GP de Grèce : Paroles de pilotes

  • Publié dans WEC

Pela Rent nooveau maillot moto Kenny 2013Pela en bagarre avec Salvini pour le titre - photo J. Edmunds / KTM Les réactions des pilotes après le GP de Grèce (et pour certain les réactions d'après le GP de Roumanie ) , GP qui était l'avant dernier de la saison mondiale .

KTM Racing Team  :

Christophe Nambotin : "Je suis vraiment très satisfait de remporter mon deuxième titre ici en Grèce. J‚avais bien sûr moins de pression que l‚an dernier mais avec mes problèmes physiques de début de saison, ce titre fut bien difficile à décrocher ! Je suis vraiment très heureux !
Je remercie mon team et mon mécanicien Alex pour tout le travail réalisé cette saison. Je remercie également mes proches et mes partenaires pour leur soutien. »
Nambotin  avec la nouvellee tenur moto Acerbis 2014Nambotin : second titre mondial E3 consécutif ! photo: J; Edmunds / KTM

Antoine Méo : "Quel soulagement ! Je voulais vraiment être Champion en Grèce avant deux longs mois de coupure qui aurait pu me dévier de la bonne trajectoire. J‚ai fait une grosse erreur en Espagne mais j‚ai très bien réagi par la suite et finalement je tiens ce 4ème titre !
J'adresse un grand merci à tous ceux qui l'on rendu possible.»

Antoine Méo avec Juha Salminen Salminen n'aura rien pu faire pour contrer Méo cette année - photo : J.Edmunds / KTM
Johnny Aubert :  " Je partais sur le GP de Roumanie un peu avec le doute car j'avais encore mal à mes cotes cassées (GP du Portugal 1 mois avant) je n'avais quasiment pas roulé depuis 1 mois et physiquement j'avais juste fait un peu de vélo d'appartement. J'ai bien commencé le we en gagnant la super test. Le lendemain j'ai pris directement un bon rythme dès le début de la journée pour aller chercher ma première victoire 2013. Dimanche je vais payer mes efforts physiques du samedi et je ne vais pas pouvoir tenir le rythme toute la journée de Salvini et Pela mais je fais quand même un bon podium. Les cotes ne m'ont finalement pas trop fait souffrir. Durant le 3ème tour (il y en avait 4) du dimanche dans un chemin rapide en liaison, j'ai senti un petit crac dans mon genou droit, sur le coup j'ai senti un soulagement mais après quelques minutes j'ai ressenti une forte douleur. Une boule est apparue sur le coté droit de mon genou mais je ne me suis pas inquiété car mon genou n'a pas tourné. "
Jonnhy Aubert Aubert à roulé blessé mais garde le sourire - photo : J. Edmunds / KTM" Arrivés Lundi en Grèce la première chose à faire était de trouver un ostéo mais apparemment en Grèce ça n'existe pas! J'ai quand même trouvé un physiothérapeute qui a fait ce qu'il a put pour me soulager mais la douleur n'est pas passée. Par chance les spéciales n'étaient pas trop difficiles à marcher (pas trop de montées et pas trop longues 1h,1h15 de marche pour la cross et l'enduro et 20min l'extrême) ce qui m'a permis de pas trop forcer sur ma jambe. Vendredi j'ai fait le 3ème temps de la super test.  Grosse bagarre a débuté dès le samedi matin entre Pela, Salvini, Cervantes et moi. Cervantes est parti à la faute le premier en perdant plus d'une minute dans la 2ème enduro test de la journée. Moi je suis tombé fort dans la 3ème cross et je perds dans cette chute 20,25 secondes. Pela gagne, Salvini 2ème et moi 3ème.  Dimanche ayant très mal un peu de partout, j'ai eu du mal à me mettre dans le rythme. J'ai serré les dents et fait mon maximum pour accrocher un podium mais une chute dans la 3ème enduro test (je perds plus de 20 secondes) fera partir toute espoir de podium. Je fais 4ème derrière Salvini, Pela et Cervantes.
Je suis 4ème du championnat à 3 points de Cervantes qui est 3ème et 11 points de Pela qui est 2ème! Il va y avoir une grosse bagarre à St Flour lors de la finale entre nous 3 pour se partager les places sur le podium .Je tiens à féliciter Antoine méo et Christophe Nambotin pour leur titre de Champion du monde 2013 ! Je tiens aussi à remercier tout le monde pour vos messages d'encouragements. "


 

Husaberg Racing Team  :

Loïc Larrieu : "J'ai passé un super weekend ! Samedi, j'ai été régulier et dans la dernière spéciale, j'ai été chercher Roman pour le podium. Dimanche, je suis resté au contact des leaders dès la première spéciale. J'ai bien gérer ma course malgré la chaleur et dans le dernier tour, j'ai accéléré pour arriver dans la dernière spéciale avec 10 secondes d'avance. Je signe ma première victoire en mondial, c'est un grand jour pour moi !"
Loic  Larrieu Husaberg racing Team Larrieu : " Je signe ma première victoire en mondial, c'est un grand jour pour moi "

Pela : "Je suis très heureux de mon weekend. Nous avons été à la bagarre avec Salvini à coup de secondes durant les deux jours. Samedi je gagne pour 4 secondes mais dimanche il me bat pour moins d'une demi-seconde. A la régulière le titre sera pour lui mais je ne vais rien lâcher lors de la finale. Je reprends la deuxième place à Cervantes. C'est une belle satisfaction"

Pela RenetPela : " Samedi je gagne pour 4 secondes mais dimanche il me bat pour moins d'une demi-seconde "Mathias Bellino : "J'ai encore bien roulé ce weekend. J'ai maintenant la vitesse et la forme est là. Samedi, j'ai chuté lourdement dans une spéciale. J'ai perdu du temps et je me suis fait mal au poignet. J'ai fini la journée en serrant les dents mais je n'ai pas pu reprendre les 4 secondes qui me sépare de Fabien Planet à l'arrivée.
Dimanche, j'avais un super bon feeling et plus de douleur. J'étais tranquillement second avec 22 secondes d'avance quand j'ai chuté dans la dernière cross test. J'ai cassé mon embrayage et j'ai perdu 15 secondes. Heureusement, les mécanos ont fait un super boulot et m'ont tout réparé au CH. J'ai chuté dans le 3ème virage de la dernière spéciale mais ensuite, j'ai attaqué fort et je conserve la seconde place de la journée. Ce soir, je rentre dans le top 5 du provisoire."
Mathias Bellino Bellino : " J'étais tranquillement second avec 22 secondes d'avance quand j'ai chuté dans la dernière cross test."

 


Jeremy Joly : Dans des conditions éprouvantes, Jérémy Joly a décroché son premier podium chez les seniors samedi à Kastoria en Grèce, à l'occasion du 6e round du championnat du Monde d'enduro. Une performance qui vient récompenser le travail du jeune pilote, champion du monde junior 2011. JJ conforte également sa position dans le Top 6 au provisoire E1, à un GP de la fin de saison.
Jeremy Joly HM Honda 250 CRF EJJ : " Sur chaque GP, je me donne à fond " - photo: Dario AgratiTu viens de signer ton premier podium de la saison en Mondial, mais aussi ton premier podium en senior, quel est ton sentiment sur cette performance ?
JJ : Je suis bien sûr très heureux, très satisfait de ce résultat. C'est une récompense personnelle, mais aussi et surtout une récompense pour mes partenaires qui me soutiennent, sans lesquels rien de tout ça ne serait possible. Ce podium est également pour eux ! Un grand merci au team Johansson qui est pour beaucoup dans ce résultat..

Qu'est ce qui a fait la différence sur ce GP ?
JJ : J'ai fait une bonne entame de course. Dès le SuperTest, j'ai été dans le coup avec un 5e temps. La journée de samedi a bien commencé également. J'ai attaqué fort dès le premier tour avec de très bons temps en spéciale et j'ai bien négocié la journée. J'ai commis assez peu d'erreurs. Physiquement, j'étais bien et il fallait une bonne condition pour ce GP particulièrement dur, du fait de la chaleur. Les spéciales étaient variées, et je dirais que c'était un vrai Grand Prix d'enduro.

On arrive bientôt au terme de la saison mondiale. Quel est ton bilan après cet avant-dernier GP ?
JJ : C'est ma 2e saison en senior depuis mon titre de champion du monde junior en 2011. J'ai conforté au fil des GP ma place dans le Top 6 de la catégorie E1. Le travail est payant, c'est très encourageant pour la suite. Sur chaque GP, je me donne à fond, et sur chaque GP j'apprends le haut niveau. C'est un ensemble de petits détails qui, à ce niveau de compétition, peuvent faire la différence. Rien n'est jamais acquis, il faut persévérer. J'ai montré que je suis capable de figurer parmi les meilleurs mondiaux, dans une catégorie où il y a un maximum de tops pilotes !

 


Sherco Racing Team :  " Un mot sur notre féminine Jessica Gardiner, qui disputait en Roumanie l'avant dernière manche du mondial féminin. Elle se classe par deux fois 2ème, ce qui lui permet de s'isoler un peu à la seconde place au classement provisoire avant la finale prévue en France début Septembre.
Arrivé en Roumanie avec de nouvelles évolutions sur sa Sherco 300 2T, Fabien Planet ne mettra pas longtemps à trouver les automatismes en se classant à une belle 4ème place le samedi avant d'enchaîner avec une 7ème place le dimanche.  De son côté Jeremy Tarroux confirme son retour en forme, malgré une épreuve roumaine difficile du à de nombreuses chutes dans la spéciale extreme qui lui font perdre énormément de temps il se classe deux fois 8ème.

Fabien Planet Sherco  300 SEPreimier podium pour la nouvelle 300 Sherco 2T grâce à Fabien PlanetEn Grèce sur un terrain qu'il affectionne Fabien Planet signera le premier podium en Championnat du Monde de la Sherco deux temps en finissant à une magnifique 2ème place, avant d'enchaîner avec une 6ème place dimanche.
Arrivé en Grèce revanchard, Jérémy Taroux sort de la piste dans la super test et écopera d'une pénalité de 30 secondes, samedi le couteau entre les dents il remontera 5ème, dimanche alors qu'il jouait le podium une chute dans la dernière boucle le privera de celui-ci, il termine son week end sur une nouvelle 5ème place.

 


Ce site utilise des cookies pour améliorer la qualité de votre visite :

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site

J'ai compris