Connexion

Essai écran anti-buée AirScreen

  • Par: La Rédac' Freenduro
Essai écran masque enduro anti-buée Airscreen

Il existe sur le marché des masques tout-terrain, plusieurs solutions anti-buée comme les masques R-flow, les doubles écrans (dont l'efficacité est pour nous très limité), le système Air Flaps et enfin voici le système AirScreen qui est donc le dernier arrivé.

AirScreen Kesako ?

Malgré un nom qui ne le laisse pas deviner, AirScreen est bel et bien une solution anti-buée 100 % Française (mise au point et fabriquée en France). À noter qu'AirScreen est un projet associatif né en Haute-Savoie et dont les bénéfices serviront à financer le développement du moto club OTT Racing Team.

Le principe de fonctionnement

Le principe de fonctionnement de ce produit est relativement simple, puisqu'il s'agit d'un écran adaptable bénéficiant sur son pourtour de découpes spécifiques qui permettent d'ouvrir et fermer 2 zones latérales pour laisser entrer de l'air frais. Pour ouvrir il suffit de déclipser l'écran en poussant les clips latéraux vers l'intérieur, inversement pour refermer il faut plaquer les clips contre l'écran en poussant ces clips vers l'extérieur de l'écran.

ecran anti bue AirScreen

Les découpes latérales sont réalisées au lazer, car c'est le seul procédé qui permette d'avoir une coupe très fine (de l'ordre de 0.2 mm).

En complément les écrans AirScreen, disposent aussi d'un traitement antibuée sur les 2 faces que d'un traitement anti-rayures externe. Ces écrans adaptables sont déclinés pour la plupart des marques du marché (100 %, Scott, Oakely, Pro Grip, Fox , Leatt, etc) Coté tarif, on est sur un prix unique à 22€ quel que soit le modèle de votre masque.  À noter que pour 17 € on peut commander des écrans de rechange sans les 2 clips de verrouillage (qui sont démontables via une petite vis).

ecran anti bue AirScreen freenduroAperçu du système de verrouillage que l'on peut démonter pour le re-monter sur un écran neuf

Ça paraît convaincant sur le papier, mais qu'en est-il réellement sur le terrain ? 

Rien de mieux qu'une petite sortie enduro un matin d'hiver avec une température proche de zéro pour mettre à l'AirScreen l'épreuve des éléments. Premier verdict ça fonctionne parfaitement bien. L'AirScreen fait le taf pour lequel il est vendu. Dès que la buée apparait il suffit d'actionner les 2 petits clips pour ouvrir l'écran et permettre à l'air frais de pénétrer à l'intérieur du masque et ainsi la buée s'évacue presque instantanément. À l'arrêt, (si par exemple vous êtes planté dans un pierrier) ça marche aussi assez bien même si là la buée met un peu plus de temps à disparaitre. Comme l'écran est aussi doté d'un traitement anti-buée ça marche donc aussi quand on est stoppé.

aiscreen scott prospect freenduroL'écran monté sur un masque Scott Prosect

La limite de l'AirScreen se trouvera lorsque vous serez bloqué plusieurs minutes dans un passage vraiment hard à l'arrêt. Quand on commence à bien transpirer à l'arrêt, que ce soit le traitement anti-bué ou l'ouverture de l'écran rien ne sera réellement efficace pour empêcher petit à petit l'apparition de cette s*******e buée. La seule solution, c'est de retrouver un peu de vitesse pour refaire circuler l'air frais.  Mais là on parle bien des pratiques extrêmes type hard-enduro où l'on reste bloqué assez longtemps. Pour une pratique plus classique de l'enduro, l'AirScreen sera super efficace dans 99% des cas ! 

Cotée manipulation en roulant, nous on a trouvé que les petits clips de verrouillage étaient assez facile à actionner d'une seule main tout en roulant. Que ce soit pour les ouvrir ou fermer, on a nous jamais rencontré de problème de verrouillage de l'écran en position fermée, (et ce malgré la petite taille des clips).

aiscreen masque FMF freenduroAperçu des clips de manipulation sur l'écran monté sur un masque FMF

Coté champ de vison les petits clips noir sur les côtés de l'écran, ne nous ont pas dérangés et que ce soit avec un masque de taille classique FMF (identique aux masques 100% Strata) ou avec un masque Scott Prospect qui bénéficie d'un champ de vison plus large. Ce sont plus les découpes lazer du bas de l'écran lorsqu'on regardait vers le bas qui nous ont eux parfois un petit peu perturbé, mais honnêtement rien de très dérangeant.

Petit remarque pour ces découpes lazer qui certes sont très fines, mais qui n'empêchent pas les petites poussières de pénétrer à l'intérieur de l'écran.

ON A AIMÉ ON A MOINS AIMÉ
Efficacité du système
Les poussières peuvent pénétrer dans le masque via les découpes de l'écran
Le prix
Disponible pour de nombreux modèles de masques
Taille des clips assez petits pour ne pas s'accrocher pas dans les branches ou les ronces

L'avis d'Amateurs2roues

Pour vous proposer un second point de vue, on a demandé Amateurs2roues  de nous donner son avis sur ce nouveau produit 100% enduro.

" Après avoir fait l’acquisition d’un masque Scott Prospect version enduro, j’ai rapidement été déçu de son double écran qui promettait une meilleure ventilation. Je n’ai jamais eu autant de buée qu’avec ce masque et j’allais me résigner à ne l’utiliser que pour mes sorties estivales.
C’est à ce moment-là que j’ai entendu parler du système Airscreen et que j’ai décidé de le commander dans l’espoir de donner une seconde vie à mon Scott Prospect.
Une paire de jours plus tard, je reçois une enveloppe contenant l’écran Airscreen avec les gâchettes déjà montée. Pas d’instructions pour le montage, je devine qu’il faut simplement remplacer l’écran d’origine par le Airscreen. Opération plus ou moins facile en fonction du modèle et de la marque de votre masque.

leo amateurs 2 roues freenduroLéo prêt à tester l'Airscreen

Premier test sur une spéciale en bord de lac, zone humide donc. Si l’écran d’origine s’embuait au moindre arrêt, aucune apparition de buée du côté du Airscreen, et ce, sans même l’avoir ouvert. Peut-être parce que l’étanchéité au niveau des fentes n’est pas totale et laisse circuler l’air ? La raison m’importe peu, j’ai pu tourner en rond dans le sable en y voyant bien., c'est l'essentiel.

Qu’en est-il dans les chemins où avec ma 300 Rieju je reste en seconde et ne vais pas plus vite qu’un randonneur pédestre ?
Direction le fond d’une vallée Aveyronnaise, en surplomb d’une rivière et un jour de pluie : humidité maximale. La buée commence à pointer le bout de son nez, il est temps d’ouvrir l’écran Airscreen et ce tout en roulant : déclipser une gâchette se fait à une seule main. Je sens immédiatement l’air frais chatouiller mon visage et la buée disparait plus vite qu’elle n’est apparue. Un vrai confort dans les portions techniques. Cela ne me transforme pas en Graham Jarvis de l'Aveyron, mais ça me permet au moins de voir un peu mieux dans quoi je vais jeter ma Rieju, tout en ayant mes yeux protégés. Les gâchettes sont fines et ne se prennent pas dans les branches quand l’écran est ouvert.
Une fois sorti de ce franchissement, je rejoins un single en dévers et tente de refermer l’écran Airscreen tout en roulant. Cette opération se révèle plus complexe que l’ouverture : il faut re-plaquer l’écran dans sa position d’origine et pousser la gâchette latéralement. Il m’est arrivé de faire coulisser les gâchettes en pensant avoir bien re-plaqué l’écran, ce qui n’était pas le cas et celui-ci se rouvrait immédiatement.

TEST airscreen masque scott prospect freenduro
Si ouvrir l’écran Airscreen est aussi rapide que d’enlever un tear-off/roll-off, le fermer me prends quelques secondes à tripatouiller mon masque. Peut-être une question d’habitude (et de dextérité) ?

Je craignais également que les fentes et les gâchettes sur l’écran gênent ma vue. Il n’en est rien. Probablement est-ce dû au grand champ de vision du Scott Prospect ? Mais toujours est-il que je n'ai pas été gêné par ces éléments présents dans le champ de vison périphérique.
Concernant la résistance de l’écran Airscreen aux rayures,( sachant que je me suis mangé quelques belles volées de cailloux en roulant en groupe et qu'en plus je ne prends pas vraiment soin de mes masques) je n’ai pour le moment relevé de rayures sur l’écran.

airscreen masque scott prospect freenduroÀ gauche le Prospect avec son double écran d'origine avec une efficacité anti-buée proche de zéro, à droite avec l'écran AirScreen beaucoup plus efficace.

Pour conclure, cet écran AirScreen s’adapte sur la plupart des masques du marché et limite grandement l’apparition de buée, ce qui permet de rouler tout en gardant les yeux bien protégés. Conclusion perso, équipé de ce nouvel écran anti-buée, je vais donc pouvoir utiliser mon Scott Prospect pour rouler l'hiver !
À 22 € l’écran, cela reste pour moi quand même plus cher qu’un écran d’origine. Les amateurs de bons plans (radins ?) remarqueront qu’acheter séparément l’écran et les gâchettes revient à 20 €, mais cela reste entre nous bien entendu ! "

 

J'AI AIMÉ J'AI MOINS AIMÉ
Fini la buée Le prix
 Mes yeux restent protégés Système d’actionnement des gâchettes (surtout pour refermer l’écran)
 S’adapte sur de nombreux masques  

Plus d'infos sur Airscreen >> http://www.airscreensysteme.com

Découvrir les vidéos d'Amateur2roues sur Youtubee  >> https://www.youtube.com/Amateurs2Roues

 

Si vous aussi vous avez essayé ce système anti-buée (ou même un autre) n'hésitez pas la laisser votre avis dans les commentaires ci-dessous.

Laisser votre commentaire ...
Caractères restant.

S'identifier ( )

Poster comme invité

Chargement... The comment will be refreshed after 00:00.

Articles qui pourraient vous intérésser :