EWC Chili J1 - Victoire de Nambotin [+ vidéo]

  • Publié dans WEC

Christophe Nambotin enduro E3Christophe Nambotin s'adjuge la première journée dela saison EWC en E3La première journée du Grand Prix Maxxis du Chili vient à peine de se terminer. Sous un soleil éclatant, les 150 pilotes ont offert un superbe spectacle aux aficionados venus encore une fois par milliers pour ce tout premier Grand Prix au Chili de l’histoire de l’EWC.

De l’avis de tous les pilotes, le tracé tant redouté de 60 kilomètres posa de sérieux problèmes d’adhérence, en particulier dans l’Enduro Test. Les stars de l’Enduro Mondial ont énormément souffert de la chaleur et de la poussière qui les ont perturbé tout au long de la journée.

3 sur 4 pour les Français !

 

En tête durant le premier tour, Rodrig THAIN (F – HM Honda) a vu fondre sur lui un Antoine MEO (F – KTM) survolté et bien décidé à marquer le terrain dans sa nouvelle catégorie. « Depuis hier je suis malade, j’ai de la fièvre et mal à la tête, en plus de ça, j’ai chuté dans l’Xtreme dès le premier tour… » nous confiait MEO. « Mais au final j’ai tout donné et je suis bien content de ma première place ! » Le provençal termine sur la plus haute marche du podium tandis que l’officiel HM Honda (2ème) a dû s’employer pour résister au duo BOURGEOIS – SANTOLINO qui furent les surprises de cette journée en Enduro 1, Marc BOURGEOIS (F – Yam) signe ainsi son premier podium en sénior et échoue à seulement 4 centièmes de Rodrig THAIN. De son côté, Lorenzo SANTOLINO (E – HVA) frôle le podium à l’issue d’une excellente journée sur un tracé qui lui convenait parfaitement. En difficulté dès la première spéciale le duo Finlandais Eero REMES (KTM) – Matti SEISTOLA (HVA) est revenu aux avant-postes en fin de course, profitant de la baisse de régime de Jérémy JOLY (F–Yam), 8ème. L’officiel Sherco Fabien PLANET (F) a lui aussi fait un retour convaincant, (10ème à la fin du premier tour) sa vitesse et sa constance lui ont permis de reprendre de précieuses places et d’accrocher une belle 7ème place. Beau triplé Français donc dans la catégorie Enduro 1.

Antoine Méo première victoire KTMAntoine Méo première course avec la KTM et première victoirePodium 100% Français!
Aujourd’hui, rien ne pouvait résister à Christophe NAMBOTIN (F – KTM) en E3. Le Picard a trusté la première place de la première spéciale jusqu’à la dernière, renvoyant ses concurrents à plus de 45 secondes. Le néo-officiel KTM nous a offert une véritable démonstration de force. Belle passe d’arme pour la 2ème place entre Oriol MENA (E – Husaberg) et Aigar LEOK (EST – TM) qui a tourné finalement à l’avantage de l’Estonien auteur d’un temps canon (2’31’’44) dans la dernière Xtreme Test de la journée et qui score son premier podium en mondial. De son côté, David KNIGHT (GB – KTM) 4ème fut en difficulté tout au long de la journée… « C’était horrible pour moi aujourd’hui, j’avais l’impression de conduire une moto du Dakar. Je n’avais aucune adhérence, j’ai été obligé de me battre toute la journée avec ma moto !! ». Le pilote de l’île de Man termine au pied du podium juste devant le Suédois Joakim LJUNGGREN (S – Husaberg) qui intègre de justesse le Top 5. Enfin, autres surprises, Benoit FORTUNATO (F – Yam), 6ème et Manuel MONNI (I – KTM) 8ème que nous n’attendions pas en aussi bonne place alors que Marko TARKKALA (SF – Beta) 7ème, semblait accuser le coup.

Intraitable SALMINEN !

Quel retour ! Encore une fois Juha SALMINEN (SF – HVA) a montré sa superbe en remportant la catégorie Enduro 2 après avoir connu un départ très difficile. Puis la « machine » Finlandaise a fait preuve de tout son calme et de sa lucidité pour remonter petit à petit au classement et ravir autoritairement la première place à un Ivan CERVANTES (E – Gas Gas) à qui cette victoire semblait pourtant promise. "C'est le meilleur départ de la saison que j'espérait" confirmait SALMINEN "J'ai simplement essayé de rouler avec calme et constance toute la journée et finalement je l'ai remporté!" Le sol Chilien était parfait pour « El Torrito » qui pensait pouvoir offrir à Gas Gas sa première victoire en E2... La surprise de cette catégorie des « moyennes » cylindrées se nomme Oscar BALLETTI (I – Beta).

Il signe son tout premier podium en mondial et offre ainsi à la marque Toscane la même récompense. L’officiel Beta a réalisé une journée constante et a su résister au retour des deux officiels KTM, Cristobal GUERRERO (E – 4ème) et Johnny AUBERT (F – 5ème). Pour sa part, Pierre-Alexandre RENET (F – Husaberg) après un excellent départ a connu quelques difficultés et termine 6ème du classement mais remporte cependant l’HVA Xtreme Test Award.

En Junior, comme en E3, c’est un Français qui fut au-dessus du lot. Mathias BELLINO (Husaberg) n’a laissé que des miettes à ses adversaires. En pleine possession de ses moyens, le Sudiste a totalement survolé sa catégorie. Daniel MCCANNEY (GB – Gas Gas) pour ses grands débuts sur l’EWC décroche la 2nd marche du podium grâce à un retour dantesque dans le 3ème tour où il laissa littéralement sur place Alexandre QUEYREYRE (F – Yam). Tous les deux signent leur premier podium et se posent déjà en sérieux outsider de la catégorie. De leur côté, Kevin BENAVIDES (ARG – KTM) et Edoardo D’AMBROSIO (I – KTM) réalisent leurs meilleurs résultats dans cette catégorie en terminant respectivement 4ème et 5ème. Enfin, en FIM Youth Cup 125cc, l’enfant de Talca Benjamin HERRERA (TM) rafle la mise devant le pilote Iron Racing Giacomo REDONDI (I – KTM) et l’Argentin Stefano CAIMI (Yam).

MAthias Bellino HusabergMathias Bellino a dominé au chrono cette première journée en Junior

Ce matin dès 9h00, Talca et tout le Chili assisteront à un final en apothéose avec une météo estivale. Le très nombreux et enthousiaste public Chilien mais aussi Argentin, Brésilien ou encore Uruguayen devrait encore être plus nombreux et donnera de la voix et du geste pour encourager les stars de l’Enduro Mondial. Tous les ingrédients sont donc réunis pour un final en apothéose sur ce Grand Prix Maxxis du Chili.

vidéo résumé de cette première journée

Source Abc enduro - photos Jony Edmuns

 


Vidéo ricky Dietrich (HVA)

Autres vidéo pour vous donner une idée du circuit de ce premier GP au Chili


Ce site utilise des cookies pour améliorer la qualité de votre visite :

Les cookies nous permettent de personnaliser nos contenus et annonces et d'analyser notre trafic. Nous partageons des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires médias sociaux, publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées.

J'ai compris