Team TO enduro - inside ISDE 2017 : la préparation physique

t enduro ISDE 2017 part2A quelques jours du départ pour les ISDE 2017 à Brive-La-Gaillarde , l’équipe TO Enduro continu à nous faire partager les préparatif de cette course et aujourd’hui nous explique comment elle s’est préparée pour cette échéance.

On vous rappelle que le team TO enduro pour les ISDE 2017 sera composé de Romain Duchène #350 / Anthony Sorhouet # 440  / Yannick Labat #550 (voir la première partie de cet série Iinside ISDE 2017)

La préparation physique des pilotes

Yannick Labat le pilote et manager du TEAM TO Enduro nous explique :
Nous avons débuté notre préparation 4 mois avant le jour J , durant les 2 premiers mois le travail consistait à s’obliger à effectuer deux sorties sportives durant la semaine sur une base de travail de résistance, d’endurance exemple : vélo sur route, footing sans trop de dénivelé, piscine … Nous ne sommes pas des professionnels mais lorsque durant 2 mois on s’oblige à sortir deux fois par semaine, en plus des week-end de course, le travail paye. Ce plan de travail nous a emmené jusqu’à début juillet.
A partir de cette date nous avons augmentés notre charge d’exercices avec notamment des week-end en commun, qui comportaient plusieurs jours d’affilés de travail physique et de roulage dans le but de reproduire l’effort quotidien que l’on va être obligé d’effectuer sur les ISDE.

Préparation physique du mois de Juillet

30/06/2017 : Sport à domicile 2h VTT  + sortie dynamique dans les chemins 

01/07/2017 : Sport en collectif (VTT) sur l’enduro de Monein (64) + re-sortie dynamique de 2h 30 de chemin avant 5h de marche pour les repérage de l'enduro de Monein le lendemain.

02/07/2017 : 7h30 de moto en condition de course pour l'enduro de Monein

03/04/2017 : Roulage moto à domicile (100 km) rythme rando , objectif se forcer à faire du roulage après l’enduro de la veille 

15/07/2017 : Moto / sport en collectif à Madaillan (47) :  Exercices à moto sur une spéciale extrême artificielle (exigeante physiquement) et complété par du travail en fractionné

16/07/2017 : Sport / moto en collectif à Madaillan  : rando VTT de 2h30 , et moto en spéciale extrême + course poursuite dans les bois 

21/07/2017 : Roulage moto à domicile type rando sportive (100 km)

22/07/2017 : Sport + roulage moto en collectif chez Romain

23/07/2017 : Moto en collectif : travail sur spéciale chez Anthony

24/07/2017 : Roulage moto à domicile type rando sportive (150 km)

enduro speciale extreme technqueTravail sur la spécial extreme

Les sessions ci-dessus venaient en complément du programme sportif de la semaine et en aucun cas en remplacement. C'est a dire que les 3 pilotes gardaient le rythme de 2 séances de sport durant la semaine.

A la sortie d’un gros weekend nous devions effectuer une séance de récupération. Exemple : piscine mais de manière dynamique en parcourant des longueurs ou bien du vélo sur la route en parcourant une grande distance mais sans trop de dénivelé ou encore footing sur le plat. La seconde séance de la semaine devait être poussée et nous faire travailler le cardio : minimum 1h si c’était à pied et le double en vélo  - exemple : 2h30 de VTT dans les chemins, 1h course à pied, 1h de tennis …..

rando enduroSortie type rando longue durée pour accumuler les jours de roulage

Préparation physique du mois d'août

04/08/2017 : Roulage moto à domicile type rando sportive (150 km)

05/08/2017 : Travail cardio à moto en groupe à Madaillan avec des sessions sous forme de course-poursuite sur une spéciale vierge et répétition des chronos tout les 15 min.

06/08/2017 : Moto en condition de couse , endurance de Madaillan (3H) + 1H de VTT

07/08/2017 : Roulage moto à domicile type rando sportive (150 Km)

12/08/2017 : Roulage moto en collectif  à Langon (33) : exercices au chrono tout en s’efforçant à rouler en sécurité + séance sport fractionné avec compétition entre les pilotes en course à pied et VTT

13/08/2017 : Roulage moto en collectif à Langon (33) : roulage plaisir sur un terrain de cross et sortie en VTT de 2heures le soir

roulage cross country motoYannick et Romain pendant d'endurance TT de Madaillan le 6 aout
Durant les week-end en commun les sessions moto avaient pour but de travailler l’endurance à l’effort au guidon de sa moto. Les exercices sont longs, très longs et obligent les pilotes à adopter un pilotage plus fin et plus précis pour s’économiser et ne pas exploser, tout en essayant de garder une vitesse élevée proche des capacités max de chacun.

Exemple détaillé de la journée de 15 juillet : les pilotes débutent la journée par un échauffement libre de 20 minutes, puis ont réalisés un premier chrono de référence sur notre spéciale extrême. Par rapport au résultat du chrono les pilotes ont pris le départ d’une séance de 25 minutes de moto debout (le moins bon chrono partant en premier et le meilleur en dernier) pour reproduire une course-poursuite afin de maintenir la pression sur chaque pilote. Puis après ces 25minutes : les pilotes repartent pour un nouvel atelier d'1h30 non stop qui se compose d'un chrono , récupération en roulant, exercice de fractionné en intégrant du sport type pompe ou flexion puis re-chrono , etc, etc.
Et pour finir la demi journée un chrono de référence sur le spéciale bien-sur. L’après midi est sous le même format mais en empruntant le circuit de l'extrême en sens inverse.


L’objectif est de multiplier les chronos et de reproduire les conditions de course et ainsi de pouvoir analyser le soir les résultats. Résultats qui sont souvent très parlant car ils nous donnent beaucoup d’informations sur la fraicheur des pilotes ou encore sur sa régularité tout au long d’une journée.
Les efforts physiques s’arrêtent pour les 3 pilotes le vendredi 18 août,  pour leur permettre d'avoir une grosse semaine de récupération avant le départ pour les ISDE 2017 et ses 1200 km de chemins qui attendent le team TO Enduro.

Ndlr : Les grandes lignes excisées ici pour cette préparation physique sont données à titre indicatif mais ne constituent pas un programme d'entrainement idéal, car celui ci devrait être adapté aux objectifs sportif de chaque pilotes et surtout à ses capacités physiques et techniques.

A suivre ...