ITW Jeremy Joly -EWC Argentine

  • Publié dans WEC

Jeremy Joly FreegunLes impressions de Jeremy Joly après le grand prix EWC d'argentine.

On t'a senti moins à ton aise qu'au Chili. Que c'est-il passé ?
Jérémy JOLY : "La première journée je n'étais pas dans mon assiette. J'allais bien physiquement, la moto fonctionnait bien mais je n'ai pas réussi à me lâcher comme je l'avais fait la semaine précédente. La cross-test ne me plaisait pas du tout en fait ! Je ne suis pas à l'aise dans le fesh fesh et je n'ai pas réussi à trouver le bon pilotage. En revanche j'étais bien dans les deux autres spéciales, j'y ai réalisé de bons temps. Le dimanche j'étais même beaucoup plus près des pilotes du Top 5, ça c'est joué à très peu. "

 

Quels enseignements tires-tu de ces deux premières manches ?
JJ : " Je suis déjà content de voir que mon passage de la catégorie junior au E1 ne se fait pas dans la douleur ! J'aurais très bien pu me retrouver au fond du classement comme cela est déjà arrivé à certains juniors dans le passé. Mon objectif cette année est de progresser au fil des courses et de figurer au plus près du podium d'ici la fin de saison. Je dois être plus polyvalent. Je crois que c'est la qualité principale de tous les grands pilotes d'enduro. Savoir rouler partout et sur tous types de tracés. Il faut aussi que je sache gérer les fortes températures, et pourtant je vis dans le Sud de la France ! "

Ton programme à venir ?
JJ : "A la fin du mois nous avons l'ouverture du Championnat de France à Requista et la semaine suivante nous serons en Espagne pour la troisième épreuve du mondial. Je vais consacrer les prochains jours à me reposer, la tournée sud-américaine n'était pas de tous repos. J'ai des ambitions en championnat de France, j'espère concrétiser. Merci à mon staff qui a fait un super boulot sur ces deux premiers GP."