EWC - GP de Roumanie - J1

  • Publié dans WEC

Pierre Alexandre Renet gagne en E2Pierre Alexandre Renet gagne en E2Quel premier jour de course ! Tout a souri au Moto Club Sportiv Extreme Adventure. En se donnant les moyens de réussir leur entrée dans le Championnat du Monde MAXXIS FIM d’Enduro et en ajoutant à cela le grand soleil et la chaleur de Roumanie, plus de 41 degrés aujourd’hui, ce Grand Prix sera sans doute l’un des plus beaux de cette saison 2011.

Tout était organisé pour rapprocher les Roumains de l’Enduro, tentes et restauration rapide étaient placées au pied des spéciales, de quoi permettre aux spectateurs de  rester sur place toute la journée.
Mais pourtant, la chaleur Roumaine a été le pire ennemi des 68 engagés qui devaient accomplir trois tours d’un tracé de 81kms et qui ont dû puiser dans leur ressource pour finir cette première journée. « Le tracé est techniques mais pas forcément difficile, par contre la chaleur est insupportable et je vais devoir tout donner pour aller chercher un podium. » confiait Cristobal GUERRERO (E – KTM) à la fin du 1er tour.


RENET conjure le sors

Une première journée qu’a survolée Pierre-Alexandre RENET (F – Husaberg) vexé de ses problèmes techniques durant le Grand Prix MAXXIS de Grèce. « Ça fait du bien au moral étant donné qu’en Grèce j’ai terminé avec un double abandon et qu’apparemment on a enfin trouvé la cause de la panne. C’est une bonne chose pour la fin du Championnat. » Nous a-t-il confié. En prenant la première place du podium, l’ex-champion du monde MX a pu reprendre confiance en lui et prouver à ses concurrents que c’est un des pilotes les plus rapides en Enduro 2. La course pour la deuxième place a fait rage entre Cristobal GUERRERO (E – KTM) et Antoine MEO (F – HVA) et au bout du suspense c’est l’ibère  qui récupère cette place tant convoité. « El Torito Rosso », Ivan CERVANTES (E – Gas Gas), de son côté assure une 4ème place, ne pouvant se mêler à la bataille pour le podium. Antoine BASSET (F – Yam) assure une belle 5ème place juste devant Simone ALBERGONI (I – HVA).

Vainqueurs en E2,  Cristobal GUERRERO, Pierre-Alexandre RENET, Antoine MEO
Matti SEISTOLA (SF – HVA) s’impose en Enduro 1 pour la 3ème fois depuis le début de la saison. Menant de bout en bout cette journée, il laissa ses poursuivants à plus de 10 secondes. De plus en plus impressionnant, l’officiel Husqvarna semble être le seul à pouvoir stopper son coéquipier Juha SALMINEN (SF – HVA) dans sa quête d’un 8ème et légendaire titre de Champion du Monde. Ce même SALMINEN termine lui 2ème mais se sera battu toute la journée pour ne pas se faire passer devant par son compatriote Eero REMES (SF – KTM). Le Français Rodrig THAIN (F – HM Honda) auteur d’une belle remontée dans le second tour termine 4ème. Julien GAUTHIER (F – TM) signe une 5ème place mérité au vu de sa course. Marc BOURGEOIS (F – Yam) signe lui un retour prometteur avec sa 6ème place et montre qu’il a pour objectif de revenir à son meilleur niveau et de jouer les premiers rôles

NAMBOTIN met la pression sur AHOLA
3ème victoire en GP pour Nambotin3ème victoire d affilée en GP pour Nambotin
En Enduro 3, les Roumains ont pu assister à un phénoménal Christophe NAMBOTIN (F – Gas Gas) qui nous a partagé ses impressions à la fin de la course… « Troisième victoire d’affilée, ça fait du bien d’autant plus que je reviens sur Mika (AHOLA), j’ai été très fort dans la ligne mais j’ai perdu des secondes dans la Cross Test et je vais devoir remédier à sa si je veux réitérer ce résultat demain. » Le Français, toujours très vite, a été mené durant les 6 premières spéciales puis dès le début du troisième tour il réalisa un temps canon, prit la première place et se paya le luxe de mettre son concurrent direct de la journée, Kurt CASELLI (USA – KTM), à plus de 14 secondes derrière lui. L’américain, offreur de sauts spectaculaires, n’a pas pu aussi résister au retour de Sébastien GUILLAUME (F – HVA) qui termine 2ème et réalise sa meilleure place durant cette saison.
Mika AHOLA (SF – HM Honda), quant à lui, arrache la 4ème place. « NAMBOTIN a tout simplement était trop fort dans l’Enduro Test aujourd’hui, j’ai pris à chaque fois 21 secondes dans la ligne, vous vous rendez compte, 21 secondes. Je ne pouvais pas gagner ! » Le quadruple champion du monde a laissé échapper de nombreux points aujourd’hui et voit donc son rival pour le titre, Christophe NAMBOTIN, revenir en trombe, ce qui nous laisse présager d’une fin de championnat alléchante dans cette catégorie. Oriol Mena (E – Husaberg) et Joakim LJUNGGREN (SF – Husaberg), terminent respectivement à la 5ème et à la 6ème place.


Impressionnant BELLINO !

Mathias Bellino Mathias Bellino En Enduro Junior, on a pu assister à un podium 100% Français et à une démonstration totale de la part de Mathias BELLINO (F – Husaberg) qui remporte pour la première fois de sa jeune carrière enduristique une journée d’un Grand Prix. Il a, par la même occasion, glané le Husqvarna Xtreme Test Award avec un temps canon de 1’55?79 dans cette spéciale. Jérémy Joly (F – HM Honda) et Romain DUMONTIER (F – Yam) complètent le podium. Mario ROMAN (E – KTM) termine lui à quelques longueurs et la 5ème place revient à Victor GUERRERO (E – Yam). Le « local » de l’étape Benoit FORTUNATO (F – YAM) ne termine que 6ème.

Le baromètre devrait encore grimper demain pour le second jour de ce Grand Prix MAXXIS de Roumanie où le Championnat du Monde MAXXIS FIM d’Enduro pourrait être complétement relancé dans toutes les catégories et où les beautés Roumaines n’auront d’yeux que pour les protagonistes de la série qui s’apprêtent à en découdre sous le soleil arasant de Buzau.

Source ABC communication