EWC Suède - J2 : la victoire pour les Français [+vdiéo]

  • Publié dans WEC

Antoine méo  250 KTM EXC-F Méo continue sa dominaion en E1Malgré la météo menaçante le public Suédois s'était une nouvelle fois amassé très nombreux sur toutes les spéciales lors de l'ultime journée du Grand Prix Husaberg de Suède. Le moins que l'on puisse dire c'est que le Svea Enduro Klubb a admirablement bien réussi son pari et a rencontré un franc succès avec plus de 15000 spectateurs sur le weekend. De plus, le spectacle fut au rendez-vous avec des pilotes en lutte contre le chronomètre dans l'optique d'un titre mondial.

LEOK, si près si loin !

Ce fut le cas en Enduro 3, où Christophe NAMBOTIN (F – KTM) devait faire face au trio Aigar LEOK (EST – TM), Joakim LJUNGGREN (S – Husaberg), David KNIGHT (GB – KTM) afin d'avoir l'opportunité de creuser plus encore l'écart avant la Finlande. Mais très tôt, l'Estonien prenait les rênes de la catégorie grâce à ses performances dans l'Enduro Test. S'en suivit un énorme bras de fer avec le Français bien décidé à empêcher quiconque lui ravir la victoire. Au final, NAMBOTIN faisait plier l'officiel TM dans le dernier tour.
TM Racing Aigar Leok Leok n'a pas trouvé la solution pour contrer Nabotin

« Je suis très fatigué... » ... avouait un LEOK un brin déçu. « Dans l'Enduro Test, Christophe (NAMBOTIN) et moi sommes tombés, mais il fut malgré tout beaucoup plus vite que moi. Lutter pour la victoire apporte une pression tellement différente que de se battre pour la 2ème ou 3ème place. J'en sors exténué ! » Lui aussi sous pression devant son public Joakim LJUNGGREN concluait, tout de même, son Grand Prix sur la 3ème marche du podium tandis que David KNIGHT (GB – KTM), moins à la peine qu'hier, prenait les 13 points de la 4ème place ; Le Britannique coiffait l'ex-crossman Manuel MONNI (I – KTM) sur le fil...

OLDRATI revanchard !

Dans la catégorie des « petites cylindrées » l'Enduro 1, Antoine MEO (F – KTM) fit preuve une nouvelle fois d'une domination sans partage laissant ses adversaires à plus de 34 secondes. La première place étant joué d'avance, Thomas OLDRATI (I – KTM) et Eero REMES (SF – KTM) bataillèrent pour la place de dauphin. L'avantage changeait 4 fois de mains et c'est le pilote GP Motosport qui eut le dernier mot. Il réalise par la même occasion son meilleur week-end de la saison. « Je suis vraiment très content de mon weekend... » exultait un OLDRATI radieux. « Après ce qu'il s'est passé avec mon ancien team, j'avais soif de revanche. Hier une troisième place et aujourd'hui une deuxième, je suis très satisfait et je remercie tous mes sponsors qui m'ont aidé et vont me permettre de terminer la saison. »
Moins à l'aise aujourd'hui, Fabien PLANET (F – Sherco) score tout de même les 13 points de la quatrième place tandis que Lorenzo SANTOLINO (E – HVA), auteur d'un samedi décevant, complète le Top 5. Une nouvelle fois, Rodrig THAIN (F – HM Honda) se montra totalement hors du coup sur le sol Suédois et ne prend que les 9 points de la septième place. Mention spéciale à Roni NIKANDER (SF – KTM) qui arrache une encourageante 8ème place alors que la légende Anders ERIKSSON (S – Yam) a été l'auteur d'une course remarquable, ponctuée d'une victoire de catégorie dans une Xtreme.


En Enduro 2, la course fut une nouvelle fois mouvementée à souhait. Avec un Cristobal GUERRERO (E – KTM) dans le dur dès les premières spéciales, Pierre-Alexandre RENET (F – Husaberg) et Juha SALMINEN (SF – HVA) ont tenté crânement leur chance tout au long de la journée. Au terme de sept heures de course harassantes, c'est le Français qui prend sa revanche sur l'octuple Champion du Monde et offre par la même occasion une belle victoire en E2 à Husaberg. « C'était une super journée ! Hier Juha était trop fort dans l'Enduro Test, là où tout se jouait ce weekend ! Aujourd'hui j'ai été plus vite que lui donc je suis très content de le battre sur son terrain favori ! Maintenant, avec la Finlande qui arrive je pense que le plus sérieux de mes adversaires pour le titre sera bien Juha SALMINEN ! » confiait Pela RENET.

Alex SALVINI (I – HVA) très en verve profitait des difficultés « relatives » de l'Espagnol pour le distancer et scorer son deuxième podium de la saison. Au final, GUERRERO prend la quatrième position juste devant son coéquipier Johnny AUBERT (F). Il laisse par la même occasion le leadership de la catégorie à Pela RENET qui arrivera en Finlande avec 5 points d'avance sur son rival. A noter l'encourageante 6ème place du rookie Luis CORREIA (P – Yam) et l'abandon d'Ivan CERVANTES (E – Gas Gas) sur problème mécanique (guide chaîne).

BELLINO s'envole...

Enfin, une fois de plus, Mathias BELLINO (F – Husaberg) a dominé la catégorie Junior et pourrait bien être titré en Finlande. Une nouvelle fois trop rapide pour la concurrence, il relègue son dauphin Danny MCCANNEY à plus de 36 secondes. A domicile le Suédois Robert KVARNSTROM (S – Beta) monte sur la troisième marche du podium devant les Italiens Jonathan MANZI (I – KTM) et Rudy MORONI (I – KTM)

En FIM Youth Cup 125cc, même si tout est déjà joué, Giacomo REDONDI (I – KTM) semble bien décidé à gagner tous les grands prix. Aujourd'hui il atomise littéralement ses adversaires, laissant son dauphin OLIVER NELSON (S – KTM) à plus de 2'12''. Jamie MCCANNEY (GB – Husaberg) signe son premier podium de la saison. Un résultat encourageant pour ce prometteur pilote blessé lors de l'ouverture au Chili.

Le rideau vient donc de se baisser sur ce 6ème Grand Prix de la saison. Le weekend prochain, 3 titres seront en jeu (E1, E3 et EJ) et le suspens dans la catégorie Enduro 2 devrait encore monter d'un cran. Rendez-vous donc les 1ers et 2 Septembre à Heinola pour le Grand Prix Radio Suomi Pop de Finlande.

 Résumé vidéo J2


Ce site utilise des cookies pour améliorer la qualité de votre visite :

Les cookies nous permettent de personnaliser nos contenus et annonces et d'analyser notre trafic. Nous partageons des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires médias sociaux, publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées.

J'ai compris