On a testé la moto de Méo !

HVA 310 TE MEOLe 310 TE de Méo en actionNick Zournatzis, un pilote Grec a eu l'opportunité de tester après la finale du mondial à Mende l'Husqvarna 310 TE d'Antoine Méo . Nick nous à donc proposé de  traduire et diffuser son essai de la moto championne du Monde en E2 2011.

Nick Zournatzis  st  mécanicien de formation et surtout un ex top rider qui a participé a plus de 350 course d'enduro et de motocross. Nick bosse aujourd'hui chez Joly Racing et est aussi concessionnaire HM Honda en Grèce .

Essai Husqvarna ΤΕ 310 EWC 2011 Antoine Meo

" J'avais hâte de tester la moto d'Antoine Méo le champion du monde E2 2011. J'étais impatient de découvrir les différences entre cette moto de course et la 310 TE de série que j'ai eu l'occasion d'essayer récemment, moto de série que j'avais particulièrement appréciée .

Premier contact avec la moto de Moto et là pas de surprise les commandes tombent parfaitement sou sles doigts  sont très  souples  Ce poste de pilote  contribue déjà à donner au pilote une sensation de parfaite maîtrise de la moto. Un autre point a signaler c'est le poids de la moto qui est une des plus légère E2 à démarreur électrique du plateau mondial  .

L'essais de l'Husqvarna c'est déroulé sur la spéciale extrême de la Vabre au dessus de Mende. Cette spéciale débute par une série de woops puis quelques virages suivit d'une grande descente qui se termine par un grand virage à gauche truffé de pierres et de trous crées par le passage des pilotes durant  les 2 jours précédent, ce virage précédent une grande montée.

Husqvarna 310 Te enduroLa 310 TE excelle dans les ornières grâce à des suspensions au top

Dès les premier tour de roue ce qui m'a surpris le plus c'est la force et la puissance du moteur à tel point que le moteur de la 310 Husky m'a fait penser à un 350 cc ou même plus.

Revenons à la piste: avant que j'ai eu le temps de m'en rendre compte,  je me retrouve en bas de la descente pratiquement déjà à l'entrée du virage et je dois me jeter sur les freins pour ralentir mon allure et éviter de me sortir lamentablement avec le moto de Méo .

Les freins sont  puissants et progressifs ce qui me permet de ne pas bloquer les roues dans la descente.  Dans le champ de mine qu'est devenu le virage, les suspensions se comportent parfaitement en gommant tous les défauts de la piste. Les suspensions de cette 3.10 rendent la moto super  stable et permettent de placer les roues ou on le souhaite, il s'en dégage une réel sentiment de sécurité.

En une fraction de seconde je me retrouve donc en sortie de virage et me positionne pour la montée qui suit  et là je peux ouvrir les gaz en grand sur le  troisième rapport (le passage des vitesse se fait tout en douceur).  La TE rugit alors  et je passe rapidement la 4, en pleine charge sans toucher l'embrayage ni couper les gaz et le moteur accepte le changement de vitesse en pleine charge sans faiblir et sans craquement de boite (c'est magique ).

C'est  vraiment étonnant la force de ce petit  moteur! Je me retrouve ainsi a décoller sur le gros saut en haut de le montée et  j'atterris en toute sécurité et  avec une facilité déconcertante sur un saut ou plusieurs top pilote iront à la faute (en se mettant trop cour) durant ce weekend. J'enchaîne ensuite avec une petite série de sauts typé supercross que l' HVA me permet de passer tranquillement avec quelque coup de gaz bien dosés .

l'impression de piloter une bécane de cross

Sur les sauts cette moto est vraiment sécurisante  et on a l'impression de piloter une bécane de cross tellement la moto est légère et les masses parfaitement réparties . Vous pouvez ainsi aborder n'importe quel obstacle typiquement enduro (racines, tronc d'arbres, rocher, etc ) sans aucune appréhension et sans crainte  de mauvaises réaction de la moto.  Un des secrets de cette facilité vient la progressivité des suspensions et on sent bien que l'équipe de Fabrizio Azzalin à fait un boulot énorme à ce niveau pour donner au pilote Français une moto au top.

Un autre élément ou la moto de Méo est parfaite c'est les virages avec ornières: vous visez l'entrée de l'ornière sur un filet de gaz et la moto se positionne avec une précision diabolique, exactement ou vous le souhaitez  et dès que vous êtes bien calé dans l'ornière vous n'avez plus qu' à  tourner la poignée en grand et l'husky vous propulse vers la sortie comme un boulet de canon (la traction de l'amortisseur est redoutable d'efficacité).

Que ce soit sur cette spéciale extrême très exigeante et piègeuse (avec un sol béton, des ornières et des obstacles assez hard) ou dans les chemins , je n'ai jamais pu prendre la  310 TE en défaut ou déceller de comportement vicieux !

out au long de ce test je me suis  toujours sentit parfaitement en confiance et j'ai pris beaucoup de plaisir à piloter cette moto (on se prend rapidement pour un champion du monde à son guidon car tout devient facile avec et on ne sent sent jamais dépassé par la moto).

HVA 310 TE antoine Méodans les sauts avec son chassit équilibré l'husquy se comporte parfaitement

En conclusion la 310 TE d'Antoine Méo est une moto de course  facile et totalement aboutie. Développée par un team d'expérience (CH Racing de Fabrizio Azzalin) qui a su parfaitement adapter et modifier la moto pour répondre aux exigences d'un championnat du monde d'enduro . "

Nick Zournatzis pour Freenduro.com - photos Dimitris Giouvris - Racephoto.gr


Ce site utilise des cookies pour améliorer la qualité de votre visite :

Les cookies nous permettent de personnaliser nos contenus et annonces et d'analyser notre trafic. Nous partageons des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires médias sociaux, publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées.

J'ai compris