Essai enduro KTM 250 / 300 EXC 2017 - 250 EXCellente, 300 EXigeante

ktm 300 exc enduro 2017 6609L'essai Freenduro de la 250 EXC et 300 EXC 2017 C'est en Espagne, du coté de Barcelone que KTM nous a convié à la présentation mondiale et aux premiers essais de sa gamme enduro 2017, présentation que l'on attendait avec impatience car le constructeur Autrichien nous annonçait cette année des motos totalement inédites.

On commence donc les essais des KTM enduro 2017 par la gamme 2 temps

Maintenant que la 125 EXC à bel et bien disparue du catalogue KTM (on espère que cette disparation sera provisoire et qu'en 2018 le 1/4 de litre EXC refera son retour... ) cette année les options pour rouler avec une mécanique 2T orange se réduisent donc à choisir entre la 250 EXC ou la 300 EXC .

Entre un tout nouveau cadre, un nouveau moteur (mais toujours sans injection), une fourche inédite, les 250 et 300 EXC ont donc été entièrement remaniées pour ce millésime 2017.  Cette présentation mondiale représentait pour KTM un réel enjeux lors car les ingénieurs de la marque sont pratiquement reparti d'une page blanche pour créer des motos totalement inédites avec pratiquement 90 % de nouvelles pièces (vous pouvez lire ou re-lire notre article sur les modifications des KTM enduro 2017). 

nouveaute ktm enduro 2017un visuel pour synthésiter les nouveautés technique des KTM 2T et 4T 2017 enduro

On débute par un tour du propriétaire avec les motos sur la béquille. Comme on le voit sur les photos les KTM on cette année fait peau neuve aussi au niveau du look , elles héritent d'un nouvel habillage plus agressif et plus moderne dérivé de la gamme cross 2016 et qui affine cette gamme 2017. Comme depuis de nombreuses années avec KTM la qualité d'assemblage est toujours au rendez-vous avec en plus de belles pièces qui équipent les motos (pot d'échappement chromé, réservoir translucide, moyeux usinésjantes noires, etc ).

Bon point pour les 2T qui contrairement aux 4T 2017, conservent le kick en complément du démarreur électrique,  (c'est pas mal en cas de panne de batterie ...).

Par contre on ne comprend pas trop pourquoi un accessoire aussi indispensable en enduro que le sabot moteur, ait disparu sur ces 2017 (exit aussi les Tés de fourche taillé dans la masse présent sur les modèles 2016 de série) d'autant plus que le cadre est déjà pré-équipé de 2 inserts filetés pour la fixation de ce sabot ...  Mis à part cette petit réserve nous on a été séduit par ce nouveau look, bien plus racé et radical que les modèles précédents !

Lorsque l'on s'installe derrière le poste de pilotage on constate qu'il y à du changement, la position du pilote est maintenant plus harmonieuse. Terminé cette position un peu atypique avec les KTM, on dispose maintenant d'une 250 et une 300 avec des position de conduite neutre et plus naturelle qui permet de se sentir à l'aise dès les premier tour de roues.

hauteur selle ktm 2017La hauteur de selle des 2017 est réduite sur l'avant de 14 mm par rapport au 2016

 

moteur ktm 2017Le balancier d'équilibrage des 2TComme pour les 5 dernières générations des 250 et 300 katé, pour démarrer il suffit d'appuyer sur le bouton magique. Mais sur ces 2017 une grosse évolution mécanique se situe au niveau du démarrage. En effet, le démarreur est maintenant logé sous le moteur, et agit directement sur le vilebrequin ce qui augmente la vitesse de rotation du moteur au lancement et ainsi permet d'éviter les petits ratés au démarrage que l'on pouvait rencontrer parfois sur les modèles précédents, en particulier si on sollicitait un peu trop le démarreur.

Outre la position de conduite améliorée, ce qui retient notre attention une fois le moteur lancé, c'est la quasi disparition des vibrations dans les reposes pied ou le guidon. En fait, on met le doigt ici sur un plus engendé par l’apparition d'un balancier d'équilibrage sur ces moteurs des 2T (techno inspirée des 4T). Alors que l'on était assez sceptique sur la présence de ce balancier avant d’enfourcher les motos, force est de constater que cela apporte un vrai plus en matière de confort de conduite !

 

Action : 250 EXC vs 300 EXC

Le site que nous propose KTM pour tester les motos est tout simplement magnifique, il réunit un bon échatillon de ce que l'on rencontre en enduro:  des chemins rapides et défoncés, des montées / descentes, quelques  passage de franchissement dans les pierre et surtout de superbes single track dans des rios asséchés .

Moteur lancé, on enclenche la première (toujours en bas pour le moment;-) et nous voici parti. Nos motos de test sont équipées de double courbe d'allumage (équipement en options) avec commande au guidon, commande qui d'ailleurs n'est pas des plus pratique à manipuler en roulant. Nous commençons cet essai avec les 2 motos sur la courbe dite normale.

ktm 250 exc enduro 2017 6533
Dès les premiers tours de roue la 250 EXC nous met en confiance, son moteur est agréable même très agréable, loin de ce à quoi on pouvait s'attendre pour une deux et demi 2 temps. Ce nouveau moteur est capable de répondre favorablement à toutes nos demandes même lorsque l'on sort un peu du raisonnable. Je m'explique, le couple de ce 250 EXC est bluffant, il permet de rouler comme avec un 300cc , on peut oublier un peu le changement de rapport, on laisse rouler, le moteur est capable de repartir de très bas pour monter allègrement dans les tours sans agressivité et en restant très linéaire (la transition en bas et haut régime est à peine perceptible). La boite à vitesse idéalement étagée travaille en notre faveur tout comme la démultiplication bien ajustée pour un mode « rando sportive » .

Le moteur de cette nouvelle 250 EXC est  bluffant de facilité et d’efficacité !

En courbe SOFT le changement de comportement moteur est radical, mais honnêtement avec notre sol sec voire très sec, nous n'avons pas réellement trouvé l'intérêt de cette courbe. Le moteur se retrouve étouffé un peu comme si on avait oublié la moitié du bouchon de lavage sur le silencieux. Certes avec cette courbe la 250 prend moins rapidement les tours mais comme en courbe "normale" la motricité est déjà excellente et les pertes d’adhérence quasiment inexistantes ... Bref, le moteur de cette 250 est tellement linéaire et polyvalent que ça limite l’intérêt de la configuration soft.

ktm 300 exc enduro 2017 53064

Au vu du comportement moteur sans faille de la 250, nous attendons beaucoup de sa grande sœur, les premiers tours de roue nous apportent une réponse immédiate : on a bien changé de catégorie !

Cette 300 Katé que l'on connaissait assez gentille et relativement facile à cette année pris du caractère.  Le moteur de cette 300 2017 est "moins intuitif" et moins facile que la 250 2017, les bas régimes restent très efficaces dans les singles, et en 3  le moteur nous emmène partout et permet de franchir sur le couple les obstacles qui se présentent devant la roue avant. Mais ça se corse lorsqu'on attaque des portions plus rapides, les accélérations sont alors assez vives, et plus viriles qu'avec la 300 2016 et ce en particulier une fois les hauts régimes "accrochés", faut alors faire gaffe car ça "craque sévère" comme on dit !

La puissance du 300 est bien au rendez-vous et on prend rapidement beaucoup de vitesse, heureusement sur les EXC 2017 le freinage est irréprochable et permet de stopper la bête en toute sécurité.
Le plus délicat à anticiper c'est par exemple lorsque vous êtes sur un chemin rapide en 4 à bonne allure dans les hauts régimes et que vous apercevez une saignée, si vous voulez franchir le trou avec un petit coup de gaz, il faudra vraiment que le coup de gaz soit gentil sous peine de s’envoler et le laisser le garde-boue arrière par terre car quand la puissance du 300 déboule c'est difficilement maitrisable.

En spéciale banderolé même constat le moteur de cette 300 pousse vraiment fort, certes c'est FUN mais ça rend la moto assez physique à piloter. La courbe soft ne règle pas vraiment ça, car comme pour la 250, ça asphyxie plutôt le moteur. La solution serra surement à chercher du coté de la carburation (la 300 était un peu pauvre à notre avis lors de cet essai) ou des réglages des valves  car on sait que les 300 cc sont très sensibles aux réglages de carburation et qu'il est possible de changer le caractère moteur en jouant aussi sur l’ouverture des valves à l'échappement.

 

Une partie cycle KTM qui inaugure un nouveau standard

Passons maintenant à la partie cycle et voyons un peu coté suspension ce que ça donne.  Nouveauté 2017 : l'arrivée d'une inédite fourche White Power en 48 qui se nomme XPLOR avec la particularité d'avoir un fourreau qui gère le compression et l'autre qui gère la détente et des molettes de réglages de compression et de détente situées sur le dessus de tubes.  Pour l'arrière y a du nouveau aussi avec un amortisseur WP XPLOR combiné au traditionnel système PDS. Un amortisseur totalement nouveau, plus léger  (- 600g) , plus court , plus compact et conçu pour mieux résister aux contraintes liées aux sur-chauffe.

fourche xplor ktmLe nouvelle fourche WP XPLOR par KTM  

On peut vous annoncer que le changement de comportement est énorme et permet à KTM de faire passer encore un cap à ses motos en matière de d'agrément de pilotage. Cette partie cycle 2017 (avec un cadre redessiné et un train-avant entièrement revu)  propose aujourd'hui un rendu de qualité comme on n'en avait encore jamais encore sur les EXC. Les 2 motos, au gabarit réduit, sont joueuses, gagnent en maniabilité et le plus surprenant elles gagnent aussi en stabilité !

Oublié aussi les mauvaises surprises avec le train-avant un peu flou de certaines Katé. Cette partie cycle met en confiance et encourage à hausser le rythme. Pour prendre en défaut cette fourche, faudra se lever tôt ou alors rouler comme un champion du monde. A la fois souple et confortable, la XPLOR propose une très bon mix entre fermeté, et souplesse, ce qui permet d'avoir une roue avant collée au sol et qui réagit avec beaucoup de précision

ktm 250 exc enduro 2017 6621C'est dans ce type de chemins que la nouvelle partie cycles des KTM 2017 fait la différence En découvrant notre parcours tracé par KTM et composé de chemins à 4x4 bien défoncés avec pas mal petites pierres roulantes, on était dans le premier tour, un peu tendu et sur la réserve, mais très vite, les 2 motos nous ont permit de nous libérer et de hausser le rythme en toute sérénité.

L'amortisseur XPLOR n'est pas en reste, et lui aussi participe à cette impression de sécurité. Quelque soit les circonstances il permet à garder la roue arrière rivée au sol et ainsi de bénéficier d'un très bon niveau d'adhérence. On a bien sur essayé de la prendre en défaut, (en sortie de virage dans la poussière ou dans des grimpettes délicates ) mais on doit avouer que comme la fourche il est difficile de trouver quelque chose à redire sur ce nouvel amorto.

Bilan: une 250 EXCellente, une 300 EXigeante

La 300 est une moto à deux facettes, on peut très bien s'en servir en mode rando grâce à un moteur coupleux qui permet de franchir bien des difficultés et sera très fun grâce à sa puissance. Elle peut aussi très bien affoler les chronos en compétition, mais plutôt pour des pilotes avertis car son nouveau caractère moteur la rend plus exigeante techniquement et surtout physiquement.

La 250 est pour nous la très belle surprise et c'est notre coup de cœur de la gamme EXC 2017. Elle réunit tous les arguments : maniable, stable, très bien suspendue, un moteur coupleux ,une puissance exploitable, c'est LA moto facile en toutes circonstances. Avec cette 250 EXC millésimé 2017,  KTM a mit sur le marché un nouveau standard en matière de moto enduro 2T, qui risque bien de devenir la référence pour la concurrence si ils veulent espérer faire mieux.

Coté tarif la 250 EXC 2017 est proposée à 8455€ et la 300, 200€ de plus soit 8655€ , tarif qui progresse encore par rapport au 2016...

 

{rating}

250 EXC
   300 EXC
Les + 
Les -
Les + Les -
Look racé / finitions Pas de sabot moteur Look  racé / finitions Pas de sabot moteur
Position de conduite  Tarif en hausse Position de conduite Moteur vif à haut-régimes
Petit gabarit   Petit gabarit Tarif en hausse
Moteur polyvalent   Maniabilité et stabilité  
Maniabilité et stabilité   Moins de vibrations  
Moins de vibrations      

 

Texte: Freenduro.com / pilote: Yannick Labat