GP EWC Grèce - J2 : Manbotin se relance au championnat

  • Publié dans WEC

nambotin gasgasChristophe Nambot-1 le plus rapide en GrèceLa 2eme journée du Grand Prix MAXXIS de GRECE  disputée dans la fournaise de  KALAMPAKA (37°) a  tourné à l’hécatombe pour pas mal de pilotes tout en amplifiant les enseignements  sportifs recueillis lors de la 1ere journée.

Avec à peine plus de 50 pilotes à l’arrivée  soit 40% d’abandons,  cette journée finale a causé d’importants dégâts aux hommes et machines. La chaleur donc, ajoutée à un terrain très défoncé ont provoqué nombre d’abandons souvent en raison de problèmes de suspension devenues inefficaces au fil des kilomètres.

Julien GAUTHIER (F-TM) en Enduro 1, Sébastien GUILLAUME (F-HVA)  en Enduro 3 ont connu cette mésaventure alors que Simone ALBERGONI (I-HVA) ne pouvait rééditer sa performance de la veille en E2 suite à une panne moteur!
Châtiment identique  pour Pierre Alexandre RENET  (F-HUSABERG) qui abandonne à la fin du 1er tour pour les mêmes problèmes que ceux rencontrés la veille ( Pompe à injection ?).

Antoine MEO (F-HVA) se retrouve donc bien esseulé en tête de cette catégorie ENDURO 2 mais a dû pourtant lutter tout au long de la journée avec le coriace Andalou Cristobal GUERRERO (E-KTM) qui s’affirme de course en course et se révèle comme le meilleur pilote KTM sur l’ensemble de la saison. Après ses déboires d’hier Ivan CERVANTES (E-GAS GAS) fut le seul  des ténors à « sauver les meubles » malgré une  250 GAS GAS à la santé précaire ! Rappelons que Johnny AUBERT (F-KTM) n’a pas pris le départ suite à sa blessure de la veille ( légère fracture de l’apophyse épineuse de la 5eme vertèbre).  Une telle hécatombe des favoris a fait le bonheur des outsiders comme Antoine BASSET (F-YAM), Jean François GOBLET (B-YAM), Aigar LEOK (EST-TM) ou Gonçalo REIS (PT-HM HONDA) qui ont  ainsi scoré de gros points au championnat.

Mais l’homme fort de ce Grand Prix MAXXIS de  GRECE restera incontestablement Christophe NAMBOTIN (F-GAS GAS) qui a survolé les débats en ENDURO 3  pendant ces 48 heures de course. Serein, déterminé, concentré et très au point physiquement l’officiel GAS GAS a montré une maestria impressionnante et a évolué un ton au dessus de ses rivaux. Histoire d’oublier son abandon du Grand Prix de TURQUIE ? « C’est le premier doublé que je réalise au championnat et bien évidemment cela me fait quelque peu oublier ma déception turque. Mon objectif maintenant est d’essayer de gagner un maximum de courses et on verra bien en fin de saison… »

Team KTM Farioli enduropremier GP en 2011 et premier podium pour Caselli

Kurt CASELLI  (USA - KTM) décroche une superbe deuxième place à l’issue du dernier chrono  et semble bien l’un des seuls à avoir pris du plaisir dans cette 2eme journée harassante  « Je suis habitué chez moi aux US  à ces conditions de course et à la chaleur et aujourd’hui le tracé m’a semblé plus facile qu’hier.  Nous avons un peu modifié  les réglages suspensions choisis par David KNIGHT en début de saison et je me suis mieux senti sur la moto qu’hier. Bien sûr je suis  très heureux  de ce résultat acquis avec une machine que je découvrais et j’ai déjà hâte de revenir pour le prochain Grand Prix en ROUMANIE ! »

Joakim LJUNGGREN (S-HUSABERG) et Mika AHOLA (SF-HM HONDA) se sont livrés à un joli duel pour la 3e marche du podium et à l’énergie (car souffrant comme BOTTURI, CRUVALLE et bien d’autres..  de troubles digestifs ) le leader du championnat complète le trio de tête.


En ENDURO 1, comme la veille,  Juha SALMINEN (SF-HVA) eut fort à faire avec Matti SEISTOLA (SF-HVA) son coéquipier qu’il ne distancera définitivement  que dans l’ENDURO Test  du 3e tour.  »The machine » signe un nouveau succès et continue à impressionner par son brio et la fluidité de son pilotage  qui devraient le conduire vers un 8e titre mondial  (Record !). Rodrig THAIN (F-HM HONDA) et Eero REMES (SF-KTM) se sont livrés eux aussi à une grosse bataille pour la 3eme place qui échouera finalement au finlandais pour quelques misérables dixièmes de seconde…

La BONNE AFFAIRE pour JOLY….

Gros suspense finalement en JUNIORS où le malheureux Anti HELLSTEN (SF-KTM)  trainait toute la peine du Monde dans le paddock et assista en spectateur à la formidable bagarre entre JOLY (F-HM HONDA), ROMAN (E-KTM), BELLINO (F-HUSABERG)  et FORTUNATO (F-YAM) qui finiront dans cet ordre à l’avantage du jeune français  pour un peu plus d’1 seconde après 1 heure et 10 minutes de chronos.  Mais Jérémy JOLY, enfin vainqueur cette année devra compter avec un Mario ROMAN qui monte en puissance et vient  d ‘aligner 3 victoires consécutives au point de revenir à seulement 11 points du pilote HM HONDA devenu ce week-end nouveau leader  du Championnat JUNIORS. Comme à l’accoutumée Jonathan MANZI (KTM) sauve l’honneur Italien en remportant la FIM YOUTH CUP 125cc.

Source ABC enduro

vidéo resumé de cette seconde Journée


Ce site utilise des cookies pour améliorer la qualité de votre visite :

Les cookies nous permettent de personnaliser nos contenus et annonces et d'analyser notre trafic. Nous partageons des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires médias sociaux, publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées.

J'ai compris