EWC GP du Portugal J1 + vidéos

  • Publié dans WEC

Johnny AubertJohnny Au’ is back !Le grand chelem pour les Français : victoire de Thain en E1, Aubert en E2, Nambottin en E3, Bellino en junior et Puy en Feminine .

Grand Prix Polisport du Portugal Jour 1 

Cette première journée du Grand Prix Polisport du Portugal vient de se terminer et  un public nombreux et connaisseur a chaviré à chaque passage de l’Elite mondiale.

La chaleur orageuse ainsi que le tracé sec et caillouteux ont mis à mal le physique des pilotes et de leurs machines. Ce scénario  fut fatal dès le 1er tour à l’officiel Gas Gas Ivan CERVANTES (E) (alimentation d’essence) pour la KTM d’Antoine MEO (F – KTM), carter fendu et pour Simone ALBERGONI (I – HM Honda) qui s’est fracturé le coude après une chute spectaculaire dans la Cross Test du 1er tour.

Fin de série pour MEO

Pendant qu’Antoine MEO (F – KTM) voyait sa série de six victoires s’interrompre soudainement à cause de la mécanique, un chassé-croisé entre 4 furieux faisait monter le suspens en Enduro 1. Fabien PLANET (F – Sherco), impressionnant vainqueur lors du Super Test, Eero REMES (SF – KTM), Rodrig THAIN (F – HM Honda) et Matti SEISTOLA (SF – HVA) nous ont offert un thriller digne des grands chefs d’œuvres Hollywoodiens. Tour à tour, PLANET, REMES et THAIN prenaient le contrôle de la catégorie tandis que le revenant SEISTOLA restait en embuscade, à l’affut de la moindre erreur de ses rivaux. Et finalement c’est l’officiel HM Honda Rodrig THAIN qui signe sa première victoire de la saison tandis qu’Eero REMES (2ème) et Matti SEISTOLA (3ème) complètent le podium. « Cette victoire est belle… »  confiait THAIN « … car REMES a poussé toute la journée et j’ai dû me cracher dans les mains pour aller la chercher. Quand j’ai vu les malheurs d’Antoine et de Simone, je me suis dit qu’il ne fallait pas que je laisse passer ma chance… cette victoire était pour moi ! » Jérémy JOLY (F – Yam) a aussi réalisé une course propre et pleine de promesses et arrache la dernière place du Top 5 juste devant un Nicolas DEPARROIS (F – Kawa) retrouvé. Notons la belle 8ème place du local de l’étape Gonçalo REIS (P – Gas Gas) sur motivé devant son public.

En Enduro 2, un Johnny AUBERT (F – KTM) retrouvé, ne laissait aucun espoir à ses rivaux et prenait la tête de la catégorie dès la première spéciale pour ne plus la quitter. Première victoire  donc pour l’officiel KTM qui conjure, par la même occasion, le sort qui semblait le poursuivre depuis trop longtemps. Le double Champion du monde revient complétement dans la course au titre. « Ça fait du bien… » se félicitait AUBERT « … les trois premiers Grand Prix ont été durs. Cette semaine on a un peu  travaillé et modifié la moto et dès la première spéciale, j’ai  eu de suite un bon feeling. C’est vrai que ça fait du bien de gagner ! » Derrière lui, Pierre-Alexandre RENET (F – Husaberg) assurait tranquillement les 17 points de la 2ème place alors qu’une course à trois entre Jérémy TARROUX (F – KTM), Juha SALMINEN (SF – HVA) et l’officiel KTM Cristobal GUERRERO (E – KTM) faisait rage pour la 3ème marche du podium. TARROUX, guère impressionné par une telle pression résistait jusqu’à la fin à cette opposition royale et signait son tout premier podium mondial. Juha SALMINEN prenait finalement la 4ème place et GUERRERO la 5ème. Mention très bien pour Luis CORREIA  (P – Yam) qui score une belle 6ème place dans cette catégorie très relevée cette année et donc plus ouverte que jamais après l’abandon de CERVANTES.
  
NAMBOTIN continue sa promenade…et KNIGHT coule !

Contrairement à son coéquipier et compatriote en Enduro 1 Antoine MEO, rien ne semble pouvoir arrêter l’officiel KTM Christophe NAMBOTIN (F – KTM) qui a survolé une nouvelle fois l’Enduro 3. Cela ne fait désormais aucun doute, le Normand a trouvé la moto qu’il lui fallait pour dominer ses adversaires. « Je dédie cette victoire à David (KNIGHT) qui m’a aidé en liaison à pouvoir repartir car je suis tombé dans un trou d’eau et j’ai noyé ma moto. » Derrière lui, Aigar LEOK (EST – TM) et Sébastien GUILLAUME (F – Gas Gas) se rendaient coup pour coup dans la course pour la 2ème place et finalement c’est l’officiel Gas Gas qui s’adjuge ces 17 points. Enorme résultat pour le Français qui revient tout juste de blessure et qui prouve qu’il ne faudra encore compter sur lui  « Pour moi c’est une petite victoire quand je repense qu’il y a un mois et demi j’étais sur un lit d’hôpital…Avec tout ce que j’ai fait pour revenir à ce niveau, ça fait énormément plaisir. » Oriol MENA (E – Husaberg), 4ème, et Joakim LJUNGGREN (S – Husaberg) complètent le Top 5 tandis que David KNIGHT (GB – KTM) a été une nouvelle fois très décevant en ne prenant que la 7ème place et en pestant toute la journée avec sa moto…. Belle place de l’Italien Maurizio MICHELUZ (I – Honda), 6ème.
christophe NambotinNambotin continue d'enchainner les victoires

Dans la catégorie Féminine, le duel Ludivine PUY (F – Gas Gas) – Laïa SANZ (E – Gas Gas) eut une nouvelle fois bien lieu, plus intense et indécis que jamais. Alors que Lulu prenait le départ avec 8 secondes d’avance, elle poussa cet avantage à 19 secondes à la fin du premier tour. Mais après des erreurs dans l’Enduro Test et l’Xtreme Test, c’est Laïa qui reprenait les commandes avec 4 secondes d’avance. Finalement, à l’issue d’une Cross Test finale sous haute tension c’est la double Championne du Monde qui s’impose avec seulement 3 misérables secondes d’avance sur l’Espagnole. « Cette victoire est vraiment… bonne. Bonne parce qu’on s’est battu  comme jamais jusqu’à la dernière spéciale. » affirmait une Lulu soulagée. De leurs côtés, Blandine DUFRENE (F – Husaberg) et Juliette BERREZ (F – TM) ont offert au public de belles passes d’armes et c’est finalement la pilote Husaberg qui score les 15 points de la 3ème place.

Finalement en Junior, Mathias BELLINO (F – Husaberg) continue à prendre de l’avance sur ses poursuivants après sa belle victoire d’aujourd’hui. Rudi MORONI (I – KTM), 2ème, signe son tout premier podium mondial tandis que Mario ROMAN (E – KTM), 3ème, revient après des mois de galères et Jonathan MANZI (I – KTM), 6ème, voit s’envoler une bonne partie de ses rêves de titre mondial. En FIM Youth Cup 125cc, Giacomo REDONDI (I – KTM) a une nouvelle fois dominé  les débats malgré un coriace Luis OLIVEIRA (P – Yam), toujours aussi  généreux dans l’effort, et le prometteur Italien Guido CONFORTI (Yam).

Mathias BellinoMathias Bellino domine la catégorie Junior

Après une première journée pleine de rebondissements, les stars de l’Enduro Mondial vous donnent rendez-vous demain dès 9h pour la dernière journée de ce Grand Prix Polisport du Portugal. Une épreuve parfaitement organisée et qui relance plus que jamais le championnat !!!!!

Source ABC enduro  - photo : KTM Racing/Jonty Edmunds






Ce site utilise des cookies pour améliorer la qualité de votre visite :

Les cookies nous permettent de personnaliser nos contenus et annonces et d'analyser notre trafic. Nous partageons des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires médias sociaux, publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées.

J'ai compris