Manuel Lettenbichler: champion du monde à 17ans!

Manuel Lettenbichler KTM 300 EXCManuel Lettenbichler champion du monde SuperEnduro 2016Manuel Lettenbichler: champion du monde Junior SuperEnduro 2016, 15 victoires sur 18 manches disputés,  fils d' Andreas Lettenbichler mais mis à part ce palmarès impressionnant on n'en sait pas beaucoup plus sur le jeune pilote KTM qui a réussit à créer la surprise cette année en décrochant le titre "aussi facilement" .

 ABC enduro a donc rencontré le jeune Mani et nous fait partager cette longue interview pour en savoir plus sur le pilote Allemand.

Bonjour Mani, c'est seulement votre deuxième saison en SuperEnduro...
Manuel LETTENBICHLER : « Bonjour tout le monde, je m'appelle Manuel LETTENBICHLER, j'ai 17 ans. J'ai eu ma première moto de trial à l'âge de 5 ans. Dès cet instant, je me suis entraîné dur et j'ai toujours trouvé la motivation pour devenir un pilote professionnel off-road. Je suis passé du trial à l'enduro il y a 3 ans de cela... L'année dernière, j'ai participé à ma première saison de SuperEnduro avec un certain succès car je termine 3ème chez les Juniors. Et depuis le Samedi 19 Février, je suis le tout nouveau Champion du Monde Junior de SuperEnduro. C'est exceptionnel et cela me donne encore plus de motivation pour le futur ! »

Quelques jours après votre titre Junior, avez-vous eu le temps de le fêter ?
M.L : « Évidemment ! Nous sommes sortis le soir même avec tous les pilotes et ma famille juste après la course. Il y avait une super ambiance, j'en ai bien profité. Mais je ne pourrais pas en profiter plus, la première course de Hard Enduro arrive début Avril et je ne peux donc pas me relâcher ! »

Manuel Lettenbichler Podium sewc

Après une première saison intéressante (3ème), pensiez-vous que vous seriez aussi dominant cette année ?
M.L : « Pas vraiment ! Je ne connaissais pas vraiment le niveau des nouveaux pilotes comme Blake GUTZEIT et Luis OLIVEIRA. Donc je ne m'attendais pas à être aussi dominateur. Et puis, c'est aussi une longue saison avec six courses où tout peut arriver. Mais je m'étais bien préparé durant la pré-saison afin de me battre avec tous ces pilotes. »

Je pense clairement que le trial est l'école parfaite pour pouvoir être compétitif sur des enduros

Vous êtes encore jeune, mais vous avez déjà un excellent bagage technique. D'où cela vient-il ?
M.L : « J'ai roulé pendant onze ans en trial avant de me mettre à l'enduro. Mon père était aussi un très bon pilote de trial. Il m'a tout appris sur la moto. Je pense clairement que le trial est l'école parfaite pour pouvoir être compétitif sur des enduros très difficiles où vous avez besoin de ressentir parfaitement la moto. »

Pour vous, quelle piste était la meilleure cette saison ?
M.L : « Difficile à dire. Toutes les pistes étaient différentes mais celles où j'ai pris le plus de plaisir à rouler étaient celles du Brésil et de République Tchèque. Les designers de piste ont fait un travail exceptionnel. »

Il semblerait tout de même que vous connaissiez toujours des difficultés avec des pistes rapides comme celles rencontrées en Argentine...
M.L : « Ce n'était pas mon jour. J'ai fait trop d'erreurs et je me suis fais une énorme frayeur en deuxième manche avec une très grosse chute. Comme je viens du trial, c'est clair que je préfère les pistes plus lentes et techniques même si je me suis beaucoup entraîné en motocross pour avoir le bon feeling sur les sauts. C'est déjà beaucoup mieux qu'il y a deux ans. Donc je vais continuer à m'entrainer encore plus dur sur les surfaces rapides. »

Manuel Lettenbichler KTM 300 EXC 2016pilote moto : Manuel Lettenbichler KTM 300 EXC 2016

Je suis très fier d'être le fils d'un des meilleurs pilotes d'Hard Enduro de la planète

Quelle est votre vie lorsque vous n'êtes pas sur les courses ?
M.L : « Depuis Décembre dernier je peux vivre comme pilote professionnel. Donc je m'entraine la plupart du temps. Lorsque je ne suis pas sur la moto, je sors avec des amis et je profite de mon temps libre pour aller skier dans les montagnes proches ou aussi pour aller faire du VTT ou des randonnées... »

Vous n'étudiez donc plus ?
M.L : « Non j'ai terminé mes études l'année dernière. »

Votre père est un spécialiste des Hard Enduro... N'est ce pas parfois difficile d'être le fils d'Andreas LETTENBICHLER ?
M.L : « Pas du tout. Je suis très fier d'être le fils d'un des meilleurs pilotes d'Hard Enduro de la planète. C'est le meilleur coach et père que je n'aurai jamais imaginé. »

Comme lui, voulez vous faire carrière dans le Hard Enduro ou vous orienter différemment ?
M.L : « Mon plan est de me concentrer sur la saison de Hard Enduro en été puis sur le SuperEnduro en hiver, mais mon planning peut tout de même changer... »

Quelles sont vos objectifs pour votre première saison Prestige en 2017 ?
M.L : « Je ferai de mon mieux pour être parmi les huit meilleurs pilotes. J'en profiterai aussi pour engranger un maximum d'expérience pour le futur. »

Avec quelle moto roulerez-vous ? Toujours au sein du team KTM Factory ?
M.L : « Tout à fait, je serai toujours avec KTM la saison prochaine. Mais je passerai d'un 300 2 temps à un 250 4 temps... »

 

En trois mots...

Que pensez-vous de?

SuperEnduro: Rock and Roll
Junior Class: Chance pour les plus jeunes
Blake GUTZEIT: Doit être moins brouillon
Benjamin HERRERA: Meilleur pilote Chilien
Wade YOUNG: Bon gars
Tim APOLLE: S'est amélioré au fil des GP
Luis OLIVEIRA: Le rival de la saison
Colton HAAKER: Le Champion
Cody WEBB: Pilote le plus coulé en piste
Taddy BLAZUSIAK: Le plus professionnel

LETTENBICHLER en détails

Nom : LETTENBICHLER Manuel
Surnom : Mani
Nationalité : Allemand
Date de Naissance : 30 Avril 1998
Lieu de Naissance : Rosenheim, Bavière
Numéro : 304
Palmarès :
2014 : 18ème Erzberg Rodeo – Plus jeune finisher dans l'histoire de l'Erzberg
2015 : 3ème Championnat du Monde Junior de SuperEnduro – 5ème RedBull 111 Megawatt
2016 : Champion du Monde Junior de SuperEnduro