Face à Face enduro : Husqvarna 250 et 300TE 2016 : priorité a l'efficacité

husqvarna 300 te 2016 0257 Nous voilà repartis sur les routes de France pour aller essayer pour vous les HUSQVARNA 2016.  Cette fois direction le centre de la France, plus exactement à Marcillat-en-Combraille sur le site de GTR-performance organisateur d'événement sportif motorisé !

 



Sur place nous attends un semi-remorque Husqvarna qui arrive tout droit d'Autriche, auvent déployé, toute la gamme en double alignée devant, on aperçoit une spéciale banderolée juste à côté ainsi que des chemins fléchés qui s'enfoncent dans les bois. Décors planté ! Je vous rassure tous ceci n'est pas que pour nous, car nous sommes juste les premiers d'une longue semaine pour le staff Husqvarna,  car dans 2 jours les concessionnaires Français de la marque se réuniront ici pour leur convention annuelle et ensuite se dérouleront sur ce même site, les HUSQVARNA DAYS auxquels vous avez peut être participé.

 husqvarna 300 te 2016 0128La 300 TE 2016
Maintenant que les présentations sont faites, place à la moto !


Commençons par les essais des 2T : 250 TE et 300 TE Husqvarna 2016


En statique on est en présence de 2 sœurs jumelles, hormis le petit stickers 250 et 300 sur les ouïes difficile de différencier les 2 HVA. Coté équipements et finition c'est du haut de gamme, sabot moteur, protèges mains, fourche 4CS, pneus Michelin, réservoir transparent, démarreur électrique +kick et selle qui se démonte sans outil,  rien ne manque et on sent que tout à été pensé pour la pratique de l'enduro.  
Seul bémol: le sabot qui pour nous fait un peu "cheap", car tant qu'a mettre de série un sabot, il faudrait que Husqvarna propose un vrai sabot enduro qui protège un peu plus les carters moteur, la fixation du sabot aussi demanderait à être améliorée car elle se fait par une simple vis Zeus (vis quart de tour) et au premier gros choc direct, la vis de desserrera et vous direz adieu à vote sabot.

Au niveau des améliorations technique significatives pour 2016, on trouve un train-avant amélioré grâce à un axe de roue avant plus petit, permettant de gagner un peu de poids mais surtout d'avoir une moto un peu plus agile du train avant  et aussi des pieds de fourche plus fins et plus ergonomiques (détail sympa en enduro hard par exemple)

Les tés de fourches ont eux aussi été modifiés pour passer d'un offset de 22 à la place de 20 en 2015 (théoriquement on devrait donc gagner en stabilité, mais ne rien perdre en maniabilité grâce au travail sur l'axe de roue avant).


husqvarna 300 te 2016 0235La 250 TE 2016

En statique la position sur les 2 motos est idéale, un guidon des plus classiques avec des petits leviers qui tombent parfaitement, une selle ferme mais pas raide, seule une sensation de largeur excessive entre les jambes pourrait perturber un peu... Mais on vous rassure, cette impression a disparu dès les premiers tours de roue.

Comme pour toute la gamme mis à part le 125, le moteur démarre soit au kick (à l'ancienne) soit à l'aide du bouton magique devenue maintenant indispensable même sur les 2 temps !
Un commutateur au le guidon, propose deux courbes d'allumage, on restera sur la courbe 1 qui à priori est la config standard mais qui dans notre cas correspondait à la courbe la plus hard ...

 

Husqvarna 300 TE : la grosse qui vous voulait du bien

Top départ avec la 300TE sur une spéciale en herbe toute lisse, les sensations sont là, le moteur répond au doigt et à l’œil, il accepte sans brancher de descendre très très bas dans les sous-régimes et pourtant il garde une capacité étonnante à remonter dans les tours sans embrayage. La moto est à l'aise sur ce genre de tracé (aucune difficulté et pas de trou) on se souci que de placer la moto sur les trajectoires, le moteur pardonne pas mal de nos erreurs de rapport de boite et est capable de relancer dans toutes les circonstances. Le chassie se comporte bien, très maniable la moto se place facilement sur l'angle. Il semble donc que Husqvarna est bien réussi son pari de rendre la moto à la fois vive et stable. Car même à grande vitesse le train avant de  ne bronche pas et la TE garde de cap. Bon effectivement vous me direz qu'on ne roule pas sur un tracé défoncé, mais bon ce point est assez significatif pour signaler une maniabilité qui se conjugue avec stabilité.

husqvarna 300 te 2016


Allons voir dans les bois pour une petite partie de technique, tout le potentiel de cette cylindrée se révèle à la seconde ou on attaque une portion technique et en particulier si il y a du dénivelé. Si vous vous retrouvez face à une grimpette un peu délicate avec des pierres des racines - le coup classique en enduro - Pas de panique, il suffit d'adopter la bonne position - debout bien fléchis légèrement sur l'arrière - et mettre un filet de gaz et le moteur vous emmènera jusqu' en haut.  ça tracte sévère !  Le moteur de la 300TE  déploie une force en bas régime qui permet de pouvoir jouer avec l'adhérence de notre roue arrière, on se retrouve jamais dans la provocation et on peut franchir sans agressivité (si on reste sage sur le poignée droit tout de même). Pour du franchissement plus hard, ou plus serrés et sans vitesse,  la 300 sera plus exigeante physiquement et demandera une certaine précision avec la poignée de gaz afin de ne pas être surpris par le coup de pied au c** inhérent à cette cylindrée.

Sur une portion de chemin type rando la aussi le 300 se rend très efficace et surtout très agréable, on enroule et on avale les kilomètres de chemins sans vraiment se poser de questions  jamais surpris par de mauvaise réactions de la partie cycle, le moteur nous régale de facilité.

 

Husqvar,a 250 TE : un monstre d'efficacité

Sur la spéciale première surprise, le moteur n'est pas violent, on roule sur la courbe origine (la plus hard) mais le fameux coup de pied au c** des 250, n'est pas au rdv! Husqvarna ayant clairement décidé privilégier l'efficacité, pour la légende du 250 2temps 100% FUN on repassera. 

Ceci dit, pour être tout a fait honnête, les carburations des motos ont été réglées au petits oignons (hauteur d'aiguille et réglage de vis de richesse) par les mécanos Husqvarna présent lors de cet essais. Ceci explique peut être le caractère "soft" et l’efficacité de la 250. Mais Husqvarna ou pas, on sait que la carburation des 2 Temps demande à être particulièrement soignée.

Pour en revenir à cette efficacité on peut difficilement faire mieux, en spéciale cette moto nous permet de pouvoir essorer la poignée droite sans se faire peur, le moteur à la linéarité exemplaire permet de passer la puissance au sol et ainsi d'être diablement efficace. Les novices de la cylindrée apprécieront, les autres peut -être demanderons on peu plus de sensations ?

husqvarna 300 te 2016 4La 250 Te joue a fond l'éfficacité

Dans les bois on retrouve les points positif du 300, et ce malgré un moteur un peu moins plein.  Le moteur de cette deux et demi accepte allègrement de rouler un rapport au dessus, et dans les grimpettes on ne jongle pas à les vitesses car ce moteur possède du coffre (moins que le 300 mais il est tellement efficace que ça compense en partie la diffrence de couple). Pour ce qui est des parties plus lentes la 250 sera plus sécurisante grâce à une inertie moteur moins prononcée, la moto embarque moins que la 300, à son guidon on a la sensation de mieux maîtriser la situation qu'avec sa grande soeur.

La 250 TE est donc clairement plus joueuse et facile, elle permet beaucoup plus de fantaisies et pardonne les erreurs de jugement en franchissement. Certes le moteur de la 300 avec gros couple présent dès les très bas régime en font une arme, mais ces 50cc supplémentaires rajoutent de l'inertie et font de la 300 une moto plus usante et plus élitiste.

Les courbes soft des deux motos sont vraiment pour le coup «gentilles» et permettront de rouler sur le couple tranquillement lors de rando ou permettront aux accros du franchissement hard d'être plus efficaces avec des conditions d’adhérences délicates.

Coté suspensions, il n' y a pas grand chose à redire  la fourche  White Power 4CS ( la 4CS est un ton au dessus des fourche WP "classique" ) est à la fois onctueuse en début de course et verrouille bien sur les gros chocs, l’amortisseur idem il n'y a pas grand chose à lui reprocher pour utilisation 'standard". Les top guns du chrono durcirons bien-sur fourche et amorto mais pour le commun des pilotes, les éléments de suspensions que proposent Husqvarna de série, se situent clairement dans le haut de gamme en terme de confort et efficacité.

 

HUSQVARNA 250 TE
Les + 
Les -
Moteur facile Moteur trop sage ?                               
Maniabilité  
Équipements / finitions     
Suspensions / partie cycle sécurisante  
Double courbe  
Suspensions  

 

 

HUSQVARNA 300 TE
Les + 
Les -
Maniabilité Demande du physique dans le technique
Équipements / finitions  
Suspensions / partie cycle sécurisante  
Double courbe  
Pilotage facile en mode rando