Interview Aigar LEOK

  • Publié dans WEC

Aigar Leok GP EXC EspagneAigar Leok ex-crossman passé à l'enduro chez TM racing Grande surprise de la catégorie Enduro 3 cette saison, Aigar LEOK (EST – TM), 3ème au provisoire, ne s'arrête jamais de rouler et de s'amuser. Il a tout de même pris le temps de se poser quelques minutes pour répondre à nos questions... tout en décontraction et bonne humeur !

 

Quels sont vos types de terrains favoris ?
A.L : « Je n'ai pas de terrain favori ou préféré. J'aime cependant lorsque des ornières se creusent et que les spéciales sont défoncées. Je pense, que les spéciales sont les mêmes pour tout le monde et que ce qui fait réellement la différence c'est votre mental. Si vous pensez que vous n'aimez pas ce type de terrain, alors vous ne serez pas bon. »

2 Temps ou 4 Temps ?
A.L : « J'aime les deux. Je suis content de mon 2 temps cette année (TM 300) et je sais que c'était un changement important pour moi. Lorsque TM Factory m'a demandé de rouler avec, je leur ai répondu : « oui, allez-y, donnez-moi un 2 temps ! » TM 300 2 strokes rules ! »

Aigar LEOK a été l'hauteur d'une fantastique tournée Chili-Argentine!

Aigar Leok _ spéciale extremeAigar LeokPourquoi êtes-vous venu à l'Enduro l'an passé alors que votre cousin (Tanel LEOK) est resté en Motocross ?
A.L : « J'ai contracté une très mauvaise blessure en 2010. J'ai été gravement touché au foie et j'étais vraiment très mal. J'ai manqué une saison complète. Ensuite j'ai essayé de revenir au motocross mais je ne m'amusais pas vraiment et j'avais très peur. Les gens de TM l'ont vu et m'ont alors proposé d'essayer l'Enduro. Lorsque l'offre est arrivée, j'ai réfléchi pendant une semaine puis je me suis dit : pourquoi pas ! Tout ce que j'aime dans la vie est de rouler sur mon « dirt bike » et c'est ce que je continue à faire en Enduro. »

« On m'appelle l'Agaçant LEOK ! »

Désormais, vous êtes reconnu dans le paddock pour être un boute-en-train. Est-ce votre manière d'évacuer la pression ou êtes-vous aussi blagueur dans la vie ?
A.L : « Mes amis m'appellent « L'Agaçant LEOK » car je ne reste jamais en place et j'aime parler avec tout le monde. Donc je suis pareil sur les Grands Prix et dans ma vie privée. Même lorsque je suis en période de course je suis comme ça, et ça me réussit plutôt bien. »

L'Enduro et les sports motos en général sont-ils connus en Estonie ?
A.L : « Les sports moto sont très connus en Estonie. Bien évidemment le Motocross est en tête mais depuis que j'ai commencé à faire de l'Enduro, les gens s'intéressent de plus en plus à cette discipline. J'espère que l'Enduro va prendre de plus en plus d'importance au fil des années dans mon pays. »

Êtes-vous considéré comme une star dans votre pays ?
A.L : « Je ne suis pas véritablement une star. Les gens connaissent mon nom mais pas tellement ma tête étant donné que je porte toujours mon casque ! »

Aigar LéokAigar Léok : « On m'appelle l'Agaçant LEOK ! »N'est-ce pas trop difficile pour un Top Pilote d'être originaire d'un petit pays comme l'Estonie plutôt que d'un pays comme la France ou l'Italie ?
A.L : « Bien sûr que c'est difficile. J'ai besoin de faire de très bons résultats pour exister et montrer aux gens qui je suis. Mais je suis content de mes origines et de qui je suis. J'aime l'Estonie et j'aime les sports motos, c'est tout ce qui m'intéresse ! »

Pour cette deuxième saison, vous devez avoir des objectifs importants sur l'EWC... après cet excellent début de saison ?
A.L : « Si je sais que j'ai fait le maximum en me donnant à 110%, alors je serai satisfait. Je dois apprendre pas à pas et il me reste encore beaucoup à connaître dans ce sport. En Espagne je me suis dit qu'il fallait que je montre ce que je valais et je n'y suis pas arrivé. J'étais plus par terre que sur ma moto. Puis au Portugal je me suis senti mieux et cela m'a bien réussi. Bien sûr, je suis heureux quand je monte sur le podium ! »

Palmarès :
- 1999 : European Champ 80cc, Baltic Champ 80cc ;

- 2000 : Baltic Champ 80cc ;
- 2001 : 7th MX Junior World Champ 125cc, Champion d'Estonie 125cc, Champion de Lettonie 125cc;
- 2002: 6th MX 125CC Europe Champ, Champion d'Allemagne 125cc ;
- 2004 : Champion de Belgique 125cc ;
- 2005 : 17ème au Championnat du Monde MX2 ;
- 2006 : Champion des Pays-Bas en MX2, 15ème au Championnat du Monde MX2 ;
- 2007 : 19ème au Championnat du Monde MX1 ;
- 2008 : Champion des Pays-Bas MX1, 14ème au Championnat du Monde MX1 ;
- 2009 : 12ème au Championnat du Monde MX1 ;
- 2011 : 10ème au Championnat du Monde FIM Maxxis d'Enduro en Enduro 2.

interview: ABC enduro/ photo: Freenduro