Connexion
arrêt du tezm ORC mathias Bellino

Mise en pause du Team ORC

  • Par: La Rédac' Freenduro

Mathias Bellino le boss d' ORC en de début 2021 vient donc de prendre la décision de mettre en pause - jusqu’à nouvel ordre - sa structure enduro qui était soutenue par Honda France.

Mathias Bellino ferme les portes d'ORC

C'est une combinaison de plusieurs éléments qui ont fait pencher la balance et poussé Mathias à  prendre la décision d’arrêter son team: un manque de budget en adéquation avec les ambitions sportives, des projets personnels parallèles et le besoin de se concentrer sur sa rééducation

Laissons la parole à Mathias pour vous expliquer cela en détails

Ce message n’est pas la pour vous annoncer la meilleure des nouvelles… Vous l’aurez surement compris/deviné, j’annonce « la mise en pause » du Team Honda ORC. Il y a 3 facteurs à prendre en compte:

Les ambitions

Etant sportif dans l’âme, j’aime être en constante évolution. Et il en va de même pour le team.  Afin de continuer dans la direction prise depuis ma chute, j’avais de grosses ambitions pour la saison prochaine ; avec un coup de fusil presque réussi…  L’idée était de signer un jeune et bon crossman afin d’aller chercher le titre en France, ainsi qu’un podium en championnat du monde Junior ! Sur le papier c’était vraiment faisable, mais je n’ai finalement pas eu les budgets suffisant.

Le budget

C’est, vous le savez, le nerf de la guerre. Et pour atteindre les objectifs / ambitions que j’ai toujours eus, il me faudrait signer les top pilotes, ce qui induit qu’il faut les payer, ce à leur juste valeur évidemment… Or, malgré le fait d’avoir des partenaires en or, je n’ai aucune « usine » derrière moi, ce qui m’a toujours limité, bien que jusqu’ici je m’en suis très bien sorti.  Aujourd’hui n’ayant pas le budget nécessaire pour payer des « tops guns » afin d’atteindre des objectifs sportifs plus importants, je n’ai donc plus la même motivation.

Les projets personnels

Et pour s’ajouter à tout ceci, il y a des projets plus personnels et encore plus importants à mes yeux qui se profilent enfin à l’horizon… En effet, le premier je communiquerai dessus rapidement !
Le second étant plus qu’un projet, mais l’objectif de ma vie actuelle : ma rééducation. Bien que j’ai réussi à en faire énormément depuis mon accident, j’ai réalisé que cela n’est encore pas suffisant au vu des progrès que je fais. Alors que le team occupait mon esprit et était source de motivation dans les jours difficiles, il occupait aussi le principal de mon temps et est trop souvent passé avant ma rééducation.
Je tiens à remercier du fond du cœur toutes les personnes qui ont contribué à ce que cette aventure puisse exister, avec tous les succès qui en ont découlé… Et en espérant surtout que ce ne soit que partie remise !
Sportivement -  Mathias Bellino

 

L'histoire du Team ORC

 

Mathias commencé sa carrière sportive par le Motocross, puis en 2011 il a bifurqué en Enduro , principalement pour le team Husqvarna Factory Racing.
Fin 2017, le Team HVA annonce l'arrêt de sa participation au Championnat du Monde d'Enduro, et tous les pilotes officiels de la marque, dont moi, se retrouvent sans guidon.
C’est à ce moment, et afin qu'il puisse rebondir, que mon ami Greg Gilson et Mathias ont décidé décidé de créer leur propre structure. Ce, avec une idée derrière la tête : LE DESERT…

Mathias Bellinoo HOnda 2018Mathias en 2018 avec sa toute nouvelle structure ORC Honda

C’est une passion qui m’a été transmise par mes parents et par le récit de tous les exploits qu’ils ont réalisés dans les années 80 sur le Dakar. Notamment avec ma mère ayant participé à 6 reprises, dont une comme pilote officielle Honda, avec une superbe 23ème place à son palmarès

Nicole BASSOT dakar motoLa maman de Mathias

En Juillet 2018, après avoir mis beaucoup de choses en oeuvre pour en arriver là, c’est la consécration pour Mathias qui a intégrer le team officiel Honda HRC pour passer en rallye avec pour objectif  de participer au prochain Dakar !

J’allais donc enfin pouvoir vivre mon rêve et perpétuer l’histoire familiale. La suite de l'histoire est malheureusement moins réjouissante… le 28 Août 2018 alors que je participe à ma première sortie en compétition en Argentine, je chute lourdement et ne me relèverai jamais...
Je me retrouve paralysé en T6

Terrible épreuve physique et psychologique.
Tristesse de ne plus pouvoir courir en moto, découragement, douleur physique et morale, mais toujours avec l’idée de participer malgré tout au Dakar, cette fois au volant d’une voiture.

Mais avant cela, il m’a fallu me reconstruire, mentalement (pas encore fini, et ça ne le sera peut-être jamais vraiment), et physiquement. Je pense avoir fait un excellent travail de ce côté : sortir de l'hôpital seulement 3 mois et demi après mon crash, être de retour à la maison, autonome, capable de me transférer / m'habiller / prendre ma douche seul etc…
En parallèle, j'ai finalement décidé et réussi, depuis ma chambre d'hôpital, à faire en sorte que le Team ORC puisse perdurer. J’y ai donc récupéré les rênes et l’ai géré (seul) de A à Z en tant que team manager, et en entraînant les différents pilotes que j’ai recrutés lors des deux dernières saisons (2019/2020).

Le team ORC 2020ORC millésime 2020 avec Valerian Debaud et Hugo Blajoue

Comme vous le savez, il était important pour moi de pouvoir garder “un  pied” dans ce milieu qui m’est si cher. Le Team m’a permis d’avancer dans ma convalescence / nouvelle vie, de ne pas me morfondre, d’avoir un but, et de surmonter tant bien que mal ces deux dernières années.
Chose qui, je tiens à le préciser une fois de plus, aurait été impossible sans le soutien de mes fidèles partenaires, que je ne remercierai jamais suffisamment car, vous l’aurez compris si j’ai pu « avancer » et « tenir debout » durant les deux dernières années, c’est aussi grâce à eux

 

Laisser votre commentaire ...
Caractères restant.
S'identifier ( )
Poster comme invité
Chargement... The comment will be refreshed after 00:00.
  • This commment is unpublished.
    Laurans · 07/01/2021
    Mathias est une force de la nature il est un exemple à suivre pour toutes les personnes diminuées physiquement ou mentalement.

A lire aussi :