EnduroGP Finlande J1 : Remes écrase la concurrence

eero.remes enduro2C'est Eeros Remes qui s'impose donc pour cette première journée du championnat du monde d'enduro 2017 en Finlande

Ce qu'il faut retenir de cette première journée de course à Vierumaki (Région de Päijät-Häme) à 120kms au Nord d'Helsinki

12 heures de cours , 440 kms parcourus, 15 spéciales différentes, 3h des chronos

A domicile les pilotes Finlandais ont dominées la course, le premier pilote non Finlandais est le champion du monde EnduroGP en titre Matthew Phillips (Sherco) qui termine 7ème du scratch derrière les Finlandais Remes, Pojola, Hellesten, Stigell, Tarkkala et Jukola

EnduroGP :

Le double vainqueur de la Päijanne (2015 et 2016), le Finlandais  Antti Hellesten (Husqvarna ) a été carrément au dessus du lot tout au long des 12 heures de course où il distance de près d’1 minute et 30 secondes le géant Marko Tarkkala (Husqvarna ) que l’on retrouvait avec plaisir... Aleksi Jukola (KTM) complète le podium du jour dans la catégorie EnduroGP.

matt phillips endurogp rd1 2017Matthew Phillips premier pilote non Finlandias au scratch avec 7ème place et un 4ème en EnduroGP

Matt Phillips se classe donc finalement 4ème à un peu plus de 10 secondes de la troisième place alors que Steve Holcombe (Beta) termine 5eme après avoir ouvert le tracé en solitaire tout au long de la journée.

loic larrieu finalnde j1Loïc Larrieu 7ème en EnduroGP de cette première journée

Les pilotes Français Christophe Nambotin (KTM) et Loic Larrieu ( Yamaha)  terminent respectivement 6eme et 7eme. Mais écoutons Christophe Nambotin

Ce n’est pas super dur ! Les liaisons se font par la route et donc on a le temps de récupérer...Par contre il est difficile de s’alimenter et de boire car on passe beaucoup de temps à s’habiller et se déshabiller pour se protéger du froid et cela m’a pas mal perturbé aujourd’hui tout comme mon mauvais chrono de la spéciale 4. Mais je pense que l’on a eu de la chance qu’il ne neige pas trop car le terrain aurait été beaucoup plus difficile et piégeux !

Un peu frigorifié à l’arrivée, Nathan Watson ( KTM) se classe 8ème et marque de gros points devant un étonnant Christophe Charlier (Husqvarna) qui s’en est superbement sorti pour un baptême du feu pas piqué des vers ! Bonne 10ème place pour Giacomo Redondi (Honda) alors qu’Alex Salvini 12eme (Beta) a déçu malgrè une fin de journée encourageante...

 

Enduro2

Eero Remes (TM) n’avait jamais disputé la Paijanne et se gardait bien de l’inscrire à son calendrier... manque de chance pour lui, la FIM et ABC Communication ont contrarié ses plans en inscrivant l’épreuve au menu de cette saison 2017. Et le lutin Finlandais a passé une partie de l’hiver à s’entrainer chez lui dans la neige et le froid... Mais comme le travail paye toujours, Remes a été Impérial et a corrigé tous ses rivaux de L’Enduro 2 en remportant 12 des 15 spéciales de cette première journée, tout en prenant la tête du scratch de la Paijanne!


  Oui c’était vraiment cool de rouler sur cette épreuve et d’être ainsi encouragé par le public !

Mais en Enduro 2 aussi, les non Finlandais  se son très bien comportés à commencer par l’Autrichien Pascal Rauchennecker (Husqvarna) superbe troisième et boosté par une saison prometteuse en SuperEnduro. Il est le seul « Non Finlandais » à accrocher un podium aujourd’hui dans les deux catégories Seniors.

pascal.rauchenecker enduro2 finA peine 1 semaine après la fin de saison de SuperEnduro, Pascal Rauchennecker enchaîne avec une belle 3ème place en Enduro2

Bonne surprise également avec l’espagnol Josep Garcia  (KTM)  qui accroche a 5ème place du Enduro2 . Daniel Sanders (KTM), le rookie Australien s’en sort bien avec une 6èmeposition juste devant les deux frères McCanney...

Junior

Les Scandinaves furent aussi intraitables chez les Juniors.

Emmenés par un Eemil Pohjola (Husqvarna) en pleine forme et qui domina de bout en bout cette catégorie après que ses plus sérieux rivaux, Albin Elowson (S-Husqvarna) et Lari Jukola (SF-KTM) soient partis à la faute à mi course avec une épaule déboitée pour le premier nommé... Très régulier et volontaire, Davide Soreca ( Honda Red moto) accroche ainsi un inespéré 2eme rang devant un autre favori de la catégorie, Mikael Persson (S- Yamaha).
Bonne performance aussi de Kirian Mirabet (Sherco) 5eme et qui marque donc de gros points, et résultats encourageants pour Matteo Cavallo (Beta) et Kevin Olsen (KTM)... mais Pohjola, avec plus de 7 minutes d’avance était au dessus du lot et il jouera également la gagne demain de cette Paijanne car il est deuxième ce soir au scratch !

L’hégémonie scandinave fut complète en FIM Youth CUP 125cc avec une nouvelle victoire pour Husqvarna grâce au talent du prometteur d’Hugo Svard (SF) devant quatre de ses compatriotes et l’Italien Andrea Verona (TM) opiniâtre 6eme

 

Résumé vidéo des moments fort de cette première journée

 

Voir les classements complets