GP EWC Italie - J2 + vidéo

  • Publié dans WEC

cristobals Guerrero première victoire cette année pour Guerrero Le rideau vient de tomber sur ce Grand Prix Scorpion Exo d'Italie et les pilotes ont une nouvelle fois dû faire face à une chaleur étouffante et une poussière dense.
Au rayon des absents au départ de cette seconde journée, Jérémy JOLY (F – Yam), métatarses fracturés, et aussi Jane DANIELS (GB – KTM) victime d'un malaise. La liste des abandons s'est ensuite rallongée au fur et à mesure des spéciales. Antoine MEO (F – KTM) et Johnny AUBERT (F – KTM) se sont vus contraints et forcés de rentrer au paddock pour des problèmes d'alimentation d'essence tandis qu'Alessio PAOLI (I – Suzuki), Lorenzo SANTOLINO (E – HVA), Victor GUERRERO (E – KTM), Blandine DUFRENE (F – Husaberg) et Maurizio MICHELUZ (I – Honda), pour ne citer qu'eux, faisaient de même pour problèmes mécaniques ou physiques.

GUERRERO enfin !

Pela Renet -Husaberg mondial ItaliePas de chance pour Pela qui perdra 5 min dans la ligne suite à un saut de chaînePourtant en E2, la journée commençait parfaitement bien pour AUBERT qui menait les débats dès la première spéciale. C'est à ce moment-là que sa mécanique décidait de le lâcher pour la deuxième fois d'affilée. Profitant de l'abandon de l'officiel KTM et de la malchance de Pierre-Alexandre RENET (F – Husaberg) (5 min de perdues suite à un saut de chaîne en spéciale) , le duo Cristobal GUERRERO (E – KTM) et Juha SALMINEN (SF – HVA) ne se faisait aucun cadeau. Le premier voulant signer sa première victoire de la saison et le second souhaitant réaliser un score parfait lors de cette étape Italienne. Au final, l'Espagnol, assoiffé de victoire prit le meilleur sur l'Octuple Champion du Monde et prenait par la même occasion la tête de la catégorie au provisoire. « C'est enfin ma première victoire de la saison, je suis vraiment très content... » avouait un GUERRERO soulagé. « Il y'avait toujours quelqu'un de plus rapide que moi depuis le début de saison, mais aujourd'hui, dès que j'ai pris la tête de la course j'ai assuré, même si je me suis senti un peu nerveux au moment d'entrer dans la dernier spéciale ! » Ivan CERVANTES (E – Gas Gas) a donné le maximum derrière le duo de tête et accroche enfin ce podium qui lui échappait depuis l'Argentine. Antoine BASSET (F – Yam) et Oscar BALLETTI (I – Beta) se sont offert un duel de qualité pour scorer les 13 points de la quatrième place. Et au bout du suspens c'est le Français qui l'emporte. Mention spéciale pour Julien GAUTHIER (F – Kawa), 6ème et Arman MONLEON (E – KTM), 7ème.

Bien décidé à reprendre sa marche triomphale en Enduro 3, Christophe NAMBOTIN (F – KTM) partait très fort mais fut vite cadenassé par Joakim LJUNGGREN (S – Husaberg) qui comptait bien lui aussi remporter sa première victoire de la saison. David KNIGHT (GB – KTM), de son côté, restait en embuscade prêt à profiter de la moindre erreur de ses deux concurrents. NAMBOTIN choisit alors, dans le second tour, d'élever le niveau et prenait une bonne quinzaine de secondes d'avance. L'officiel KTM assurait alors son leadership jusqu'à la fin de la journée et remportait une 9ème victoire sur 10 possibles « Ça fait du bien de reprendre les commandes. J'ai fait beaucoup d'erreurs hier et j'ai beaucoup appris. En plus de cela c'était vraiment chaud avec David et Joakim, et donc gagner aujourd'hui ça fait du bien ! » Joakim LJUNGGREN (S – Husaberg) résistait à KNIGHTER dans le dernier tour et se retrouve une nouvelle fois dauphin de NAMBOT' alors que le Britannique complète le podium. Pour sa part, Aigar LEOK (EST – TM) s'est ressaisi après la difficile journée d'hier, même s'il n'a pu se mêler à la course pour le podium. Oriol MENA (E – Husaberg) accroche un beau Top 5 tandis que Marko TARKKALA (SF – Beta) aenfin apporté quelques satisfactions à la firme Italienne BETA en allant chercher une encourageante 6ème place.

Première aussi pour REMES !
Dans la catégorie Enduro 1, après l'abandon dès la première spéciale d'Antoine MEO, une course à quatre pour la première place se dessinait. Même si Eero REMES (SF – KTM) et Matti SEISTOLA (SF – HVA) semblaient les mieux armés, le local Thomas OLDRATI (I – KTM) et Rodrig THAIN (F – HM Honda) n'en restaient pas pour le moins dangereux. Mais finalement, personne n put s'opposer à la soif de vaincre du lutin Finlandais qui allait cherchait sa première victoire 2012 juste devant son compatriote SEISTOLA et un Thomas OLDRATI poussé et acclamé par la foule. Eero REMES confirme, par cette victoire, les espoirs que KTM portaient en lui depuis le début de saison. « Je suis content d'avoir gagné. Je n'ai même pas fait attention à l'abandon de MEO, j'étais concentré à 100% sur ma course. » déclarait un REMES très satisfait. De son côté, Rodrig THAIN (F – HM Honda) doit se contenter de la 4ème place tandis que Fabien PLANET (F – Sherco) fut l'auteur d'une course très propre qui lui permet d'atteindre le Top 5 aux dépends de Simone ALBERGONI (I – HM Honda). Notons la belle 8ème place d'Antti HELLSTEN (SF – TM) qui, espérons-le, se montrera plus inspiré chez lui dans un mois et demi.

Mathais Bellino -Husabergéprouvé physiquement par la première journée Bellino n'as pu contenir ses adversaires le dimanche En Junior, Mathias BELLINO (F – Husaberg), éreinté de la veille, n'a pu résister au duo Jonathan MANZI (I – KTM) – Kevin BENAVIDES (ARG – KTM). Se rendant seconde pour seconde, l'Italien et l'Argentin ont fait durer le suspense jusqu'à la dernière spéciale. Le pilote KTM support se trouvait au final un peu court face à un Jonathan MANZI poussé par des milliers de spectateurs et tout le staff BORDONE/FERRARI. Le surprenant Nicolo MORI (I – TM) et Rudi MORONI (I – KTM) complètent le Top 5. En FIM Youth Cup 125cc, nouvelle victoire incontestée de Giacomo REDONDI (I – KTM) devant ses compatriotes Guido CONFORTI (I – Yam) et Matteo BRESOLIN (I – Husaberg).

Héroïque Laïa !
Enfin en Enduro Women, Laïa SANZ (E – Gas Gas) ne laissa encore une fois aucune place au suspens. Pourtant bien partie, Ludivine PUY (F – Gas Gas) n'a pu résister à la détermination et la vitesse de sa rivale qui fut héroïque au dernier tour avec une sérieuse fracture au pied (Laia se fera opéré le soir même). Laïa prend un peu plus d'avance au provisoire avec un avantage de 12 points d'avance sur « Lulu ». Le final risque d'être intense au mois d'Octobre pour la finale en France. Les deux premières places étant trustés une nouvelle fois par les deux acolytes de Gas Gas, la place de 3ème restait à déterminer entre Blandine DUFRENE (F – Husaberg), Jessica JONSSON (S – Gas Gas) et Audrey ROSSAT (F – KTM). Puis avec l'abandon des deux premières citées la voie semblait toute tracée pour la Française mais c'était sans compter sur Samantha TICHET (F – HVA) qui, après une encourageante journée d'hier, comptait bien profiter des abandons pour monter sur le podium. Mais la Lozérienne perdait tout espoir de podium dans la dernière Xtreme Test et se contente tout de même de la 4ème place juste devant Jemma WILSON (AUS – Honda).

Désormais, après cet harassant Grand Prix Scorpion Exo d'Italie, les pilotes vont pouvoir se reposer ou soigner leurs blessures durant un mois et demi avant de prendre la route de Karlsborg pour le Grand PRIX HUSABERG de SUEDE des 25 et 26 AOUT....

source ABC enduro / photo KTM /J Edmunds


Ce site utilise des cookies pour améliorer la qualité de votre visite :

Les cookies nous permettent de personnaliser nos contenus et annonces et d'analyser notre trafic. Nous partageons des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires médias sociaux, publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées.

J'ai compris