EWC Italie J1: Aubert, Nambotin et Salminen s'imposent

  • Publié dans WEC

 

Juha Salminen enchainne les victoires en ce debut de saisonJuha Salminen enchainne les victoires en ce debut de saison
J1 Gp d'Italie


NAMBOTIN explosif
Depuis maintenant trois jours, l’Etna est sorti de son sommeil… Avec le retour du beau temps et la montée des températures la chaleur se fait de plus en plus ressentir, au bonheur des milliers spectateurs venus en masse pour assister à ce 3ème GP de la saison. Mais au grand dam des 110 engagés…

 
Un GP éprouvant


En effet, les pilotes redoutaient ce parcours de 40kms tracé autour de Francavilla di Sicilia et au pied de l’Etna… « C’est un tracé très technique, rendu encore plus exigeant par la chaleur… » confiait Julien GAUTHIER (FRA – TM) juste avant de repartir pour le 3ème tour après un bref arrêt à son stand «… Le parcours va devenir de plus en plus éprouvant, surtout l’Enduro Test qui est la plus technique des trois spéciales, et où j’ai calé et perdu quelques précieuses secondes. Je n’ai jamais vu un tracé aussi difficile. »

Dès les première spéciales, Juha SALMINEN (SF – HVA) prenait les commandes de l’Enduro 1 pour ne plus les lâcher montrant à ses rivaux qu’il était bien « Il Capo » de la catégorie. La course pour la 2ème place fit rage entre Matti SEISTOLA (SF – HVA) et Eero REMES (SF – KTM), et c’est au final le coéquipier de la « machine » Finlandaise, SEISTOLA, qui remporte la mise pour un podium 100% Finlandais. Pour la 4ème place, on a assisté à un véritable bras de fer entre Cédric MELOTTE (BEL – Gas Gas), Fabien PLANET (F – Sherco) et Lorenzo SANTOLINO (E – KTM). Et c’est au final le jeune pilote Espagnol qui termine au pied du podium et signe son meilleur résultat de la saison. Une nouvelle fois décevant, l’ex-Champion du Monde Junior Thomas OLDRATI (I – KTM) n’a guère répondu aux attentes de son public et se retrouve 6ème.

AUBERT dans la souffrance
En tête de la catégorie Enduro 2 dès les premiers kilomètres, Johnny AUBERT (F – KTM), pris de crampe dans le 3ème tour, voyait fondre sur lui un Antoine MEO (F - HVA) déchaîné après son mauvais départ. Le pilote officiel KTM a résisté au retour du Provençal et s’impose malgré ses problèmes musculaires. N’ayant pu tenir le rythme des deux français, Ivan CERVANTES (E – Gas Gas), Cristobal GUERRERO (E – KTM) et Pierre-Alexandre RENET (F – Husaberg) ont offert une belle bagarre jusque dans la dernière spéciale pour la 3ème marche du podium. Celle-ci revient finalement au « Torito Rosso » Ivan CERVANTES. Tout comme OLDRATI en E1, Simone ALBERGONI (I – HVA) n’a rien pu faire face aux pilotes Français et Espagnol et se contente d’une maigre 6ème place, très loin du Top 5.

Avec l’absence de David KNIGHT (GB – KTM), Mika AHOLA (SF – HM Honda) pouvait envisager un parcours plus dégagé vers le titre de champion Enduro 3. Mais c’était sans compter sur un Christophe NAMBOTIN (F – Gas Gas) bien décidé à barrer la route au Quadruple Champion du Monde « Mika AHOLA est toujours très rapide et ne fait jamais d’erreur, il est dur à suivre. Mais aujourd’hui, je n’ai fait aucune erreur et remporte ma première victoire qui j’espère, en appellera d’autres…. » En tête de bout en bout, l’officiel Gas Gas signe sa première victoire de la saison et s’impose de manière indiscutable et brillante. Reprenant ainsi de précieux points à AHOLA qui trouve ainsi sur sa route un adversaire plus coriace que prévu. Pour la dernière marche du podium, c’est le trio Marko TARKKALA (SF – Husaberg), Sébastien GUILLAUME (F – HVA) et Joakim LJUNGGREN (SF – Husaberg) qui ont animés la journée et c’est le double Champion du Monde Junior qui monte sur la 3ème marche du podium. Tout comme ses compatriotes dans les autres catégories, Alex SALVINI (I – HVA), pourtant vainqueur du KTM Super Test hier soir, n’a pas tenu ses promesses devant les tifosis Sicilien et fini 7ème. Ce fut aussi le cas pour Maurizio MICHELUZ (I – Fantic), 10ème ou encore Alessandro BOTTURI (I – Gas Gas) 12ème.


Comment peut-on arrêter Antti HELSTEN (SF – KTM) ? C’est la question que doivent se poser les pilotes de l’Enduro Junior. Dès les premiers tours de roues, le Finlandais prenait le large laissant à Jérémy JOLY (F – HM Honda) et Jonathan MANZI (I – KTM) les accessits. L’Italien sauve ainsi l’honneur national et remporte une nouvelle et brillante victoire en FIM Youth Cup 125cc Après un mauvais départ, Victor GUERRERO (E – Yamaha) a été l’auteur d’une remontée fantastique qui se termine à la 4ème place. Antti HELSTEN semble bien au-dessus du lot comme le prouve ses chronos qui l’aurai placé dans le To
.

vidéo fun avec Cervabtes et Méo avant le GP


Résumé vidéo par ABC enduro