EnduroGP Maroc: paroles de pilotes

johnny aubert xl enduroJohnny Aubert - Photo : Cris Morello Quelque jours après le premier Grand Prix de la saison du championnat du monde 2016, il est temps de revenir avec les pilotes sur cet EnduroGP du Maroc.

Voici donc les commentaires et ressentis des top pilotes Français après cet escale inédite du mondial enduro en terre Africaine.

Antoine Basset

Voici une saison d’enduro qui commence bien pour Antoine Basset. Après deux victoires en Championnat d’Europe à Brioude il y a deux semaines, il réalise 2 podiums en Championnat du Monde lors de l’ouverture au Maroc. A l’issue de la journée de samedi, il termine sur la 3ème marche (E3) et 7ème de la catégorie reine EnduroGP (scratch). Le lendemain, ayant à cœur de rééditer sa performance de la veille et montrer que ce n’était pas un hasard, il gravit une marche supplémentaire en terminant 2ème le dimanche devant Johnny Aubert et beaucoup d’autres top pilotes (8ème EnduroGP). Antoine repart du Maroc également en étant le premier pilote KTM de la catégorie EnduroGP.

Ce premier GP marocain n’a vraiment pas été de tout repos avec trois spéciales et des liaisons longues ne permettant jamais de se reposer. « Les spéciales étaient à mon goût, faites de cailloux et de poussière. Bien qu’elles se soient grandement défoncées, je réalise de très bons chronos ». Dans la spéciale extrême, le samedi comme le dimanche Antoine se classe à chaque tour dans le top 5.

Antoine est venu sur la course « avec sa famille côté assistance et au volant de son utilitaire ! Un vrai privé qui s’offre un splendide podium devant pas mal de pilotes officiels bien mieux lotis » . Tout est dit, et sans ses partenaires, Antoine n’aurait pas pu s’aligner en championnat du Monde. « Ma moto K21 et les suspensions JCS ont super bien marché. Je suis très content de commencer la saison de cette manière, le travail hivernal paye ! Il faut continuer au Portugal maintenant. Un grand merci à tous ! »

 antoine basset photoAntoine Basset : photo : ?


Johnny Aubert - Team Beta Factory

Ça y est, la saison est lancée ! Nous étions à Agadir au Maroc pour le premier Grand-Prix 2016!

Une première en enduro ! Le GP a été organisé d’une main de maître par Joël Udry et son équipe, et c’est toujours formidable d'avoir l’opportunité de faire connaître notre discipline dans de nouveaux pays! J’ai fait une première journée comme je les aime. J’ai commis peu d’erreurs, ai su progresser à chaque tour, et gérer au fil des spéciales.
Cette combinaison gagnante m’a emmené jusqu’à la victoire ! Je remporte la journée en E3 devant mon coéquipier Steve Holcombe et termine 2nd de la catégorie EnduroGP juste derrière Mathias Bellino.

Dimanche, scénario différent. Je n’ai pas réussi à retrouver le feeling de la veille. J’ai lutté toute la journée contre moi même et ai subi les spéciales poussiéreuses.  Je finis tout de même 3ème de ma catégorie, ce qui représentent de gros points pour le championnat. Une saison qui s’annonce pleine de rebondissements et de surprises !
Je ne garderai de ce week-end que le goût de la victoire qui m’avait tant manqué. J’ai savouré entendre la Marseillaise et je ferai tout pour retrouver cette sensation aussi souvent que possible cette année.

Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour le GP du Portugal où la poussière devrait laisser la place à la pluie et la boue .

johnny aubert supertest marocJohnny Aubert - photo: Cris Morello


Christophe Nambotin : Team KTM Factory

"J'avais profité de l'inter saison pour récupérer et pour me refaire une santé. Nous avions bien travaillé durant tout l'hiver au développement de ma nouvelle 350 EXC-F. J'étais prêt pour ce grand prix d'Agadir.

Samedi, dans la première spéciale, je suis tombé. Une petite chute qui me fait perdre 5 secondes. Dans la ligne suivante, je suis parti sur un très bon rythme. A mi-parcours, je me suis fait surprendre sur un freinage et j'ai perdu l'avant. J'ai tapé assez fort et je me suis fait mal au doigt. Je suis sorti de la spéciale et j'ai continué la journée en serrant les dents. Le soir, j'ai passé une radio, bilan : 5ème métacarpe cassé. Même si cela compromet fortement le championnat, il n'est pas raisonnable de rouler blessé en début de saison. Je vais donc prendre le temps de me réparer pour revenir à 100% pour le grand prix de Grèce dans 6 semaines."

Christophe Nambotin Agadir 2016Christophe Nambotin - photo: KTM


 Team Outsiders Yamaha

Loïc Larrieu :

" Je m'attendais à cela en venant. C'est notre première sortie sur l'EnduroGP avec le team et nous devions prendre nos marques. J'ai eu du mal à me mettre dans le rythme en début de course mais rapidement j'ai réussi à faire de bons temps en remontant sur les premiers. Je vais aborder le Grand Prix du Portugal différemment, avec davantage d'ambitions et le terrain me permettra de m'exprimer davantage. J'étais loin d'être à 100% ce week-end, c'était une mise en route."

Cris Guerrero :

"Je n'étais pas vraiment très à mon aise sur ce type de terrain. Sur certaines portions j'avais de la vitesse et sur d'autre j'avais l'impression de ne pas avancer. La moto est au top et ce premier test avec le team est concluant. Je suis impatient d'être au Portugal pour monter d'un cran !"

Marc Bourgeois (Team Manager)

"Le bilan est positif pour nos deux pilotes. Ils avaient pour consignes de prendre leurs marques sans prendre de risques inutiles et d'augmenter la cadence au fil du week-end. En termes de résultats nous sommes dans nos objectifs, je pense qu'ils ont leur mot à dire pour décrocher une victoire et des podiums cette saison.Le plus important est validé, nous allons dans le bon sens. Nous avons fait un débriefing dimanche soir et dès le Portugal nos deux pilotes aborderont le GP en toute confiance."

loic larrieu pilote Yamaha outsiders enduro lors du GP du MarocLoic Larrieu


Mathias Bellino  - Team Husqvarna Factory

"Je me suis entrainé tout l'hiver, pour préparer cette nouvelle saison. Nous avons travaillé pour que je me sente à l'aise sur ma nouvelle moto - la 450 FE. La première épreuve du mondial, c'est le test pour tous, le juge de paix, la validation du travail de préparation hivernal.

A Agadir, j'ai retrouvé mon adversaire pour le titre 2015 en Enduro 3, l'australien Matthew Philipps. Comme moi, il a changé de catégorie et comme l'année dernière, nous avons été à la bagarre tout le weekend. Cette année, avec la création de la catégorie enduro GP (classement scratch), nous regardons également les résultats des autres catégories.

Je suis très heureux de mon weekend. Avec une victoire samedi et une deuxième place dimanche, je suis en tête du classement enduro GP et 1er exæquo en enduro 2. Nous partons maintenant au Portugal pour disputer la 2ème manche du mondial."

Mathias Bellino pilote Husqvarna Rockstar enduroMathias Bellino - photo : Husqvarna


Team Azzalin Sherco Factory

Matthew Phillips n'a pas fait les choses à moitié, parti sur un gros rythme le samedi il va faiblir en cours de journée, un peu émoussé physiquement suite à une mauvaise alimentation pendant la course, erreur qu'il reconnaîtra après la course. Il termine troisième du scratch et deuxième E2.
Le dimanche Matthew ne va pas renouveler l'erreur de la veille, vigilant sur son alimentation au CH, il va mener toute la course pour s'imposer au scratch et évidement en E2.

Lorenzo Santolino partait lui très motivé en E3, dans le bon wagon lors du premier tour du samedi, il va malheureusement chuter très fort dans la spéciale en ligne du deuxième tour, KO et touché au visage il doit abandonner alors qu'il était dans le top cinq de l'E3. Dimanche avec courage il ira chercher les points de la septième place, un résultat plus qu'honorable vu les circonstances.

matt phillips team Sherco enduro Factory Matthew Phillips - photo: D. Agrati


 Team EC2M HONDA

Le Championnat du monde Enduro 2016 s’est ouvert avec une première étape marocaine sur des pistes où poussière et cailloux ont ravivé des souvenirs de rallyes ! Une entrée en matière particulièrement relevée pour la catégorie Juniors où se dessine un groupe de dix redoutables prétendants au podium.
Jérémy CARPENTIER a déjà pris la tête de la colonie française avec deux victoires de spéciale et une cinquième place samedi.

Huitième dimanche suite à une petite erreur dans la spéciale en ligne, le pilote EC2M avec 19 points, se place en embuscade à la 6ème place du général provisoire au terme de ce premier week-end. La caravane du Mondial est déjà en place à Gouveia pour la deuxième manche portugaise les 16 et 17 avril prochains. Pour suivre la course en live, rendez-vous sur enduro-live.info et merci de votre soutien.

jeremy carpentier enduro ec2mJeremy Carpentier


Kirian Mirabet  - Sherco Academy

Dans une catégorie Junior extrêmement relevée, l'espagnol a su faire preuve de beaucoup de sang-froid. 4ème à l'entame de l'ultime spéciale samedi, il signe le meilleur chrono et reprend la 3ème place au suédois Elowson. Dimanche, il se classe 4ème du jour mais parvient à conserver la 3ème place du provisoire.
Une place qu'il tentera de conserver dès le week-end prochain au Portugal pour le second GP de la saison.

 kirian Mirabet pilote sherco academy 2016 kirian Mirabet - photo : M. Talayssat/JM Pouget