EnduroGP 2018 Espagne - J1 : Salvini, Remes, Larrieu

0
0
0
s2smodern

eval-news

Evaluation: 92.8% - 5 Votes
93%

alex salvini enduroGP 2018 espagne J1Premiere victoire de journée, depuis 3 longues années pour Alex Salvini Une première journée de course pleine de rebonidssement, du coté de Santiago de Compostela en Espagne ce samedi pour cette seconde étape du championnat du monde d'enduro 2018.

Enduro GP : Holcombe part à la faute et Salvini s'impose

Sur la lancé de son Super Test victorieux de la veille, Alex SALVINI (I - Husqvarna Zanardo) a été le grand vainqueur de cette première journée puisqu’il s’impose dans la catégorie reine (EnduroGP) mais aussi en E2.
Pourtant il eut maille à partir avec le champion en titre Steve HOLCOMBE (GB - Beta) avec lequel il livra un duel acharné jusqu’à la mi course. Mais l’officiel Beta devait stopper sa course dans la partie (très) humide de la Cross test 2 afin de « nettoyer » son filtre à air ! Le numéro 1 reprenait la course après un long arrêt de plus d'1 minute et plongeait ainsi dans les profondeurs du classement. Le britannique entamait ensuite une superbe course poursuite qu’il achèvera à un méritoire 6eme rang final.

L'image du jour : le moment ou Holcombe noie sa moto dans la Cross Test

 

Alex SALVINI voyait donc la voie du succès s’ouvrir toute grande et il assura jusqu’au bout des 3 tours de circuit avec cette victoire qui confirme son retour au tout premier plan. Pourtant le Bolognais dû contenir les assauts répétés des deux pilpotes du team Yamaha Outsiders,). Loïc LARRIEU et Jamie MCCANNEY,   semblaient bien partis pour accompagner SALVINI sur le podium avant la dernière Extrême test où tous les deux partirent à la faute !

Une double erreur qui fit la joie du « renard » Finlandais Eero REMES (TM) qui hérite ainsi d’une superbe deuxième place dans la catégorie reine (après avoir lui aussi laissé pas mal de temps dans un bourbier de la Cross test 2) ce qui lui permet de renforcer sa position de leader du Championnat.

locic larrieu enduroGp espgne 2018 J1Sur une petite chute Loïc Larrieu perd la seconde place du EGP dans la toute dernière spéciale

Sur cette humide terre de Galice, les britanniques se sont mis en exergue avec un très bon Danny MCCANNEY (GB - Gas Gas) 5eme, tout comme le jeune champion du monde Juniors Brad FREEMAN (I - Beta Boano) remarquable 7eme pour sa première sortie chez les ténors.

McCanney EnduroGP Spain 0319 copiaDaniel McCanney s'impose en E3

 Un opiniâtre Davide GUARNERI (I - Honda RedMoto) termine 8eme alors qu’Antoine BASSET (F - Gas Gas) et Matthew PHILLIPS (AUS - Sherco) complètent le Top 10 devant un Christophe NAMBOTIN (F - Gas Gas) pas trop à son « affaire ».

 Jamie McCanney enduro1Jamie McCanney le plus rapide en E1

Jamie MCCANNEY (Yamaha) confirme qu’il sera bien l’homme à battre cette saison en E1 avec cette première victoire aujourd’hui à Santiago mais Brad FREEMAN (Beta) 2eme et Davide GUARNERI (Honda RedMoto) ont aussi affichés leurs ambitions dans cette catégorie où Antoine BASSET 4eme et Victor GUERRERO (E - Yamaha) se sont aussi mis en exergue.

 christophe Nambotin enduroGP espagne 2018 J1Journée difficile pour Nambotin qui termine 1 en EGP et 3 en E3

Résultats EnduroGP : 1: Alex Salvini / 2: Eero Remes / 3:Loic Larrieu  / 4: Jamie McCanney / 5: Daniel Mc Canney / ...

Voir les résultats complet

Junior : Persson se blaisse et Cavallo s'impose

La course fut également splendide en Juniors avec un nombre de concurrents en nette hausse et surtout un rythme de course digne des catégories Seniors. Pourtant c’est avec un peu de tristesse que nous relatons cette catégorie des moins de 23 ans où le prometteur Suédois Mikael PERSSON (KTM) fêtait son retour sur le circuit mondial après avoir été sérieusement malade lors de l’été passé. Rapide et déterminé, PERSSON semblait parti pour la gagne mais alors que la bataille faisait rage avec Matteo CAVALLO (I - Beta Boano), le scandinave partait à la faute sur une racine et se cassait (probablement) la main. Une bien injuste sanction pour un jeune pilote pétri de talent et qui n’en finit plus de croiser les « chats noirs » !

Matteo Cavallo enduroGP espagne 201 j1Matteo Cavallo

J1

C’est le Champion du Monde 125cc 2017, Andrea VERONA (I -TM) qui s’impose dans la nouvelle catégorie J1 (Juniors 1) où il devra croiser le fer tout au long de la saison avec Kirian MIRABET (E - Honda) 2eme, Jean Baptiste NICOLOT (F - Yamaha) 3eme et l’espoir Belge Antoine MAGAIN (B - KTM) 4eme…

J2

Après l’abandon de PERSSON, c’est donc le bouillant transalpin Matteo CAVALLO (I - Beta) qui remporte la catégorie J2 (Juniors 2) avec une belle marge d’avance sur Jack EDMONDSON (GB - Sherco) et Enric FRANCISCO (E - KTM) qui complètent le podium alors que Joe WOOTTON (GB - Husqvarna) effectue des débuts prometteurs puisqu’il termine même devant Davide SORECA (I - TM) pour le 4eme rang.

Youth Cup : Joakim Grelsson à l'arraché

Didier VALADE le manager du team Sherco Academy pensait bien tenir la victoire en catégorie Youth 125cc grâce à son talentueux jeune pilote Belge Matthew VANOEVELEN (Sherco) qui tout au long des 7 heures de course livra une superbe bataille avec le Suédois Joakim GRELSSON (KTM), le Chilien Rui BARBOSA (husqvarna) et le « rookie » Néo-Zélandais Hamish MACDONALD (Sherco). Mais la balance pencha finalement pour quelques secondes dans les touts derniers chronos en faveur du prometteur scandinave Joakim GRELSSON dans cette catégorie forte de 24 pilotes et où la jeunesse n’a d’égale que le talent et la motivation.

 Matthew Vanoevelen Egp espagne J1Matthew Vanoevelen à dominé la journée en Youth mais la victoire lui échappe au profit Joakim Grelsson

Paroles de pilotes

Alex SALVINI: 

« Je suis très heureux de ce succès… ma première victoire depuis 3 ans ! J’ai travaillé très dur cet hiver et donc la travail paie avec ce succès qui va décupler ma motivation ! »

Steve HOLCOMBE :

« Je suis très frustré aujourd’hui. J’ai bien roulé mais que faire dans de telles conditions… demain sera un autre jour ! »

Eero REMES :

« Terminer deuxième me satisfait pleinement surtout après mon « plongeon » dans la Cross test 1. C’est une belle épreuve avec un circuit de qualité et de belles spéciales. »

Christophe NAMBOTIN :

« Désabusé… pas ma journée ! Trop de fautes, de chutes, de mauvais réglages… ça ira mieux demain ! »

Jamie MCCANNEY :

« Je me concentre surtout sur la catégorie E1 sans regarder l’EGP. C’est mon objectif majeur et gagner ici me donne la satisfaction du devoir accompli. Mais la route est encore très longue jusqu’au titre. »

Danny MCCANNEY :

« Evidemment gagner ici en Espagne et apporter ce succès à Gas Gas c’est génial. Très heureux et ému par cette victoire. »

 Photos : Enduro GP / Yamaha / GasGas

0
0
0
s2smodern
Jcm Avatar
Laisser votre commentaire ...
Caractères restant.
S'identifier
Poster comme invité
Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Soyez le premier à réagir cette news.