Essai enduro : TM Racing 250 Fi 2016

TM 250 fi 2016 3116Notre essai de la moto championne du monde E1Aujourd'hui nous voilà partis pour essayer la moto championne du monde d'enduro (E1) 2015. Enfin pas la moto d'Eero Remes mais la version accessible en concession par Mr tout le monde. Car oui, en 2015, c'est bien le petit poucet italien TM Racing qui à réussit a décrocher le titre en E1 grâce au talentueux pilote Finlandais qui a su tirer le meilleur de la 250 Fi.

Essai TM 250 Fi 2016

C'est du coté de Brive-La-Gaillarde sur le domaine d'ALYSTARS que nous avons rendez-vous avec l'importateur Français pour essayer la gamme TM Racing 2016.
Curieux d'en savoir plus sur une moto auréolé d'un titre mondial nous avons donc décidé de débuter ces essais de la gamme enduro par la EN 250 Fi 2016.

TM 250 fi 2016 2991Le TM 250 Fi avec ses couleurs 2016

Un look toujours aussi radical

Des pièces taillées dans la masse (té de fourche, moyeux de roue, pédale de frein, etc ) à profusion,  un cadre alu, des équipements haut de gamme, la TM possède toujours ce petit look très racing et exclusif que l'on ne retrouve sur aucune autre moto d'enduro du marché. L'aspect le plus marquant des TM, c'est qu'on a l'impression que ce n'est pas réellement une moto de série mais une moto qui sort directement d'un service course. Avec cette esthétique proche des motos d'usine on aurait presque l'impression d'avoir une moto développée rien que pour nous.

TM 250 fi 2016 2986Le fer de lance de la gamme 4T de chez TM c'est la petite 250 Fi

Ceci étant dit, on vous le concède, ce n'est pas vraiment une nouveauté, car ce look unique fait parti aujourd'hui de l'ADN des TM.

On s’arrêta plutôt sur l'avant de la selle, car comme sur les autres motos d'enduro on devrait y trouver le réservoir à essence mais pour les TM ce n'est plus le cas depuis maintenant 2ans. C'est la boite à air qui vient échanger sa place avec le réservoir, mais ce qui choque un peu l’œil c'est la cache plastique noir avec les écopes pour l'admission d'air qui est relativement proéminent et qui surplombe la boite air sur l'avant de la selle. Cela semble un peu élargir l'avant de la selle mais bon on verra bien en action si cela gène les mouvements du pilote ...
Pour le plein d'essence ça se passe au niveau de la plaque latérale droite, un bouchon (peut être pas très pratique car lors de cet essais, nous on n'a pas réussit à l'ouvrir tellement il était serré ) vous y attend. C'est un peu déroutant, mais vu l'expérience de la marque en matière de compétition, on peut se dire que ses choix technique innovants ne doivent rien au hasard et doivent bien apporter quelques avantages à la moto  ..?

TM 250 fi 2016 2995aperçu du bouchon du réservoir d'essence

D'après TM le réservoir en position arrière centrale permettrait d'avoir une meilleure répartition des masses et une moto plus maniable. Pour le filtre à air en position avant cela permettrait au moteur d'être mieux alimenté en air frais et surtout cela permettrait de moins salir le filtre à air.

En action : une 250 4T ready to race :

Connaissant la réputation de TM à faire des moteurs explosifs on entame les premiers tours de roues se déroulent gentiment pour prendre connaissance avec la belle bleu et on constate de suite que, coté leviers, pédale de frein, sélecteur ou encore guidon,  toute tombe parfaitement et la positon sur la moto est plutôt neutre et naturelle.  En action la première impression c'est d'avoir entre les jambes une moto très maniable avec un moteur est assez bluffant de facilité. Et oui en mode randonnée le moteur de la 250 Fi est parfaitement exploitable et permet d'enrouler tranquillement.

LA première impression que l'on avait eu avec la prise d'air proéminente sur l'avant de la selle disparaît complètement dès que l'on enfourche la moto et les déplacement sur ne sont en rien entravés par cette prise d'air.  On a même de-suite le sentiment d'être aux commandes d'une moto compacte et ça nous donne encore  plus envie de savoir ce qu'elle a à nous proposer en terme de rendement moteur .

TM Racing 250 fi 2016 3079

Lorsque que l'on commence à hausser le rythme le caractère TM du moteur (injecté) s'affirme un peu plus et révèle tout son potentiel de compétiteur. Bien plein dès les bas régimes, cette mécanique est capable de descendre très bas sans caler et surtout est capable de monter très haut dans les tours.  Le rendement de petit 250 4T à moyen et haut régimes est tout simplement impressionnant (c'est à notre avis LA référence dans la catégorie des 250 4T), à tel point que ce moteur nous a fait plus penser à un moteur de cross que d'enduro! A la seule différence que c'est un vrai moteur d'enduro avec des montées en régime qui sont franches, linéaires et progressives, le TOP!

TM 250 fi 2016 3144

Coté partie cycle, on a entre les mains une moto rassurante car le comportement du châssis est sain et rigoureux. Grâce à la rigidité du chassie la 250 Fi bénéficie d'une stabilité à toute épreuve. Plus on va vite, plus sa file droit. Et comme l'ensemble est bien secondé par des suspensions performantes on a au final une moto très saine qui permet d'attaquer sans arrières pensées . La fourche Kayaba onctueuse dès le début de course gomme parfaitement les petits chocs et elle encaisse tout aussi bien les gros chocs sans broncher.

Avec ce châssis alu made in TM, plus on hausse le rythme et plus on apprécie le potentiel de la moto .

Lors de nos passages dans des parties technique, on a également pu constater que cette moto dispose d'une très bonne capacité à motricer et passer la puissance au sol. Grâce à un amortisseur parfaitement réglé qui travaille en profondeur, la roue arrière reste plaquée au sol quelque que soit la vitesse de passage  et ce ceci que ce soit en franchissement ou sur notre spéciale de test : un très bon point pour cet amortisseur développé et fabriqué par TM.

TM 250 fi 2016 3160

Compacte, la 250 FI dispose d'une hauteur de selle relativement basse, cela ravira donc les petits ou moyen gabarit dans les passages plus techniques car il pourront poser les pieds facilement.Le seul petit bémol que nous avons détecté coté partie cycle, c'est un léger surplus d'inertie. En effet, bien que la moto soit maniable, on ressent une certaine lourdeur dans les entames de virages ou les changements d'angles rapides. C'est étrange car les 4tps TM pèsent à peine 2kgs de plus que les 2tps de la gamme enduro.

Pas loin du sans faute

Au final cette TM 250 Fi est une très bonne surprise, à part de fait de devoir s'habituer au bruit de la boite à air lors des accélérations, il n'y a pas grand chose a redire car avec un look radical, des équipements de qualité, une partie cycle rigoureuse et un moteur capable de rivaliser avec les motos les plus vendus de la catégorie (voir faire mieux ...) on a une moto proche du sans faute et surtout une moto Championne du monde!

Pour plus de renseignements sur votre future TM , on vous invite à vous rapprocher de votre concessionnaire car une des particularité chez TM RACING  c'est que l'on peut faire construire sa moto à la carte en choisissant des équipements en options.

{rating}

TM EN 250 Fi 2016
Les + 
Les -
Petit Gabarit (compact et léger) Inertie
Équipements de série Bruit d'aspiration au niveau du filtre à air
Moteur  
Stabilité / maniabilité  

TM 250 Fi 2016 2986
TM 250 Fi 2016 2991
TM 250 Fi 2016 2995
TM 250 Fi 2016 3082
TM 250 Fi 2016 3116
TM 250 Fi 2016 3144
TM 250 Fi 2016 3160

Textes et photos : Freenduro / pilote essayeur : Yannick Labat