà eu l'occasion d'essayer. Je me suis fait vraiment plaisir. L'autonomie ne permet pas encore de couvrir la liaison d'une classique comme le Trèfle, mais j'ai roulé toutes les spéciales et la puissance est vraiment bluffante.

Résumé vidéo J2 :


Dimanche 04 juin : la victoire pour Jeremy Tarroux

Le départ de la dernière journée du Trèfle Lozérien AMV a été donné en ordre inversé, sur ce circuit des Gorges du Tarn, de 160 km. Des conditions de course différentes pour les premiers pilotes du classement provisoire qui sont donc arrivés sur des spéciales déjà marquées.

À l’issue des deux premières journées, un groupe de 4 pilotes, se tenant en tout juste 1 seconde au cumul, s’est détaché. Romain Boucardey (Yamaha), Emmanuel Albepart (Yamaha), Jérémy Tarroux (Sherco) et Jamie McCanney (Yamaha).

Le premier chrono de la journée, une spéciale en ligne, a été remporté par Emmanuel Albepart (Yamaha) - qui a gagné toutes les premières spéciales de chaque journée du Trèfle. Romain Boucardey (Yamaha) a perdu gros dans cette ligne où il a chuté lourdement. et a été hélas contraint à l’abandon. La lutte pour la victoire s’est poursuivie entre Albepart, Tarroux et McCanney. C’est dans la SP4, que la hiérarchie finale s’est mise en place, avec l’excellent chrono du pilote Sherco qui reprend 7 secondes à ses rivaux. Une performance qui lui a permis d’aborder la dernière banderolée à La Vabre avec moins de pression que les jours précédents. Dans cet ultime chrono, McCanney et Tarroux sortent une nouvelle fois un temps quasi identique et le pilote Sherco peut savourer sa première victoire sur le Trèfle Lozérien AMV, après trois troisièmes places en 2013, 2014 et 2016. Jamie McCanney est 2e à presque 6 secondes, et devance finalement Emmanuel Albepart, 3e, qui signe son 10e podium sur l’épreuve, dont une victoire en 2007.

Je voulais inscrire mon nom au palmarès du Trèfle, que tant de grands champions ont remporté. Voilà qui est fait ! Je n’ai pas toujours bien roulé sur cette épreuve, j’ai eu du mal à me lâcher dans certaines spéciales, mais j’ai su répondre au bon moment à mes adversaires. Tout s’est joué dans la spéciale 4 ce dimanche, où j’ai donné le maximum et repris de l’avance sur mes poursuivants, ce qui m’a permis d’aborder le dernier chrono dans de bonnes conditions. L’objectif de ces trois jours était d’être régulier et de rester sur mes roues pour être au contact, et ça a fonctionné ! Gagner le Trèfle, c’est vraiment une victoire très spéciale pour moi.  a commenté Jérémy Tarroux.

Mccanney tarroux trefle 2017 1Le Britanique Jamie McCanney et Jeremy Tarroux à l'arrivée de ce Trèfle 2017

Derrière le trio de tête, ontrouve cete année  2  Juniors Théo Espinasse (Sherco) et Jérémy Miroir (Husqvarna), respectivement 4e et 5e. Pour sa 2e saison d’enduro, le pilote Sherco ne cache pas sa surprise, ni sa joie.

Faire 4e au Trèfle, c’est incroyable. J’étais venu avec l’objectif de faire un top 10, alors je suis vraiment très heureux de ce résultat. Cette course est extraordinaire, idéale pour apprendre, il y a des spéciales très variées, avec des terrains et des grips différents, je me suis régalé pendant ces trois jours. »


Autre performance notable sur cette 31e édition du Trèfle Lozérien AMV, celle de l’Australienne Jessica Gardiner (Yamaha) qui remporte haut la main la catégorie féminine, mais inscrit surtout son nom dans le top 50 de la course avec une 49e place scratch, un résultat inédit pour une féminine sur le Trèfle Lozérien AMV.

jessica gardiner trefle 2017L'Australienne Jessica Gardiner remporte la catégorie féminine et termine à la 49e place scratch !

Top 5 : 1/ Jeremy Tarroux - 2/ Jamie McCaney - 3/ Manu Alberpart - 4/ Théo Espinasse - 5/ Jeremy Mirroir

Résumé vidéo J3

 

Voir les résultats complet ici

 

Souce  : Trèfle Lozérien / photos : Mastorgne Phography et Julian Suau

fPartager
155