Essais enduro : Sherco 2016 : 250 4T ou 300 4T ?

 Essais moto Sherco 300 SEF-R 2016 la Sherco 300 SEF-R 2016 en action

Plutôt que de vous proposer un essai pour chacune des 2 motos qui sont PRESQUE sœurs jumelles, on a préféré faire un test comparatif entre les 2 petites cylindrées de la gamme 4 Temps de Sherco.


Commençons par nous pencher sur le coté technique des et les évolutions de ces 2 modèles 2016 par rapport au millésime 2015 (lire aussi notre article de présentation des modèles Sherco 2016)

Beaucoup d'évolution communes sur la 250 SEF-R et la 300 SEF-R :

Coté chassie :
Comme pour toute la gamme Sherco 2016, la boucle arrière à été revue pour intégrer au mieux le faisceau électrique et faire place nette au niveau du boitier de filtre à air (c'était un des point faible des Sherco depuis des années enfin réglé !). Un nouveau garde boue avant plus large équipe aussi les modèles 2016 ainsi que des protèges-main plus rigides.

filtre air shercoplace nette dans le boitier de filtre à air en 2016

Coté moteur :
Une nouvelle géométrie de cylindre est sensé améliorer l'effet "Blow-by" ( étanchéité piston/cylindre) donc cela devrait se traduire par des performance légèrement revues à la hausse.  Pour améliorer encore la fiabilité de motos, la boite de vitesse se voit équipée de pignons de  2, 3 et 4 forgé haute résistance et de nouveaux rouleaux de fourchette .

Mais la grande nouveauté a notre avis si l'on se place du coté utilisateur, est l'arrivé du système KEY LESS. Késako ?  Comprenez que c'est enfin la disparition de ce fameux bouton au guidon des Sherco qui nous servait à mettre ou couper le contact.   A notre avis ne servait à rien et c'était plutôt un perte de temps qu'autre chose au moment de monter sur sa monture. Plus sérieusement c'était surtout le bon moyen d'oublier de le couper et de retrouver sa moto, batterie à plat ou encore de couper le contact involontairement lors d'un franchissement ou autre . Bref, bon débarras !

key less shercoBye bye le bouton de contact sur les 2016

Le reste des modifications sont plus mineures et comme vous devez déjà commencer a suturer de la technique, on attaque le vif du sujet et on va voir ce que les 2 bleus made in France ont dans le ventre .

Je commence par enfourcher la 250 SEF-R et me voilà parti pour faire plus ample connaissance avec la plus petite des 2 jumelles !

avis Sherco 250 SEF-R 2016 enduro

Comme sur toutes les Sherco, on se retrouve rapidement à l'aise malgré une position assise très typée, mais on s'y habitue très rapidement.

En fait la moto est très plate, je m'explique: la hauteur de selle entre l'avant le milieu et l'arrière nous paraît presque identique, ce sentiment est accentué par la largeur étonnamment prononcé de la selle sur sa partie supérieure . En contre-partie on a l'impression qu'il est facile de se déplacer d'un bout à l'autre, ce qui est quand même primordial pour caresser l'espoir d'un jour prétendre piloter sa moto!

Très rapidement on constate que les suspensions sont souples, très très souples, alors effectivement c'est du 100% confortable dans les chemins en mode rando,  mais revers de la médaille, dès que l'on augmente un peu le rythme le train avant est assez imprécis et il faut batailler  pour garder le cap dans le défoncé ! On se console en constatant que oui c'est souple mais c'est bien accordé entre l'avant et l'arrière donc ça limite les dégâts.

Un atout de ces Sherco, est la hauteur de selle réduite, c'est une moto base. De plus avec ses suspensions réglées souple on gagne encore quelques centimètres lorsque l'on s'installe au poste de pilotage.

On sait que les petites cylindrée demandent a être un peu "brutalisées" pour exploiter pleinement les 250 cm3 du moteur, on doit bien avouer que ce sentiment à quasiment disparu avec l'arrivée de l'injection. La petite 250 SEF-R garde une force moteur intéressante pour sa cylindrée, et permet même d'avoir un pilotage assez coolé.  On n' pas besoin d'être en permanence en train de relancer à l'embrayage, le coffre de la deux et demi (qui n'est pas n'ont plus égal à sa grande sœur la 300SEF-R ) permet quand même "d'arrondir son pilotage" et d'avoir des accélérations un peu plus progressives. Il est bien sur évident que pour une attaque franche pour aller affoler les chronos,  cela ne sera pas suffisant et l'on aura recours au petit levier gauche, afin de dynamiser l'arrivée des chevaux.

avis Sherco enduro 250 SEF-R 2016

Le mix entre ce châssis (petit gabarit) et le moteur bien rond sans pour autant déborder de puissance nous donne un résultat très intéressant. Une moto sur laquelle nous sommes rapidement en confiance, avec qui (rassuré par son gabarit) on a envie de se lancer dans du bon gros franchissement  ou avec qui on peut enquiller les bornes en chemin sans se fatiguer. Les compétiteurs eux devront faire quelques réglages de suspensions et même surement passer par la case préparation pour avoir des suspensions plus rigoureuses dans le rapide.

300 SEF-R : 50 cm3 qui font la différence ?


La 300 SEF-R nous rappelle la 250 au niveau de la partie cycle.  Ce sont les mêmes ! La seule différence se sont les 50cc de plus et effectivement en action on sent la différence de-suite.

Exemples

En chemin, debout, je déroule en 4, j'aperçois un trou avec des ornières suivi d'une petite bosse, avec le 300 je coupe les gaz, freine un peu, me positionne correctement et une fois dans le trou un petit coup d'embrayage pour me servir de la petite bosse en sortie afin de faire décoller mes roues (pur plaisir), avec le 250 je suis obligé de tomber un rapport pour effectuer la même chose.

essauis enduro Sherco 300 SEF- R  4temps  2016

De même sur une spéciale le 300 acceptera de ressortir des courbes serrées en 3, alors que le 250 aura un peu plus de peine et souvent nécessitera de tomber un rapport.

essai pilotage enduro Sherco 300 SEF-R

En franchissement le 300 nous permet de descendre dans les tours pour aller chercher la motricité, la 250 demandera d'arriver avec un peu plus d'élan.

En lisant ça vous allez vous dire qu'il n'y à pas de doute à avoir: la 300 n'a que des avantages ?..

Attention, certes la 300 SEF-R possède plus de coffre et plus de puissance mais ça se conjugue aussi avec un surplus d'inertie moteur et un comportement moins « facile » et moins « naturel » que la 250.

La 300 SEF-R ravira ce qui ont besoin d'en avoir un peu en réserve sous la poignée droite, mais sera un peu plus physique en fin de journée. Attention cette 300 4T reste tout de même largement abordable pour le commun des enduristes, et n'est en aucun cas comparable à une 450 cc.

250 SEF-R ou 300 SEF-R ?

Pour conclure on dira que la 300 SEF-R ravira les propriétaires de 250 en manque de fun et de punch, et la 250 SEF-R comblera les pilotes qui ne veulent pas se poser de question et avoir une moto légère avec un moteur facile.

avis Sherco enduro

SHERCO 250 SEF-R 2016
Les + 
Les -
Petit Gabarit (compact et léger) Suspensions trop souples
Moto facile  
Équipements  
Arrivée du KEY LESS  
SHERCO 300 SEF-R 2016
Les + 
Les -
Petit Gabarit (compact et léger) Suspensions trop souples
Moto bonne a tout faire Inertie un peu marquée
Équipements  
Arrivée du KEY LESS  

 

 Retrouver tout les motos Sherco sur le site officiel de la marque


Textes et photos : Freenduro / pilote essayeur : Yannick Labat



Ce site utilise des cookies pour améliorer la qualité de votre visite :

Les cookies nous permettent de personnaliser nos contenus et annonces et d'analyser notre trafic. Nous partageons des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires médias sociaux, publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées.

J'ai compris