Connexion

EnduroGP 2019 France J1 : Holcombe titré en E3 , Larrieu victorieux en E2

  • Par: La Rédac' Freenduro

loic larrieu endurogp ambert J1 2019Pour cette première journée de la finale de l'Enduro GP en France du coté d'Ambert , c'est encore Brad Freeman qui s'est imposé en EGP , Steve Holcombe qui a été titré en E3 et Loic Larrieu qui gagne en E2 et reprend la tête du provisoire avec 1 point d'avance sur Salvini.

EnduroGP : Freeman domine la catégorie

En catégorie EnduroGP Brad FREEMAN (GBR-Beta) continue sur sa lancée et domine l'EGP avec un nouvelel victoire en remportant 5 spéciales des 9 spéciales du cette première journée à Ambert. Le Britannique a une fois de plus dompté son plus sérieux adversaire pour le titre: Steve HOLCOMBE.

Le quadruple Champion du Monde est parti d’un constat très simple, il est actuellement incapable de lutter au même niveau que son jeune adversaire. Sa condition physique ne lui permet pas de prendre les risques supplémentaires pour rattraper FREEMAN. Il termine deuxième du jour et voit ses chances de conserver sa couronne mondiale encore un peu plus s'éloigner.
brad freeman endurogp france j1

Danny MCCANNEY (GBR-TM) les accompagne une fois de plus sur le podium. Le pilote TM remporte 4 spéciales, bel exploit face à des ogres comme FREEMAN et HOLCOMBE.

Larrieu reprend le commandement du E2 avec 1 point d'avance sur Salvini

En E1, pas de changement FREEMAN signe un nouveau succès dans la catégorie. Il devance un étonnant Andrea VERONA qui semble plus à l’aise sur la 4 Temps TM. Un autre italien les rejoint sur le podium Thomas OLDRATI (Honda).

La lutte en catégorie E2 fut superbe toute la journée. C’est Loïc LARRIEU qui décroche la victoire aux dépens d’Alex SALVINI. Les deux hommes se sont rendus coup pour coup. Mais le tricolore sans doute boosté par les très nombreux supporters français a trouvé les ressources pour gagner et repasser devant l’Italien au classement provisoire pour une petite unité. Dimanche sera décisif pour le titre.

Steve HOLCOMBE l’a fait, il remporte une nouvelle couronne mondiale dans la catégorie E3, la 5ème en 4 années de compétitions en Senior. Le Britannique savait qu’il pouvait sauver sa saison avec ce succès. Très ému à l’arrivée, HOLCOMBE dédie ce titre à son équipe et tous ses proches. Il s'impose devant MCCANNEY et David ABGRALL (FRA-Beta).

holcombe endurogp france j1

Junior : Wil RUPRECHT signe son 2ème succès de l’année.

En Junior, Wil RUPRECHT (AUS-Yamaha) l’emporte malgré le virus Epstein Barr qui lui gache encore la santé. L’Australien a su puiser dans ses ressources pour aller chercher cette seconde victoire en 2019. C’est une belle récompense pour lui et l'équipe de Joakim Johansson. Theo ESPINASSE (FRA-Sherco) échoue à un peu plus d’une seconde et demie de l’Australien en ayant fourni une course spectaculaire comme à son habitude. Le jeune Dan MUNDELL (GBR-Sherco) les accompagne sur le podium offrant une belle journée à Sherco Factory.

theo espinasse endurogp france j1

Le podium du Junior 1 est identique à celui du général de la catégorie. RUPRECHT, ESPINASSE et MUNDELL.

En J2, Ruy BARBOSA (CHI-Husqvarna) l’emporte devant Till DE CLERCQ (FRA-Husqvarna) et Emanuele FACCHETTI (ITA-Gas Gas). ce qu’il faut surtout retenir de cette journée c’est qu’Enric FRANCISCO (ESP-KTM) remporte la Coupe du Monde J2 déclenchant l'hystérie de son incontournable capitaine Ivan CERVANTES.

Enric FRANCISCO france enduro gp 2019


Hamish MCDONALD Champion du monde d'enduro Youth 125 2019

Hamish MCDONALD (NZ-SHerco) a rendu fier tout une nation en devenant le premier Néo-Zélandais Champion du Monde. Le pilote Sherco remporte le titre après avoir disputé une saison très compliquée. MCDONALD s’est fracturé la clavicule en Espagne. Il a trouvé les facultés pour revenir aux avants-postes de la catégorie. Ce titre augure d’une très belle carrière pour le Kiwi qui ne réalise pas encore complètement l’ampleur de son succès.

amish mcdonald sherco endurogp france j1

Pour cette première journée, Nathan BERERD (FRA-Husqvarna) s’impose devant Sergio NAVARRO (ESP-Husqvarna) pour moins d’une seconde! MCDONALD monte sur un nouveau podium dans la catégorie Youth.

Nathan-BERERD endurogp France 2019

La Woman Cup est de retour. Pour la deuxième année consécutive, les meilleures filles de la planète viennent en découdre pour remporter la Coupe du Monde Féminine de la discipline. La tenante du titre Sanna KARKKAINEN (FIN-KTM) a fort à faire si elle veut conserver sa couronne.

Jane DANIELS (GBR-Husqvarna) a d’ailleurs sonné la charge en l’emportant lors de cette première journée. La Britannique devance KARKKAINEN et la pilote Espagnole Mireia BADIA (KTM). DANIELS est extrêmement revancharde suite à sa désillusion de 2018, elle avait dû abandonner après avoir chuté très tôt durant le weekend. Une fracture de la clavicule l’avait contrainte à abandonner ses espoirs de couronne mondiale. Aujourd'hui , Jane n’a pas fait de détails signant 5 scratchs sur 6 spéciales disputées. Le top 5 est composé de la française Justine MARTEL sur sa Sherco et Joanna GONCALVES (PRT-Husqvarna).
podium women day 1

Paroles de pilotes

Steve HOLCOMBE : “ Cette saison fut vraiment très compliquée pour moi. Ce virus m’a vraiment détruit, j’ai vraiment eu envahi de tout lâcher. Je me suis battu et ce titre est un belle récompense pour nous tous. J’aurai aimé me battre pour plus, mais il faut aussi reconnaître ses échecs.”

Brad FREEMAN : “Je suis sur mon petit nuage tout se passe à la perfection. J’ai roulé vraiment sereinement sans commettre la moindre erreur. Demain il y a aura un peu plus de pression quand on sait qu’on est tout proche d'accomplir un rêve de gosse. Je donnerai le meilleur de moi quoiqu’il arrive.”

Loïc LARRIEU : “Merci à tous les fans Français qui sont venus nous soutenir. Cela donne vraiment de la force et l’envie de réussir. Je suis très content de ma journée, car j’ai réussi à perturber Alex. maintenant je sais que tout reste encore à faire qu’il sera encore très dangereux demain. Il va falloir se battre jusqu’aux derniers mètres de la dernière spéciale.”

Hamish MCDONALD : “J’ai du mal à trouver les mots, ce titre est juste incroyable, je sais que la saison fut très compliquée, merci à mon équipe mais aussi à la famille Edmondson pour m’avoir accueilli chez elle toute l’année. Je ne réalise pas encore ce qu’il m’arrive, mais je peux vous promettre que nous allons fêter ça ce soir.”

Les résumés vidéo

Le résumé vidéo du MC Livradois

Souce : ABC enduro / photo : Mastorgne / EnduroGP

Laisser votre commentaire ...
Caractères restant.

S'identifier ( )

Poster comme invité

Chargement... The comment will be refreshed after 00:00.
  • This commment is unpublished.
    alex · 30/09/2019
    mac donald n'est pas le premier kiwi à etre champoin du monde vous oubliez un certain stephane merriman
  • This commment is unpublished.
    alex · 30/09/2019
    Mac Donald n'est pas le premier kiwi à être champion du monde vous oubliez un certain Stéphane merriman
    • This commment is unpublished.
      Laredac · 30/09/2019
      effectivement tu as raison Alex ; c'est bien Merriman le premier champion du monde Neo-zélandais

Articles qui pourraient vous intérésser :