ALTA Motor : une moto électrique à l'Erzberg Rodéo

0
0
0
s2smodern

eval-news

Evaluation: 100% - 2 Votes
100%

alta moto hard enduro En fait ce n'est pas une mais deux moto électrique (Alta Redshift MXR) qui seront engagées pour la première fois de l'histoire sur la prochaine édition de l'Erzberg rodéo qui se déroulera en fin de moi  (du 31 mai au 03 juin).

Le challenge : une première historique

C'est les 2 pilotes officiels Alta, Ty Tremaine et Lyndon Poskitt, qui seront donc en charge de relever ce challenge qui consistera à essayer d’amener les 2 motos à l'arrivée sur cet Erzberg . Rappelons que l' l'Ezberg Rodéo est avec la Romaniacs une des extrêmes-enduro les plus dure au monde (en 2017 seul 25 pilotes sur 500 au départs ont réussit à terminer et en 2016 seulement 9 ).

Mais cela n'a pas l'air d'effrayer plus que cela les 2 pilotes car ils ont déclarés tous deux être convaincus que cette moto électrique, les mènera jusqu'à la ligne d'arrivée.

RedshiftMX altaLa Alta Redshift MXR 2018

C'est sur que relever le défit de l'Erzberg en électrique ne manque pas de panache de la part de la marque Californienne, qui on imagine espère ainsi démonter les capacités de sa Redshift MXR.

La Redshift MXR est un modèle cross qui délivre 50 chevaux (pour 117,5kg) et qui a été développée pour concurrencer les 350 classiques. La version enduro de chez Alta que nous vous avions présenté au mois de décembre dernier est la Redshift EX qui elle délivre 40 cv pour 124,5 kg. Bien évidemment les pilotes ont choisit le version MXR plus légère et plus puissante!

Alta redshift enduroLa Redshift MXR de Ty Tremaine

 

Les pilotes

Ty Tremaine, (22 ans) dont ce sera la toute premier participation à cette course  possède une certaine expérience de l'enduro car il fut champion du monde de SuperEnduro Junior en 2015 

Avoir l'opportunité de faire l'histoire en participant à cette course avec une moto électrique est un honneur . Après plusieurs mois passé à tester la Redshift, je suis convaincu que d'avoir mes chances de conquérir l'Iron Mountain.

tytremaine iposkittTy Tremaine et Lyndon Poskitt
L'autre pilote d'Alta est Lyndon Poskitt, lui a déjà participé à l'Ezberg et est aussi un pilote très expérimenté sur le rallye Dakar.

Après avoir défié Erzberg avec une moto de  rallye l'année dernière, je suis impatient de voir ce que je peux faire avec l'Alta spécifiquement conçue pour cet environnement

Dans une interview accordée à Electrek, Marc Fenigstein, le co-fondateur d'Alta, a déclaré que pour lui  la MXR offre 2 avantages distincts par rapport aux motos traditionnelles.

Tout d'abord, la moto électrique offre un meilleur contrôle avec son couple instantané et grâce au bruit réduit le pilote peut mieux entendre si son pneu arrière grippe ou patine. De plus, la MXR électrique est moins fatigante fatigue pour le pilote car celui ci à moins de choses à gérer. Par exemple, avec l'Alta MXR, il n'est pas nécessaire de maintenir le moteur sur une plage de régime optimale, de jouer avec l'embrayage ou de changer de vitesses, le moteur ne calera jamais, et il n'y  a pas de vibrations. Tout cela entraîne une charge cognitive réduite pour le pilote,  lui laissant ainsi plus d'énergie et et  concentration sur son pilotage.

 Derek Dorresteyn, le directeur technique et co-fondateur d'Alta Motors, a déclaré lui :

Nous avons construit la Redshift pour rivaliser les meilleures moto essence dans les environnements les plus dur au monde. L'Erzberg est l'endroit idéal pour le démontrer.  Cette épreuve arrive à un moment où les motos électriques luttent pour être acceptées dans les compétitions internationales. Nous sommes reconnaissants envers les organisateurs d'l'Erzberg qui partagent notre conviction que la concurrence devrait être de là pour faire progresser la technologie - et non la restreindre - et reconnaissant qu'ils nous permettent d'accéder à cette course pour démontrer aux autres fabricants que les motos électriques devraient avoir le droit de rivaliser avec la concurrence.

Une question d'autonomie ?

On voit bien au travers de ces différentes déclarations que autant les pilotes que les dirigeants d'Alta Motor semblent relativement confiant quand à l'issue de cette aventure en terre Autrichienne. Mais un point nous intrigue c'est que personne n'aborde la question de l'autonomie de la batterie ...

On sait qu'Alta annonce 4 heures d'autonomie pour une utilisation "modérée" type ballade enduro, mais cette autonomie chute drastiquement ( une heure) pour une utilisation beaucoup plus intensive. Donc LA question de l'autonomie se posera inévitablement lors de la partie finale de l'Erzberg.

Car en si on prend l'hypothèse haute avec 4 heures d’autonomie, ça pourrait effectivement suffire pour la partie finale hard-enduro (si déjà les pilotes se qualifient à l'issue du prologue),  ais en sachant que le rythme de course ne sera pas vraiment du type "ballade enduro" on s'interroge pour savoir si les pilotes auront le droit de changer de batterie en cours d'épreuve ou si les ingénieurs Alta ont dors et déjà optimisé l'autonomie de la batterie ( on peut peut être imaginer un système de recharge des batteries dans les descentes ?).

En tout les cas ce défit ne manque pas de panache et on verra en fin de mois quel en sera l'issue.

Vidéo du testing de la moto en franchissement avec Ty Tremaine

A noter qu'Alta Motors a commencé cette année avec l'introduction des modèles 2018 à des prix plus bas  et aussi avec l'annonce de l'investissement financier d'Harley-Davidson dans le développement de la marque.

0
0
0
s2smodern

Ce site utilise des cookies pour améliorer la qualité de votre visite :

Les cookies nous permettent de personnaliser nos contenus et annonces et d'analyser notre trafic. Nous partageons des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires médias sociaux, publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées.

J'ai compris