Manuel Lettenbichler

ITW Manuel Lettenbichler : "Je suis super fier de ce que nous avons accompli"

Réagir à cet article

Retour sur la saison exceptionnelle du champion du monde de hard-enduro 2022 et 2023, qui cette année s'est payé le luxe d'aligner  6 victoires consécutives sur 6 épreuves disputées ! 

 

Du début à la fin, Manuel Lettenbichler a régné en maître sur le Championnat du Monde FIM d'Enduro Hard 2023. Imposant son autorité dès le début de la saison, le pilote de Red Bull KTM Factory Racing a non seulement réussi à défendre avec succès son titre mondial, mais il l'a fait avec un style absolu. Réalisant ce que peu croyaient possible, Manuel a remporté les six manches du championnat pour garantir une saison parfaite bien méritée.

 

De la première manche en Serbie en mai jusqu'à sa course à domicile en Allemagne en novembre, Manuel a toujours été en tête. Partant initialement avec l'objectif de lutter pour le titre mondial, même Mani lui-même ne croyait pas qu'une saison parfaite était envisageable. Du moins, pas avant que cela ne se produise enfin.

 

Mani, quelle saison ! Revenons en arrière... avez-vous ressenti une pression supplémentaire en abordant l'année 2023 ?

Manuel Lettenbichler : « Honnêtement, j'étais un peu nerveux en abordant la saison. Bien que les choses semblaient inchangées, mais j'étais sur une nouvelle moto cette année. Nous avons fait beaucoup de tests pendant l'hiver pour régler la KTM 300 EXC 2024 comme je le voulais. On ne sait jamais comment les choses vont se passer pour la première manche. Mais quand elle est arrivée, je sentais qu'avec le travail que nous avions fait, ça serait une bonne année. »

Dans un coin de votre tête, aviez-vous déjà envisagé de remporter toutes les courses ?

« Il n'y a jamais eu d'attente d'avoir une saison parfaite. Ce serait trop. Ce genre de chose se produit d'elle-même. C'est déjà difficile de gagner une seule course, sans parler de les gagner toutes. Mais mes objectifs étaient d'avoir une année solide, de montrer que j'étais capable de gagner et de lutter à nouveau pour reconquérier mon titre. »

2ᵉ titre consécutif en hard-enduro mondial pour le pilote Allemand

Vous avez remporté la Red Bull Erzbergrodeo après une incroyable bataille avec Billy Bolt. Comment cela s'est-il déroulé de votre point de vue?

« J'ai toujours des attentes élevées pour moi-même en arrivant à l'Erzbergrodeo. À certains égards, c'est un peu comme une course à domicile pour moi. Je suis bavarois, je roule pour une marque autrichienne dans l'une des plus grandes courses en Autriche. C'est spécial et stressant en même temps. Bien sûr, je voulais gagner. Mais tout le monde le voulait aussi. J'ai bien démarré et quand les choses ont commencé à se calmer après la folie de la première heure, c'était Billy et moi devant. Il m'a dépassé dans le Carl's Dinner et a creusé un écart assez important. J'étais un peu fatigué à ce moment-là, mais je savais que lorsque nous retournerions dans les bois, je pourrais revenir fort. J'ai comblé l'écart et l'ai dépassé sur une montée difficile. Je n'ai pas regardé en arrière après ça et j'ai assuré jusqu'à la fin ! »

Ce n'est pas un secret de dire que la Romaniacs est l'une de vos courses préférées. Mais lors de l'Offroad Day One, comment avez-vous géré la tempête ?

« Ce fut un moment surréaliste. Largement le plus "sauvage" de tout le championnat ! La journée était déjà difficile, mais ensuite cette tempête est arrivée .... Je sentais quelque chose d'étrange  arrivait. Le ciel est devenu noir et le vent était fou. Je n'avais jamais couru dans de telles conditions, et je ne veux plus jamais le refaire. Mais c'est une chose à retenir, c'est sûr ! »

lettenbichler romaniacs 2023Lettenbichler en route pour la victoire de la Romniacs 2023

Alors, à quel moment de l'année avez-vous commencé à envisager une saison parfaite ?

« Après le Red Bull Outliers, les discussions autour de moi ont beaucoup augmenté sur la possibilité d'une saison parfaite. Je n'ai pas essayé de m'impliquer cependant. Dans mon esprit, je devais encore remporter le championnat. C'était toujours la chose la plus importante. Devenir champion du monde était ma priorité. »

Après avoir remporté la Red Bull Outliers, la victoire du titre était une réelle possibilité lors de  l'avant-dernière manche. Comment avez-vous géré cette course en sachant que la remporter vous ferait devenir champion du monde ?

« Venir à la 24MX Hixpania Hard Enduro n'était pas facile, sachant que le titre était une réelle possibilité. J'ai vraiment dû me mettre en mode course le dimanche matin. En y réfléchissant, partir troisième m'a probablement aidé, car je devais rattraper Billy (Bolt) et Wade (Young) rapidement. J'ai pris la tête dès le premier tour et j'ai remporté la course et le titre. Faire un doublé signifiait beaucoup pour moi. C'était difficile de contenir mes émotions. »

Avec le titre désormais assuré, la dernière manche au 24MX GetzenRodeo devait sûrement être l'occasion de faire l'histoire en réussissant la saison parfaite !

« Bien sûr, il n'y avait plus moyen de l'éviter. J'étais heureux de remporter le titre avec cinq victoires sur cinq, mais obtenir une saison parfaite lors de ma course à domicile était le scénario de rêve que je devais viser. J'adore cette course. On me traite comme une rockstar sur cette épreuve, c'est fou. C'est vraiment spécial. Je voulais vraiment gagner ! »

Le podium de la Getzenrodeo qui marquait la fin du championnat  2023 et le triomphe de lettenbichlerLe podium de la Getzenrodeo qui marquait la fin du championnat 2023 et le triomphe de lettenbichler

Tout le week-end, tout allait bien, mais Billy vous a dépassé à environ 10 minutes de la fin. Avez-vous paniqué ?

« Nous roulions fort, et Billy pilotait tellement bien. Il avait faim de victoire. Pendant la majeure partie de la course, je maintenais un écart sur lui. Mais j'étais vraiment fatigué, et il m'a dépassé. Ensuite, il est tombé sur le rocher, que j'ai réussi à franchir proprement. Cela m'a donné un peu plus de gniac et j'ai tout donné pour ces deux derniers tours. J'étais réellement fatigué en passant la ligne d'arrivée, mais nous l'avons fait. La saison parfaite a eu lieu ! »

Maintenant que la boue, la sueur et les larmes de la saison 2023 ont été effacées, avez-vous réussi à digérer tout ça ? Des idées pour 2024  ?

« Waouh ! Ç'a été une année incroyable. Une année qu'il sera difficile de surpasser. Je suis super fier de ce que nous avons accompli en tant qu'équipe, et je sais que ces grands souvenirs resteront toujours avec moi. 2024 sera bientôt là et j'ai hâte de défendre mon titre. Le championnat a l'air vraiment bien, et je suis sûr d'avoir beaucoup de grandes batailles encore. »

Retour en vidéo sur la saison folle du king du hard enduro 

Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.
Commenter cet article.
symbols left.
Non connecté ( Créer un compte ? )
ou poster en invité

Nous suivre