Connexion
pass saniatire enduro

Pass sanitaire et épreuves d'enduro : ce qui va changer !

  • Par: La Rédac' Freenduro

Bientôt obligatoire pour la plupart des activités, le pass sanitaire sera aussi obligatoire pour participer aux épreuves d'enduro à partir du 21 juillet 2021

Lors de son allocution télévisée du 12 juillet 2021, Emmanuel Macron a annoncé que le pass serait obligatoire indispensable pour toutes les activités de loisirs regroupant plus de 50 personnes 

Qu'est-ce que le pass sanitaire ?

Pour rappel, le pass sanitaire est un document officiel (papier ou numérique) qui indique si une personne a été vaccinée ou dispose d un test anti-Covid négatif de moins de 72 h ou encore si elle s'est rétablie récemment du Covid

À partir du 21 juillet 2021

Il est indiqué sur le site du service public qu'à partir du mercredi 21 juillet  le pass sanitaire sera obligatoire "dans tous les lieux de culture et de loisirs accueillant plus de 50 personnes".  Ce jeudi la FFM a indiqué que  " A partir de cette date, le pass sanitaire deviendra obligatoire pour les sportifs et pour les spectateurs, sur toutes les manifestations sportives regroupant à minima 50 personnes."

Donc clairement, à partir du 21 juillet les épreuves d'enduro, de cross-country se déroulant sur le sol Français (avec un  minima de 50 personnes : ce qui est le cas de toutes les épreuves d'enduro) seront soumises aussi à l'application de ce pass sanitaire.

Qu'est-ce que ça implique pour la pratique de l'enduro en compétition ?

A parti du 21 juillet donc,  si vous souhaitez participer à une épreuve d'enduro (de cross-country, endurance TT, etcà en France il vous faudra présenter un pass sanitaire. Cette règle implique 5 cas d'application différents

1 : Vous êtes vacciné avec les 2 doses (depuis plus de 10 jours ou 14 jours en fonction du type de vaccin injecté, mais la règle n'est pas encore très claire) et dans ce cas vous pourrez participer en présentant votre certificat de vaccination doté d'un QR code (papier  ou numérique)

2 : Vous êtes vacciné avec  le vaccin Janssen (la vaccination Janssen ne nécessitant qu'une seule dose) il y a plus de 28 jours et dans ce cas vous pourrez participer en présentant votre certificat de vaccination doté d'un QR code (papier ou numérique)

3 : Vous n'êtes pas encore vaccinée et alors vous devrez  présenter un test de dépistage PCR ou un test antigénique négatif de mois de 48h précédant l'arrivée sur le lieu de l'épreuve

4 : Vous avez été infecté par le Covid-19 il y a moins de 6 mois et là vous devrez présenter un  certificat de rétablissement doté d’un QR code (papier  ou numérique)

5 : Vous avez  été infecté par le Covid et reçu une dose de vaccin il y a plus de 14 jours, dans ce cas vous pourrez présenter votre certificat de vaccination

 

Jusqu'au 30 août pour les personnes âgées de 12 ans à 17 ans le pass sanitaire ne pas sera exigé, mais après ce 30 août ce pass sanitaire sera exigé pour toutes personnes âgées de 12ans et plus

MAJ le  21 juillet :  avec la publication d'un document  "Le Pass Sanitaire dans le sport à partir du 21 juillet 2021" publié par le Ministère des sports ce jour

pass sanitaire sport 21juil21

Ce qui signifie donc que pour les épreuves d'enduro en France à partir de ce jour le pass-sanitaire sera obligatoire pour le monde participants et spectateurs (pilotes, accompagnateurs et spectateurs sauf les mineurs et salariés/bénévoles ....

Il est indiqué aussi que le pass-sanitaire dispensera du port du masque, mais comme ce jour ne nombreux Préfet prennent eux des arrêtés imposant le retour de l'obligation du port du masque sur l'espace public  qu'en sera-t-il de cette dispense  sachant qu'en enduro se déroule sur voie publique ??? 

Mais bon, c’est encore et toujours dans la même logique que ce qui c'est passé depuis le début de cette pandémie, un beau bordel via une belle usine à gaz, pondue par une bureaucratie Française totalement hors-sol.

Laisser votre commentaire ...
Caractères restant.
S'identifier ( )
Poster comme invité
Chargement... The comment will be refreshed after 00:00.

A lire aussi :