Championnat de France - Ambert : la dernière pour les nationaux

Quentin Delhaye De Maulde Quentin Delhaye De Maulde champion de France Espoir 2014 avec la team TM Racing

Le calme est revenu sur la tranquille ville d'Ambert qui a vibré le temps d'un week-end au son des 350 motos engagées dans cette finale du Championnat de France d'Enduro 2014.

Un épilogue qui aura offert son lot d'émotions, quelques déceptions mais surtout beaucoup d'explosions de joie à l'arrivée. Il n'y avait qu'à tendre l'oreille lors des cérémonies de remises des prix pour comprendre l'engouement que porte l'audience auvergnate pour l'enduro. A l'applaudimètre, les catégories du national ont fait jeu égal avec l'élite, et c'était franchement mérité tant il y a eu de bagarres, de passes d'armes et de suspens tout au long de l'année.

 


  Catégorie Espoir 

Le camp du TM Racing France exultait Dimanche après-midi à la sortie de l'ultime spéciale de la journée. Leur plus jeune pilote, Quentin Delhaye De Maulde venait de leur offrir un titre de champion de France. Et pas le moindre car il s'agit du titre espoir, une catégorie très fournie, tremplin vers l'élite qui a vocation à faire éclore les champions de demain. Et d'un champion, Quentin en a toute l'étoffe. En s'imposant les 2 jours et en signant des chronos au niveau des tout premiers pilotes de la catégorie Junior, il porte son compteur de victoires à 5 sur les 10 manches disputées cette saison.

Derrière lui, Jean-Baptiste Nicolot (KTM) conserve sa seconde place et devient vice-champion de France. La tache n'a cependant pas été facile. Samedi soir, Bastien Mechin (Yamaha) lui avait repris cette place pour un petit point. La cinquième place de ce dernier dimanche a eu raison de ces ambitions. Mechin monte tout de même sur la 3ème marche de ce beau podium espoir.

Classement final Espoir :
Quentin Delhaye De Maulde – 115 Pts
Jean-Baptiste Nicolot–108 Pts
Bastien Mechin– 107 Pts

 

 Catégorie National 1 

En prenant le départ Samedi matin, Charly Saroul (Yamaha) avait pour objectif de marquer les 11 points qui le séparaient du titre de champion de France National 1. Il finit à la 3ème place du jour, place inhabituelle pour lui qui n'était pas descendu plus bas que sur la seconde marche du podium cette saison, mais une place suffisante pour ajouter 15 points à son compteur, et célébrer dignement ce titre 24 heures avant la fin du championnat. Dimanche, il laissera d'ailleurs ces concurrents s'exprimer sans lui. C'est Florent Bouret (Husqvarna) qui en tire le meilleur parti. Il s'impose les 2 jours et conforte sa place de vice-champion de France.

Charles Feyrit complète le podium final. Belle performance également de Martin Vignal. Le pilote GasGas Enduro Academie monte prend par deux fois la seconde place et remonte à la 4ème place finale du classement N1.

Classement final N1 :
Charly Saroul – 163 Pts
Florent Bouret– 159 Pts
Charles Feyrit – 112 Pts

 

 Catégorie National 2 

Chez les N2, le patron de la catégorie n'a pas fait de détail ce week-end. S'il laisse la victoire pour moins d'une seconde à Pierre-Yves Artaud (Sherco Academy) Samedi, Mathieu Degli Espoti (GasGas Enduro Academy) revient d'Ambert avec un titre de champion de France N2 obtenu dès Samedi et une nouvelle victoire qui enfonce le clou Dimanche. Derrière lui, ses trois poursuivants candidats à la seconde place n'étaient séparés que de 5 points. En l'absence de Florent Vayssade, le trio s'est transformé en duo et c'est Clément Goué qui s'en sort le mieux. Avec 2 sixièmes place, il finit sa saison vice-champion de France devant Cédric Noé.

Classement final N2
Mathieu Degli Esposti– 149 Pts
Clément Gouet – 116 Pts
Cédric Noé– 110 Pts

 

 Catégorie National 3 

Reine du suspens, la catégorie N3 aura cette saison fait frémir tous les amateurs de belles bagarres. Entre Laurent Pannetier (KTM), champion de France et vice-champion d' Europe Vétéran, et le jeune pilote de la Sherco academy Florent Allamel, l'écart cette année a toujours été très serré, et il aura fallu attendre le tout dernier moment pour désigner un vainqueur. En signant la victoire Samedi et reléguant Pannetier à la troisième place, Allamel avait déjà fait un premier pas important vers son objectif. Dimanche, avec la pluie, l'expérience de son adversaire lui permettait de rapidement prendre la tête de course pour ne plus la quitter. Pannetier s'impose, mais ce n'est pas suffisant pour empêcher Allamel, second du jour, de triompher dans cette catégorie des grosses cylindrées.

En montant deux fois sur le podium (second Samedi et 3ème Dimanche), Guillaume Chaumeil (KTM) réalise une belle opération et reprend la 3ème place à Benoit Cadinot.

Classement final N3 :
Florent Allamel – 168 Pts
Laurent Pannetier – 167 Pts
Guillaume Chaumeil– 143 Pts

 

 Catégorie 50 

On le sait, les courses du Championnat de France d' Enduro sont particulièrement éprouvantes pour les pilotes et les machines. Particulièrement dans la catégorie des 50 qui compte souvent de nombreux abandons. Samedi à Ambert, c'est Léon Sulpy (Moto Club Lozérien) qui déjoue au mieux les pièges du tracé auvergnat et qui termine seul pilote classé pour cette journée de course. Une belle victoire mais un pilote blessé à l'arrivée qui ne pourra malheureusement pas prendre le départ de la course Dimanche matin. Il perd de fait tout l'avantage de 9 points accumulés la veille face à son rival pour le titre, Adrien Jacon. Ce dernier, malgré une pénalité de 10 minutes, prend Dimanche les 15 points de la 3ème place et obtient ainsi le titre de Champion de France 50.

Léon Sulpy conserve la seconde place et Enzo Camacho, vainqueur le Dimanche, compète le podium.

Classement final 50 :
Adrien Jacon– 126 Pts
Léon Sulpy – 120 Pts
Enzo Camacho – 50 Pts


  Catégorie Vétérans  


En vétéran, Jérome Taesh a continué sur sa lancée ce week-end en s'imposant facilement à ses concurrents. Titré dès Samedi, il a également triomphé Dimanche, totalisant sur la saison 9 victoires de manches sur 10. Dans son sillage, l'aveyronnais Jérôme Calvignac clôt une saison régulière et se voit titré vice-champion de France. Jimmy Vautrain termine à quelques petites secondes du podium Samedi et Dimanche, mais possède suffisamment d'avance pour conserver sa troisième place du classement.

Classement final Vétérans :
Jérome Taesch – 180 Pts
Jérome Calvignac – 148 Pts
Jimmy Vautrain – 138 Pts

 

Source : FFM / Enduro France