fbpx
Connexion

Face à Face Beta : 200RR vs 300Xtrainer

 Aujourd'hui on vous propose l'essai de 2 modèles de la gamme Beta enduro 2021, avec un face à face entre la 200 RR et la 300 Xtrainer.

essai beta enduro 200vs300 6La 300 Xrainer hérite d'une robe bleu qui permet de la différencier de la gamme RR. photo © Freenduro

Il nous semblait intéressant de confronter ces 2 modèles car à première vue ces motos ne sont pas le premier choix des compétiteurs pur et dur. Alors on a voulu savoir si ces 2 motos étaient adaptées à la compétition ou non (et à quel type d'épreuves). D'autre part sachant que la cible de ces 200 et 300 est plutôt l'enduro loisir, on a voulu aussi voir si les 2 Italiennes sont en capacité de satisfaire les attentes d'un randonneur ou d'un enduriste débutant.

essai beta enduro 200vs300 5le look de la 200 est un peu plus racé que la 300. photo © Freenduro

Pour réaliser ce face à face on a fait appel à 2 pilotes aux profils différents.
Thomas un jeune pilote de 20 ans  habitué des 2 temps, qui évolue sur l'Extrême Challenge depuis 2ans (avec des places régulières dans le top 15) et Rémy (41 ans) qui lui est un randonneur pur jus (même s'il a goûté plus jeune à la compétition) et accros des 4 temps. Deux profils enduro assez dissemblables, mais nous voulions ces 2 profils pour confronter les motos face à des exigences et des habitudes de pilotage différentes.

essai beta enduro 200vs300 3Nos 2 pilotes du jour prét à en découdre au guidon des 2 Italiennes . photo © Freenduro

Le Face à Face 200RR vs 300Xtrainer

L’essai s'est déroulé dans le Gers fin août par une journée très chaude. Notre tracé de test, typiquement enduro, alternait singles en sous-bois (avec un sol béton, des ornières, des grimpettes/descentes, petites marches) et une partie prairie dans un chaume de blé fraichement coupé.

On va vous épargner les descriptifs techniques des 2 motos pour rentrer au plus vite dans le vif du sujet (si vous voulez voir les infos techniques de la 300Xtrainer c'est ici et pour la 200 c'est là)

Position de pilotage :

Pas de vraiment de quoi disserter longuement sur ce point, car nos 2 pilotes qui ont particulièrement appréciés la position de pilotage des 2 motos et n'ont rien relevés de perturbant "tout tombe sous la main et on se sent bien sur les 2 machines"  - dixit Rémy. L'adaptation - que ce soit en position debout ou assise - se fait instantanément car tout tombe bien sous les mains et les 2 motos proposent des positions plutôt neutres. A noter que l'Xtrainer propose une hauteur de selle plus basse (910mm) que la 200 (930mm).

essai beta enduro 200RR 5Premiers tours de roue au guidon de la 200RR 2021. photo © Freenduro

Partie cycle

Coté partie-cycle là, les avis sont plus nuancés. Nos essayeurs ont mit en exergue un léger avantage à la 200RR car elle permet d’avoir un pilotage un peu plus engagé grâce une meilleure stabilité dans le rapide et un train avant plus précis. Coté maniabilité, ce sera léger avantage à la 300RR qui offre des sensations de petite moto  (peut être est-ce en raison d'une hauteur de selle réduite) et vire dans un mouchoir de poche. Mais la principale caractéristique qui se dégage des 2 partie-cycle, c'est le sentiment de facilité de pilotage ce qui engendre une grande sensation de sécurité au guidon des 2 Italiennes.

300 Xtrainer : " moto très très maniable", "elle passe partout, une moto super facile ", " une moto pour les singles"

200RR  : " rien à redire ! ", "pas d'inertie" "la partie cycle de la 200 est un peu plus typée compétition que la 300", "aussi légère et maniable qu'une 125"

essai beta enduro 300xtrainer 3La 300 Xtrainer malgrè une fourche un peu molle, était tout de même à laisse sur les différents jumps de notre tracé. photo © Freenduro

Suspensions : là c'est plus clairement avantage à la 200 qui possède une fourche plus rigoureuse que la 300. La fourche de la 300 est très (trop ?) confortable (très onctueuse sur les petits chocs) ce qui naturellement ravira les randonneurs, mais dès que l'allure augmente ça se gâte, car la fourche de l'Xtrainer est un peu trop souple sur les gros chocs et ça rend le train avant volage à haute vitesse. La fourche ZF de la 200 est plus rigoureuse et précise (elle est un peu plus dure aussi sur les petits chocs mais ça reste confortable, probablement trop pour les compétiteurs qui préfèreront une fourche un peu plus ferme) mais à grande vitesse ça tient mieux le cap (ça mériterait juste de durcir encore un peu plus sur les gros chocs). A noter que la fourche de la 200 est en diamètre 48mm alors que la fourche de la 300 est en 43 mm.

Coté amortisseur, nos essayeurs ont trouvé les 2 motos faisaient jeux égal, avec un très bon niveau d’amortissement. Juste une remarque de la part de Thomas (le jeune compétiteur énervé de la poignée droite 😀) qui trouve lui, les 2 amortisseurs "un petit peu mous"

300 Xtrainer : "fourche un peu molle, pas assez ferme et précise", "fourche agréable à basse vitesse mais moins en roulant vite "

200RR :"petit manque de précision en entrée de virage", "très bonne sensations, rien à dire"

 Au final coté maniabilité et confort c'est l'Xtrainer qui prend l'avantage alors que coté stabilité c'est la 200 qui reprend la main

Un freinage de haute volée

Avant d'aborder la motorisation des 2 Italiennes ont terminera notre tour d'horizon de la partie cycle par le freinage qui est remarquablement bon (très) sur les 2 motos. La puissance des freins avant est assez bluffante pour un système de freinage d'origine. Ça freine très fort sans forcer sur le levier de frein et sans surtout bloquer excessivement. Un freinage avant puissant et progressif sur les 2 motos.Pour l'arrière ça freine aussi très bien, sauf pour la 200 qui manquait vraiment de mordant à l'arrière (et ce malgré un réglage de hauteur de pédale, ce qui a amélioré un peu la chose mais sans jamais égaler le frein arrière de la 300).

Motorisations 200cc VS 300cc

Le caractère moteur des 2 motos est assez différent, le 300 est très rond et tout en douceur, alors que la motorisation de la 200 est plus punchy avec des montées en régime vives mais tout en restant très facile d'utilisation. Mais là ou les 2 motorisations se rejoignent c'est sur la facilité d'utilisation qui est LE point fort caractéristique les 2 blocs Beta.

200 RR

Le moteur de la 200 est plus proche d'une 250cc que d'une 125cc (c'est plus un 250 dégonflé qu'une 125 sur-vitaminée). En d'autres termes le moteur de la 200RR peut être piloté sur le couple comme un deux et demi et ne réclamera que rarement des coups de gâchette en sortie de virage pour se relancer. A noter que lors de cet essai on avait a disposition aussi une 250RR 2021 comme moto référence. En comparant la 200RR avec la 250 il s'est avéré que les 2 motorisations sont très proches (avec une allonge assez impressionnante sur la petite 200 - comme pour la 250). Certes la 200 dispose d'un peu moins de puissance et de coffre que la deux et demi mais en fait, en fin de journée c'est un avantage car la 200 est moins fatigante que la 250 et pardonne beaucoup plus que sa  grande sœur (difficile avec la 200 de se faire surprendre par un coup de gaz mal dosé alors qu'avec la 250 il faut être plus précis sur la poignée droite pour éviter les équerres à l’accélération sur les sols béton - comme lors de notre essai).

En fait, pour nous qui avions un apriori assez mitigé sur cette cylindrée intermédiaire on doit avouer que l'on a été conquis par cette 200. Elle se révèle être véritablement une moto polyvalente par excellence qui permet de randonner tranquillement sans se fatiguer et capable d'aller taquiner les chronos le jour ou l'envie de compétition vous démange.

essai beta enduro 200RR 4Legére, maniable, coffreuse, la 200RT est un petit concentré des qualités d'un 250 cc 2temps tout en restant abordable en terme de pilotage. photo © Freenduro

300 Xtrainer

Le moteur de la 300 qui est directement dérivé du 300cm3 de la gamme RR, mais qui a été calmé par les ingénieurs Beta. Grâce à ce régime douceur la Xtrainer devient un vrai tracteur passe partout. Certes les montées en régimes sont moins vives qu'avec la 200 mais c'est tout à fait satisfaisant car l'Xtrainer compense par un gros couple et une capacité à passer partout (et à trouver le grip partout) et ce même si l'on se plante de vitesse. Par exemple on s'est amusé à attaquer une bonne grimpette à l’arrêt en 3 et la moto accepte de grimper jusqu'en haut sans broncher.

Ce 300cc est vraiment un modèle de douceur, avec qui les débutants ou les randonneurs "du dimanche" pourront vraiment se faire plaisir en passant partout. Là ou l'Xtrainer rend la main, face à la 200, c'est coté l'allonge qui est plutôt anémique sur le 300 et qui oblige à monter les rapports rapidement si vous voulez rouler vite, mais est-ce vraiment l’objectif de cette moto ?  Clairement non ! Ce n'est pas une moto pensée pour aller chasser le chrono, mais plus pour randonner tranquillement. Avec ce caractère moteur on imagine aisément qu'en hard-enduro avec des conditions d'adhérence précaires la Xtrainer pourrait être un sacré outil.

300 Xtrainer : "un moteur qui descend très bas dans les tours", " pardonne toutes les erreurs de sélection" (Ndlr: de vitesses), "manque un peu d'allonge ",  "très bon couple", " impossible de caler avec ce 300"

200 RR : "reprisses très dynamiques", "du coffre et une allonge impressionnante pour un 200 ", "montée en régime très rapides", "ne manque pas de puissance", " pas de vibration"

essai beta enduro 300xtrainer 2L'Xtrainer quand les tracés deviennent étriqués sera à son avantage. photo © Freenduro

Conclusion de nos pilotes essayeurs

En guise de synthèse on vous livre les notations que leur ont attribué nos pilotes à chaud. Ce qui est intéressant à remarquer c'est qu'au final, c'est la 200RR qui est un petit peu mieux noté et ce malgré le profil différent (compétiteur VS randonneur ) des essayeurs. Nos 2 pilotes ont attribués à peu de choses prêt la même note moyenne à la 200 et à la 300, preuve que ces 2 machines sont assez polyvalentes et peuvent sans doute correspondre aux exigences d'un grand nombre enduristes. Ce qui est aussi significatif c'est les aptitudes prédominantes de chacune des moto (toujours selon nos essayeurs du jour). Selon eux la 200 serait dans son élément en rando comme en compétition (enduro classique) alors que la 300 mixe des aptitudes pour la rando et le hard-enduro.

200 RR300 Xtrainer
ThomasRémyThomasRémy
20ans / 1m85 / 90kg41ans / 1m76 / 83kg20ans / 1m85 / 90kg41ans / 1m76 / 83kg
Niveau : Top 15 extrême challengeniveau : randonneur avertitNiveau : Top 15 extrême challengeniveau : randonneur avertit
Position de pilotage1010108
Partie cycle91098
Hauteur de selle10101010
Fourche7857
Amortisseur8868
Motorisation910910
Couple / reprises78109
Allonge81067
Freinage97910
Look108107
Aptitudes :
rando ?  / Compet' ?  / Hard-enduro ?
Rando + compet + hard-enduroCompet + randoRando + Hard-enduroRando + hard-enduro
moyenne : 8,7 /10moyenne : 8,9 /10moyenne: 8,4/10Moyenne : 8,3 /10

 

Commentaires pilotes

Beta 200 RR 2021

Remy  : LA moto "rando" typé enduro. Moteur extraordinaire avec lequel on peut jouer et se faire énormément plaisir. Pour moi c'est une agréable découverte que ce 200cc. Habitué depuis longtemps ou pilotage des 4T, c'est une moto qui me ferait envie pour lâcher mon 4 temps et revenir au 2 temps

Thomas : Une très bonne moto qui peut s'aligner au départ de n'importe quel championnat d'enduro sans avoir à rougir face aux 250 2T. Une moto facile, maniable et légère comme un 125, mais avec un moteur très compétitif proche d'un 2 et demi. Pas de défauts.

Gopro avec la 300 Xtrainer

Beta 300 Xtrainer 2021

Remy  :  Moto qui conviendra un grand nombre de pilotes (débutant ou randonneur confirmé) grâce à la facilité exemplaire de son moteur. Difficile pour moi de choisir entre les 2, car autant le matin en découvrant le circuit, je me sentais plus à l'aise sur la 300 car le comportement moteur se rapproche du 4 temps (Ndlr : linéarité et douceur des montées en régime de l'Xtrainer ) que j'ai l’habitude de piloter,  autant l'après midi mon choix a basculé sur la 200 grâce à son moteur un peu plus punchy et son look racing.

Thomas : Très bonne moto pour randonner mais qui peut aisément sauter le pas vers la course et en particulier vers le hard-enduro ou elle pourrait être une bonne alternative à des motos plus (trop) puissantes (avec une bonne préparation de la fourche par exemple et peut être en changeant le pot pour gagner en allonge, mais sans trop en faire coté moteur pour préserver son caractère facile et passe-partout).

Gopro avec la 200RR

 

Un grand merci au concessionnaire Beta GP Motors à Comdom (32) qui nous a mis à disposition son terrain privé lors de ce face à face.

Pour plus d'infos sur la gamme enduro 2021 du manufacturier Italien rendez-vous sur le site officiel Beta Motor

Laisser votre commentaire ...
Caractères restant.
S'identifier ( )
Poster comme invité
Chargement... The comment will be refreshed after 00:00.

Freenduro.com utilise des cookies pour améliorer la qualité de votre visite. Les cookies nous permettent de personnaliser nos contenus et annonces et d'analyser notre trafic. Nous partageons des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires médias sociaux, publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées.