Championnat de France d'enduro - Privas - J1

Pela Renet Pilote Husqvarna enduro 2Samedi 1er mai 2015 à 8 heures ce matin, sous un soleil radieux et à vrai dire inespéré, le Moto Club Privadois donnait le coup d'envoi de ce Championnat de France Enduro 24 MX 2015.

Un vrai succès dans cette ville qui n'avait pas reçu d'épreuve de ce rang depuis bientôt 20 ans. Le pont du 1er Mai n'aura finalement pas éloigné un public venu très nombreux assister au spectacle. Et du spectacle, il y en a eu. Les spéciales magnifiquement tracées nous ont offert un point de vue inouïe sur les montagnes ardéchoises, et ont été le théâtre des affrontements que l'on attendait.


Si en E1, Christophe Nambotin (KTM) s'impose facilement, les places se sont vendues chèrement dans les autres catégories. Pela Renet (Husqvarna) a du puiser dans ses ressources pour contenir un Loïc Larrieu (Moto Pulsion) très incisif, et s'imposer en E2. Le E3 voit la victoire de Mathias Bellino et la catégorie Junior sacre aujourd'hui le pilote Sherco Academy Théo Bazerque, emmenant dans son sillage un étonnant Quentin Delhaye De Maulde.


Catégorie E1

En patron, Christophe Nambotin (KTM) termine la journée en ne laissant que des miettes à ses adversaires. Il s'adjuge 8 des 9 chronos du jour. C'est Marc Bourgeois (Yamaha) qui aura été le seul à pouvoir lui voler un chrono. Un temps inquiété par Julien Gauthier (Yamaha- B2R) qui signait son retour dans la catégorie E1, il réussira finalement à le contenir et monte ce soir sur la seconde marche du podium. Julien termine donc à la 3ème place, devant Benoit Fortunato, autre pilote Yamaha. Le sudiste n'a pu se mêler à la lutte pour le podium à cause d'une entrée en matière délicate. Suite à un premier tour moyen, il a nettement amélioré ses chronos pour se retrouver dans le rythme de ses prédécesseurs. S'il continue sur la lancée, il faudra le surveiller de très près demain.

Classement E1

  • –1/ Christophe Nambotin
  • - 2/ Marc Bourgeois
  • - 3/ Julien Gauthier

 

Catégorie E2

Encore un succès au compteur de Pierre-Alexandre Renet (Husqvarna), qui s'impose logiquement aujourd'hui. Le favori n'a cependant pas affiché une domination aussi forte qu'à son habitude. La faute à Loïc Larrieu. Le pilote du team Moto Pulsion Sherco a fait forte impression en collant à la roue de Pela toute la journée, pour finir second à seulement 10 secondes, un écart peu habituel en E2.

Derrière les 2 hommes, on a assisté à une autre bagarre, également disputée, entre Romain Boucardey (TM Racing) et Nicolas Deparrois (Atomic Moto-Husqvarna). Le duel à tourné à l'avantage de Boucardey qui démarre sa saison on ne peut mieux. Il s'agissait de sa première course cette année et le lozérien avait besoin de se rassurer sur ses capacités à rouler dans le bon rythme, c'est chose faite.
Nicolas Deparrois, souffrant d'un doigt blessé depuis la Val de Lorraine, prend la 4ème place.

Romain Dumontier (Yamaha) n'aura malheureusement pas réussi à mener sa 450 comme il l'aurait souhaité. Il termine 5ème du jour.

Classement E2:

  • - 1/ Pierre-Alexandre Renet
  • - 2/ Loïc Larrieu
  • - 3/ Romain Boucardey

 

 

Catégorie E3

On l'annonçait comme la catégorie la plus relevée de ce championnat, le déroulement de la journée ne nous a pas fait mentir. Les 3 premiers pilotes à l'arrivée ce soir se tiennent en seulement 8 secondes. C'est le local de l'étape, le privadois Antoine Basset (GasGas) qui animait le début de journée en bouclant le premier tour en tête, à la lutte avec Mathias Bellino (Husqvarna). Ce dernier reprenait l'avantage dans le second tour, pour ne plus le céder. Antoine se retrouvait alors rattrapé, puis dépassé par Jérémy Tarroux (Sherco) à l'entame du dernier tour. Devant son public, il signe alors le meilleur temps dans les deux dernières spéciales et reprend ainsi la seconde place, à 5 secondes de Bellino. Tarroux monte sur la 3ème marche du podium.

Classement E3

  • - 1/ Mathias Bellino
  • - 2/ Antoine Basset
  • - 3/ Jérémy Tarroux

 


Catégorie Junior

On avait quitté cette catégorie la saison passée sur un duel intense entre Théo Bazerque (Sherco Academy) et Jérémy Carpentier (EC2M-Honda), duel qui avait tourné à l'avantage du pilote Honda. L'histoire se répète, et c'est encore Carpentier qui pointait en tête à l 'issue du premier tour, suivi de près par Théo Bazerque. Un duel qui tournera vite à l'avantage d'un Bazerque très régulier dans ses chronos qui monte sur la plus haute marche du podium ce soir.

La sensation du jour est à mettre au crédit du jeune pilote Quentin Delhaye De Maulde. Le champion de France Espoir en titre a tout juste 18 ans et s'aligne pour la première fois chez les Juniors. Pas de quoi le rendre timide, il se permet de signer par trois fois le meilleur temps de sa catégorie, et parvient à s'intercaler entre Bazerque et Carpentier. Second du jour, il offre un deuxième podium au team TM Racing.

A noter que l'un des plus sérieux candidats à la victoire chez les Juniors manquait à l'appel ce matin. Anthony Geslin (EEAT) s'est malheureusement fracturé la jambe la semaine dernière et devra se tenir écarté de la compétition pour plusieurs mois.

Classement Junior :

  • - 1/ Théo Bazerque
  • - 2/ Quentin Delhaye De Maulde
  • - 3/ Jérémy Carpentier

 

 

Catégorie Féminine

On ne boudait pas notre plaisir ce matin, quand Ludivine Puy (Bêta) s'est avancé discrètement sous l'arche de départ. Un retour aux affaires après 2 ans d'absence, pour la multiple championne de France et du Monde, qui se solde par une victoire indiscutable. Elle gagne sa première journée avec 35 secondes d'avance sur Juliette Berrez (Yamaha) malgré quelques erreurs qui auraient pu lui couter beaucoup plus de temps. Samatha Tichet (KTM) prend la troisième place au détriment de Blandine Dufrêne qui écope d'une pénalité de 10 secondes pour avoir perdu son carton de pointage.

Classement féminines :

  • - 1/ Ludivine Puy
  • - 2/ Juliette Berrez
  • - 3/ Blandine Dufrêne

 

Catégorie Constructeur

Grâce aux performances de Pierre-Alexandre Renet et Mathias Bellino, tous deux vainqueurs, c'est HUSQVARNA qui remporte la victoire dans cette catégorie qui oppose les 8 constructeurs engagés. KTM prend la seconde place, au coude-à-coude avec Sherco.

Classement Constructeur :

  • - 1/ HUSQVARNA
  • - 2/ KTM
  • - 3/ SHERCO

 

Trophée MORACO Elite

Nouveauté cette saison, le trophée MORACO Elite récompense le pilote le plus rapide dans les Enduro Test (spéciales en ligne), toutes catégories confondues (Elite et Junior). Au cumul des chronos des 3 spéciales en ligne du jour, c'est Christophe Nambotin qui se place en tête de ce trophée, en s'imposant à Pela Renet.

-Classement Trophée MORACO Elite :

  • - 1/ Christophe Nambotin
  • - 2/ Pela Renet
  • - 3/ Loïc Larrieu