EnduroGP Grèce : hold-up de Remes dans la dernière ligne

endurogp.podium grece j1Le podium de cette première journée de l'enduroGP de GrèceLe Super Test d'hier n’annonçait d’ailleurs rien de bona u niveau du temps ... et la nuit aussi fut de la même veine ! Des averses torrentielles s’abattent toujours sur Grevena, cadre du Grand-Prix Maxxis de Grèce. Le magnifique tracé de 63 kms qui arpente les contours du Parc National Pindus est ainsi totalement noyé et le sol aride de cette région du Nord ouest de la Grèce, peine à absorber tant d’humidité.

Ce déchainement surprenant des éléments naturels a donc occasionné beaucoup de déboires chez les 95 engagés (un record pour la Grèce !). A commencer par Cristobal GUERRERO (E - Yamaha), épaule déboitée ou encore Mikael PERSSON (S - Yamaha), Kirian MIRABET (E - Sherco), Mika BARNES (F - KTM), Matteo ROSSI (I - Kawasaki)... qui renoncèrent rapidement sur chutes ou ennuis mécaniques...


Remes surprend tout le monde en allant chercher la victoire dans la dernière ligne

Habitués(?!) à de telles conditions de courses les « Anglo-saxons » ont dominés, en partie, cette première journée en EnduroGP où comme au Portugal, Mathias BELLINO (F - Husqvarna) «craqua» après un début de courses « canon» qui le vit pourtant occuper la tête de la course à la fin du premier tour...

« Je me suis fait très peur dans la Cross test 2 avec une grosse chute qui aurait pu mal finir. Et je me suis aussi bloqué dans la Cross test 3... je suis trop nul ! » pestait un BELLINO très énervé à l’issue d’une journée qu’il ne termine que 9eme.

Très régulier et leader au moment d’aborder la dernière spéciale (Enduro test 3) avec 14 secondes d’avance, Matthew PHILLIPS (AUS - Sherco) semblait bien parti pour scorer un nouveau succès et conforter sa plaque de numéro un... « Mais j’ai vraiment trop assuré dans ce dernier chrono et comme Eero REMES a roulé comme un avion, je me contenterais aujourd’hui de la victoire en E2 ! » nous avouait toujours aussi facétieux, l’Australien en parc fermé ! Et en effet, c’est « l’anti héros » (sic) Eero REMES qui remporte la journée !

Seulement 9ème à l’issue des deux premières spéciales, le Finlandais exploitait à merveille le potentiel de sa 250 TM et entamait une remontée impressionnante ! 7ème à la mi-course, 4eme au début du 3eme tour et 3eme avant le dernier chrono, REMES « dégoupilla » dans la dernière ligne (raccourcie) pour arracher  sa première victoire en Enduro GP face à des rivaux impuissants... Heureusement que le Finlandais est plus toxique au guidon que loquace en interview car nous ne lui arracherons rien d’autre qu’un petit sourire et un laconique « Yes I am very happy » !

Il s’en est vraiment passé des choses et des belles choses dans cette première journée avec le superbe résultat du «rookie» Nathan WATSON (GB - KTM) splendide 2eme et qui s’annonce comme un futur très grand ! Idem pour la révélation du début de saison, Steve HOLCOMBE (GB - Beta), lui aussi longtemps en baston pour le podium et la gagne et qui comme beaucoup alla fréquemment à la chute pour un 4eme rang très important.

Un aperçu des spéciales glissante avec un beau passage d'ALex Salvini

 


Le rookie Nathan Watson apprend très très vite...

Belle remontée également de Johnny AUBERT (F - Beta) de la 11eme position au 5eme rang final, juste devant un Loïc LARRIEU (F - Yamaha) qui progresse à chaque sortie et qui commence à remporter ses premières spéciales grâce à une pointe de vitesse remarquable. Taylor ROBERT (USA - KTM) fut aussi un des animateurs de la journée et n’eut été une grosse « bêtise » (il pointa 1 minute en avance par mégarde), il scorait beaucoup mieux qu’un 7eme rang final.
Oui l’EnduroGP c’est passionnant et déroutant à la fois et ce soir Romain DUMONTIER (F - Yamaha) 12eme ou encore Ivan CERVANTES (E - KTM) 13eme ont trouvé la juste récompense de leurs efforts avec leurs premiers points de la saison !

ivan cervantes endurogp greceaprès un debut de saison calaminteux , Ivan Cervantes retrrouve enfin le chemin des podiumsEero REMES fait coup double avec la victoire en E1 devant le « grand blond » Nathan WATSON... et un Ivan CERVANTES qui retrouve le podium avec le sourire d’un débutant ! MARTINI (I - Kawa) est 4eme et Rudy MORONI (I - KTM) un étonnant 5eme...
Matthew PHILLIPS s’adjuge la catégorie E2 face à Loïc LARRIEU (premier podium pour la nouvelle 450 Yamaha WRF) et l’étourdi Taylor ROBERT. SALVINI (I - Beta) n’est que 4eme et BELLINO seulement 5eme.
Steve HOLCOMBE remporte la catégorie E3 devant son coéquipier Johnny AUBERT et un Antoine BASSET (F - KTM) toujours aussi efficace et solide au poste. Manuel MONNI (I -TM) et Romain DUMONTIER (F - Yamaha) complètent le top 5.

Résultats par catégories

E1 : Remes / Watson / Cervantes
E2 : Phillips / Larrieu / Robert
E3 : Holcombe / Aubert / Basset


Doublé Honda chez les Juniors...

Longtemps malmené jusqu’à la mi course par Josep GARCIA (E - Husqvarna) puis Davide SORECA (I - Honda) ou encore Diogo VENTURA (P – Gas Gas), Giacomo REDONDI s’est finalement imposé avec beaucoup d’autorité à l’issue d’une course qu’il mena de main de maitre chez les Juniors. Et pendant que le rapide Josep GARCIA commettait trop d’erreurs (6eme au final), c’est Davide SORECA qui offre un superbe doublé au Team Honda Red Moto managé par Carlo CURCI et Tullio PELLEGRINELLI. A notre les probants résultats du Finlandais Henric STIGELL (TM) superbe 4eme et du Suédois Albin ELOWSON (Husqvarna). Le jeune bulgare Teodor KABAKCHIEV (KTM) score aussi son premier point en mondial !

Résultat Junior : Redondi / Sorreca / Ventura

Le trio APPELQVIST (S - Yamaha), NICOLOT (F - Yamaha), EDMONDSON (GB – KTM) est assurément pétri de talent ! Ces 3 jeunes loups de la FIM Youth Cup 125cc assurèrent eux aussi le spectacle et si le Suédois se détacha au fil des chronos, ses deux rivaux peuvent toujours ambitionner le titre qui ne devrait pas échapper à cette prometteuse graine de champions...

Résultats EY : Appelqcist / Nicolot / Edmonson

Au risque de se répéter mais avec six vainqueurs de spéciales différents en dix chronos, la catégorie EnduroGP est décidément aussi exaltante qu’ouverte ! Et avec une météo qui s’annonce « moins pire qu’aujourd’hui », d’autre surprises ou révélations sont probablement à attendre lors de la deuxième journée du Grand Prix Maxxis de Grèce. Les très nombreux fans locaux d’Enduro ne s’y sont pas trompés et malgré un temps à ne pas mettre un « grec dehors », ils ont eux aussi beaucoup appréciés le show offert par les stars de l’EGP !

 

 Résulats EnduroGP Grèce 2016- J1

Voir les résultats complet EnduroGP

Résultats E1

Résultats E2

Résultats E3

Résultats Junior

Résultats EY

 

Souce: ABC enduro