EWC GP d'Andorre J2 +vidéos

  • Publié dans WEC

Eeros Remes KTM sur les hauteurs AndorranesEeros Remes sur les hauteurs Andorranes - photo KTMLe tout premier Grand Prix d’Andorre vient à peine de se terminer et la principauté vient d’assister au couronnement d’Antoine MEO (F – HVA) en Enduro 2. En effet, le Français, en gagnant hier, n’avait plus qu’à assurer aujourd’hui. C’est ce qu’il a réussi au guidon de sa 310 HVA. Seulement un an après être devenu Champion du Monde E1 il est titré aujourd’hui Champion du Monde E2. « Je suis vraiment très satisfait, ce titre me tenait à cœur. Je pense que tout s’est joué en Italie, j’ai réussi à faire la différence là-bas et à maintenir le cap par la suite. »

Cette fois-ci l’Xtreme Test, remaniée, était chronométrée dès le 2ème tour ce qui a donné encore plus de piment à cette étape Pyrénéenne. Le spectacle que nous ont offert les stars de l’EWC dans les 3 spéciales a charmé les spectateurs Andorrans mais aussi les aficionados venus d’Espagne et de France. L’organisation fut ravie en avouant « avoir eu deux fois plus de spectateurs que lors d’un Grand Prix de Trial ». Autant dire que ce premier Grand Prix d’Enduro a rencontré un énorme succès populaire en Andorre.

Antoine Méo champion du Monde enduro E2Antoine Méo champion du Monde enduro E2 Cependant en Enduro 2, toute la journée fut rythmée par le duel Cristobal GUERRERO (E – KTM) – Ivan CERVANTES (E – Gas Gas). Le « Torito Rosso » en pleine confiance grâce à ses résultats de la veille était bien décidé à offrir, à quelques kilomètres de chez lui, cette première victoire que la firme de Gerona attendait tant. Pourtant c’est GUERRERO qui s’impose au finish devant l’officiel Gas Gas pour seulement 3 secondes.  Antoine MEO (F – HVA) termine sur la 3ème marche du podium un résultat suffisant pour lui assurer le titre de Champion du Monde E2. Pierre-Alexandre RENET (F – Husaberg) un ton en-dessous par rapport à hier se retrouve distancé dès le premier tour et termine au pied du podium. Le polonais Taddy BLAZUSIAK (KTM) a offert au public venu en nombre du beau spectacle dans l’Xtreme Test. Ses excellents chronos dans cette spéciale lui ont permis d’accrocher le Top 5 de la catégorie.

Une grosse passe d’arme entre Mika AHOLA (SF – HM Honda), Christophe NAMBOTIN (F – Gas Gas) et Joakim LJUNGGREN (S – Husaberg) en Enduro 3 a tenu en haleine tout le public tout au long de la journée. Le Français vexé de sa 3ème place de la veille était se montrait très revanchard. Au moment d’aborder le dernier tour, ces 3 ténors se tenaient dans un mouchoir de poche (1 seconde) et Joakim LJUNGGREN (SF – Husaberg) nous confiait « C’est chaud, si tout se passe bien pour moi dans l’Xtreme Test ensuite dans l’Enduro Test ou je gagne ou je meurs! » En effet, le Suédois tint ses promesses avec un chrono supersonique qui sera malheureusement insuffisant pour coiffer NAMBOTIN sur le fil. Celui-ci s’impose pour 1 seconde et quelques après 7h30 de course. De son côté Mika AHOLA (SF – HM Honda) se contente des 20 points de la 3ème place qui lui permette d’envisager avec sérénité un cinquième titre mondial lors de la prochaine finale en France.  Belle bataille entre Kurt CASELLI (USA – KTM) et Marko TARKKALA (SF – Husaberg) pour les places d’honneur avec le dernier mot pour l’officiel Husaberg.
Taddy BlasuziakTaddy Blasuziak - photo KTMROMAN met la pression sur JOLY
Dans la catégorie Enduro 1, Eero REMES (SF – KTM), revitalisé par sa victoire de la veille et son retour dans la course au titre,  a débuté la journée en tenant la dragée haute à Juha SALMINEN (SF – HVA) bien décidé de son côté à reprendre de l’avance. Mais au fur et à mesure de la journée, le lutin Finlandais perdait du terrain et voyait son compatriote filer vers une victoire incontestable. Matti SEISTOLA (SF – HVA) et Rodrig THAIN (F – HM Honda) n’ont rien lâché pour pouvoir monter sur la dernière marche du podium à l’avantage finale de l’officiel Husqvarna. Belle bagarre pour la 5ème place entre Nicolas DEPARROIS (F – Kawa), Lorenzo SANTOLINO (E – KTM) et Fabien PLANET (F – Sherco) séparés de seulement 2 secondes d’intervalle pendant toute la course avec avantage final pour l’Espagnol qui arrache le Top 5 juste devant l’officiel Sherco.

En Enduro Junior, la domination de Mario ROMAN (E – KTM) a été une nouvelle fois totale. Dès les premiers tours de roue le jeune Espagnol prenait la tête de la course pour ne jamais la lâcher. Mathias BELLINO (F – Husaberg) quant à lui confirme sa progression en signant comme hier la 2ème place. Benoit FORTUNATO (F – Yam) très bien parti a vu Jérémy JOLY (F – HM Honda) lui ravir la 3ème place dès la fin du 3ème tour. Le protégé de Fred WEILL dans le team EEAT, Romain DUMONTIER (F – Yam) rejoint le Top 5 de la catégorie. Avec cette nouvelle victoire Mario ROMAN revient à seulement 4 points de Jérémy JOLY avec une finale en France qui s’annonce prometteuse. En FIM Youth Cup 125cc, Jonathan MANZI (I – KTM) termine une nouvelle fois sur la plus haute marche du podium devant le jeune Luis OLIVEIRA (P – Yam) et Jordan SCOTT (GB – TM).

 

Mathias Bellino fait le doublé en Andorre avec 2 seconde placeMathias Bellino fait le doublé en Andorre avec 2 seconde place - photo KTM

Ce Grand Prix d’Andorre se termine donc avec une belle fin pour Antoine MEO (F – HVA) mais il reste tout de même 5 titres de Champion du Monde à décerner. Nul doute que la Finale du Mondial qui se déroulera en France à Mende les 1ers et 2 octobre devrait offrir aux fans de la discipline du beau spectacle et des frissons. Les spectateurs Français, grands connaisseurs, vont donc assister à un final en apothéose où tout reste donc à faire.

Résumé vidéo de la seconde journée du GP EWC d'Andorre



Passage des pilotes dans l'Xtrem




un autre passage dans la spéciale Extrême


Ce site utilise des cookies pour améliorer la qualité de votre visite :

Les cookies nous permettent de personnaliser nos contenus et annonces et d'analyser notre trafic. Nous partageons des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires médias sociaux, publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées.

J'ai compris