Connexion

S'inscrire


Essai enduro : Husqvarna 250 FE 2017

essai enduro husqvarna 250 TE 2017 Aujourd’hui nous sommes en Suède pour essayer la toute dernière génération de la petite 250 FE Husqvarna.

Coté design, les husky 2017 héritent d'une nouvelle robe qui combine à la fois un coté résoluement moderne avec un petit coté vintage qui évoque un peu les modèles historiques de la marque. C'est classe et ça inspire desuite une impression de moto racée.

Mais ce n'est pas vraiment le look qui nous intéresse mais plutôt les capacités techniques de la petite Suédoise. On sait d'expérience que les  ¼ de litre sont réputées pour être des motos d'enduro facile, efficaces, légères, et maniable, mais parfois un peu fades, donc on va essyer de voir ce que vaut vraiment cette nouvelle HVA et si les évlutions 2017 lui ont été bénéfiques.

Husqvarna 250 TE 2017 testLa 250 TE prête à en découdre dans le sable Suédois

Coté équipements le 250 FE n'a rien a envier à ses grandes sœurs de la gamme enduro 2017, car elle aussi dispose de série de nombreux équipement haut de gamme (fourche WP XPLOR , amortisseur WP DCC, freinage Brembo, protège main, sabot, Track Control (de série), double courbe d’allumage, ventilateur, batterie lithium , etc ). Totalement remaniée  la petite deux et demi FE hérite des modifications et évolutions (au niveau châssis et du moteur) de la gamme 4T 2017. Il serait trop long de vous enumérer ici la liste complète des évolutions 2017 donc on vous invite à lire ou relire notre article de présentation de la gamme Husqvarna enduro 2017 ).

fourche wp hva 2017La nouvelle fourche WP XPLOR amortisseur wp husqvarna 2017Le nouvel amortisseur WP DCC track control hva 2017Track control de série

Les arguments principaux avancés par la marque étant sur le papier alléchant (gain de poids significatif et meilleur rendement moteur) vérifions donc en action ce que ça donne.


En mode rando : zéro défaut

Pour nos premiers tours de roues on découvre une piste de sable qui serpente au cœur de la foret Suédoise, paysage peu typique de chez nous mais caractéristique du pays de naissance des Husky et qui semble convenir parfaitement à notre petite 250 FE. Dès le début ce qui nous épate c'est la maniabilité de ce nouveau châssis. Ce modèle 2017 a réellement perdu de son embonpoint et ainsi gagné en agilité. Le réservoir plus fin permet de mieux contrôler la moto avec les jambes et  d’avoir une meilleure répartition des masses.  Le coté pataud des modèles précédent est totalement oublié.  Dans les singles étroits et creusés au milieu des racines la moto est maintenant facile à positionner. Debout, un simple petit jeu de jambe permet d’incliner la moto pour slalomer entre les pins. On découvre aussi un train avant très précis avec une roue avant se plaçant  à l’endroit où se pose le regard. Un vrai régal de pilotage.

essai enduro husqvarna 250 TE 2017Un aperçu du tracé typiquement Suédois de la première partie de notre essai de le 250 FE

Sur ce tracé dans les sous-bois humides on apprécie aussi la motorisation souple et docile. Avec ce style de parcours qui s'apparente à une ligne à la Suédoise, le petit 250 4T fait merveille, car il permet d'enrouler en évoluant à mi-régime d'autant que ce petit bloc plein de ressources accepte les sous-régimes sans que l'on soit pour cela obligé de jongler avec la boite a vitesse.
Nous essayons les deux courbes d’allumage pré-programmées et sélectionnable par un bouton au guidon, honnêtement en utilisation rando il n’est pas évidant de trouver une différence de comportement, ça sera peut-être le cas sur un sol très délicat comme une prairie verglace mais pas ici avec un sol sablonneux.

essai husqvarna 250te 2017Dans les portions délicates le Track Control sera un vrai plus en terme d'aide au pilotage

Coté fourche et amortisseur (avec les biellettes), la rigueur des suspensions vient encore rehausser cette impression de moto facile. Les nouveaux éléments WP sont d’une efficacité redoutable et d’un confort impressionnant. Dans les chemins étroit et défoncés ces suspensions représentent véritablement un atout car elles permettent de garder le cap et de rouler en toute sécurité dans les trous et les racines piégeuses.

De plus l’amortisseur étant relativement souple en début de course, il permet  à la roue arrière de bénéficier d'une très bonne motricité. Impression renforcée quand on s'est présenté pratiquement à l’arrêt au pied d'une grimpette bien humide que l'on a réussi passer sans que la roue arrière ne patine (sans le track control activé).

Pour cette première prise en main on peut d'ors et déjà vous dire que évolutions de cette 250 FE  2017 sont vraiment bénéfiques car la moto n'a plus grand chose à voir avec les modèles précédent. Il y a fort à parier que les randonneurs assidus ou pilote roulant tous les 32 du mois, trouveront avec cette moto leur bonheur tant l’agrément de conduite et la facilité de prise en main caractérisent ce nouveau modèle.


En mode compétition : ready to race ou presque

Pour la seconde partie de cet essai, direction une belle prairie bien grasse et un terrain de cross de sable avec de longues lignes de vagues « type enduro du Touquet en fin de journée». Donc après les singles entre les pins on va enfin pouvoir se lâcher et cravacher la petite Husky pour voir si nos premières impressions positives se confirment en augmentant le rythme.

essai husqvarna 250 TE 2017 4

Après le premier tour nous voila en train de re-trafiquer le bouton de sélection des courbes (soft ou hard) dans tous les sens pour essayer de trouver un intérêt à la position « soft » ... Bon... il n’y en à aucun !  On peut pas dire que la puissance soit vraiment déstabilisante sur ces petites cylindrées donc si s’est pour en plus pour les calmer ... Autant prendre son VTT !  Encore une fois il est vrai que nous sommes sur un terrain lourd qui bouffe des chevaux par brouette.

Plus sérieusement en terme de puissance pure le moteur est un peu frustrant. Bien que ce nouveau bloc délivre plus de force et de puissance que les modèles précédent on a tout de même l'impression que le  moteur est un peu étouffé . A notre avis il ne réclame qu’un silencieux d’échappement pour s’épanouir!  Pour être honnête ce n'est pas vraiment spécifique à Husqvarna car on se fait la remarque avec pratiquement tous les 250 4T enduro. Ce qui est dommage en revanche c'est qu'Husqvarna qui se positionne clairement sur le segment haut de gamme, ne propose pas de série un silencieux plus adapté à cette cylindrée. Pour le compétiteur qui voudrait profiter pleinement du potentiel de ce nouveau moteur, cela l'obligera probablement à passer chez Mr Akra ou un de ses cousin pour se délester de quelques centaines d'euros de plus ... Dommage car à 9700 €  la bécane, rajouter une billet de 600€ ça commence à faire cher au final .


Révolution control

Le Track Control de série sur les HVA est réellement une petite révolution. Dans le sable ça n'a stritement aucun intéret mais sur notre prairie détrempée c'est redoutable d'éfficacité car ça permet de remettre les gaz beaucoup plus tôt en sortie de virage sans craindre de perdre l’adhérence. En gros , ce système électronique d'anti-patinage, en adaptant automatiquement les courbes d'allumage, permet de réguler les accélérations du moteur pour limiter les pertes d’adhérence de la roue arrière. Génial en spéciale, mais le TC démontrera aussi son utilité en franchissement, en particulier si l'adhérence est précaire. On était un peu septique sur l’efficacité du TC avec la 250 TE qui motrice déjà très bien, mais on peut vous dire que ça fonctionne à merveille et que vous comprenez vite son utilité. Avec le Track control made in Husqvarna c'est la technologie de pointe qui débarque en enduro. La révolution du monde TT est en marche !?!

Les suspensions tant appréciées en mode rando nous semblent un peu trop moles lorsque l’on augmente le rythme (surtout dans le sable) elles fonctionnes bien et les réactions sont bonnes mais à l'attaque en spéciale on découvre une moto un peu moins agile, un peu moins facile à balancer en position d’un virage à l’autre. L’accord entre avant et l’arrière étant toujours aussi excellent il sera donc facile d'améliorer rapidement ce point, en durcissant un peu  le fourche et l'amorto. Un passage par la case réglage ou préparation pour durcir le tout (quitte à perdre un peu en confort) sera nécessaire pour ceux qui auront pour ambition d'affoler les chronos en toute sécurité.

 

En résumé

Pour les compétiteurs la base est bonne et tous les ingrédients sont réunis pour avoir facilement entre les mains une moto très compétitive, quelques réglages de suspats, un silencieux et vous serez opérationnel pour claquer du chrono.
Pour les randonneurs la moto frise la perfection, un moteur facile, une moto légère et maniable grâce à châssis irréprochable associé à des suspensions haut de gamme, une motricité bluffante (avec ou sans TC), une pléthore d'équipements de série (contrairement à sa cousine orange), en feront surement un choix judicieux pour celui qui cherche une moto réellement ready to race, polyvalente et sans défaut.

test husqvarna 250te 2017

8.9Note Freenduro8.5Moteur8.5Suspensions9Châssis9.5Équipements

 

HUSQVARNA 250 FE  2017
Les + 
Les -
Efficacité générale Tarif (9700€)
Équipements de série Fourche en peu souple en mode attaque
Large plage d'utilisation  
Fourche et amortisseur très performant  

 

Pilote essayeur: Yannick Labat / Photos : S.Romero et M.Campelli


Ce site utilise des cookies pour améliorer la qualité de votre visite :

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site

J'ai compris