Gilles Lalay il y a 20ans déjà

Gilles LalayGilles Lalay avec la Yamaha chersterfield du Dakar2 mois avant la première édition Gilles Lalay Classic (GLC) qui deviendrait rapidement LA course mythique pour beaucoup d'enduristes, le 07 janvier 1992, Gilles Lalay perdait la vie sur le Dakar.

Gilles avait imaginait cette course au coeur du limousin en voulant quelle soit la plus dure, la plus extrême du monde mais il ne verra jamais son rêve se réaliser (il avait déjà imaginé la nom de "Dead Line" pour cette course exceptionnelle). C'est sa femme Catherine qui reprendra le flambeau et fera tout, pour que 2 petit mois après la disparition de Gilles la GLC voit le jour.

C'était le début de l'aventure GLC qui durera 10 ans (la dernière épreuve se déroulera en 2001) .

Pour les plus jeunes qui n'ont pas entendu parlé du pilote Gilles Lalay, voici son palmarès qui vous donnera une petite idée du talent du Monsieur .

Gilles2 Lalay HondaLalay période HondaEnduro :
-10 titres de Champion de France d'Enduro
(de 1979 à 1990)
-Vice-champion d'Europe 83 (125) et 84 (250)
-Champion du Monde 1985 (Vainqueur scratch des ISDE 85)
-Champion du Monde 1988 (Vainqueur par équipe des ISDE 88)
-ISDE : 10 participations aux ISDE, 9 médailles d'or et 1 abandon

Rallyes Raid :
-Vainqueur du Paris - Dakar 89
-Vainqueur à l'Atlas 86,87 et 89
-Vainqueur de la Djerba 500 en 1984
9 podiums


Gilles était un Perfectionniste à l'extrême très exigeant envers lui même et les autres.  Il se fixait des objectifs et s'en donnait les moyens car il avait un volonté de fer. Il ne possédait pas un pilotage vraiment esthétique mais c'était plutôt le style attaquant de tous les instants (ce qui lui a particulièrement réussit quand on voit son palmarès!).

Gilles qui avait la langue bien pendue ne laissait personne indifférent (c'est un des seul pilote à se rebeller contre FFM suite a l'introduction des pneus FIM). Avec des pilotes tel que Peterhansel, Esquirol Pidoux ou Moralès  c'était un des personnages charismatique et incontournable de l'enduro Français (et mondial )des années 80 à 90 .

SWM LalayGilles sur la SWM

Une anecdote qui en dit long sur le personnage : En 1985, il décide de s'engager aux ISDE  en Espagne, en individuel car la France ne présente pas d'équipe cette année là. Il remportera la course au scratch, devenant ainsi le 1er pilote français à réussir cet exploit.

documentation :http://gilleslalayclassic.free.fr et Wikipédia /

photos de Jean-Marc Oziol  et google


Ce site utilise des cookies pour améliorer la qualité de votre visite :

Les cookies nous permettent de personnaliser nos contenus et annonces et d'analyser notre trafic. Nous partageons des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires médias sociaux, publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées.

J'ai compris