Les 10ans du trophé Richard Sainct

Trophe Richard SainctRichard Sainct 10 ans déjà ...

Le 29 septembre 2014 marquera les 10 ans de la disparition de Richard Sainct et comme la mémoire ne flanche pas et depuis 10ans ses amis et famille perpétuent sa mémoire au travers du trophée Richard Sainct .

 

Raison pour laquelle, sa famille, ses amis, les proches de sa vie sportive et privée ont décidé de passer un moment avec vous pour se remémorer « Richard SAINCT ». L’organisation d'un Trophée est remis sur pied. N'étant plus possible sur le site habituel, l'équipe SIMA ainsi que le Montoncel Racing Compétition proposent de s'associer aux GAS GAS DAYS qui se dérouleront les 6 et 7 septembre 2014 à St Rémy sur Durolle(63).

A cette occasion une spéciale « Trophée Richard Sainct » se disputera lors de l'enduro du dimanche avec la Remise du Trophée.

Toutes les informations concernant cette manifestation ainsi que les modalités pour s'y inscrire sont précisées sur le lien suivant :

www.montoncelracingcompetition.com

 

 

Richard Sainct en quelques mots :

Richard est né à St Affrique (Aveyron) le 14 avril 1970. Il nous a quittés le 29 septembre 2004 à 34 ans lors durallye des Pharaons, après une lourde chute sur la piste menant à Siwa, dans le grand sud égyptien .

A l'âge de 6 ans, son père lui achète sa première moto, une 50 trial à trois vitesses. Il effectue alors ses premiers tours de roue, dans les champs jouxtant la maison familiale. Pour ses dix ans, il débute en compétition sur une 80 cm3 cross. Ses adversaires de l'époque étaient très talentueux, ils se nommaient De Maria , Bayle, Bolley. A 16 ans, lorsqu'il passe en catégorie 125 cm3, il s'engage en championnat de France juniors. Ce n'est que deux ans plus tard qu'il découvre l'enduro en participant au trèfle lozérien et comprend que c'est dans cette discipline qu'il a des chances d'atteindre les sommets ! Sa progression est fulgurante, Il devient champion de France à 19 ans.

Un autre continent l'appelle, dès 1991 « son rêve se réalise enfin » il participe à son 1er Dakar sur une Kawasaki, il abandonne à 4 étapes de la fin sur problème moteur. Les pannes mécaniques et les mauvaises chutes ne l'épargnent pas et lui font attendre sept ans avant d'inscrire son nom pour la première fois au palmarès de l'Atlas. Nous sommes en 1997 et deux ans plus tard, c'est sur le plus célèbre des rallyes-raids qu'il s'impose au guidon d'une BMW. Il gagnera deux autres fois le Paris-Dakar en 2000 (toujours chez BMW) puis en 2003 chez KTM.

 

Le palmarès de Richard Sainct  :
- Première participation au Dakar: 1991
- Paris -Dakar 1er (1999, 2000 sur BMW, 2003 sur KTM)
- Rallye de l'Atlas 1er (1997, 1998)
- Rallye de Tunisie 1er (1998, 1999)
- Rallye du Maroc 1er (2001, 2002)
- Rallye d'Egypte 1er (2002), 2e (2003)
- 3 participations au ISDE (1989,1991,1993)
- Champion du France national d'enduro (1989)