EWC France : la journée pour AUBERT, le titre pour RENET !

  • Publié dans WEC

Pela Titre mondial enduroPremier titre en enduro pour Pela La deuxième journée du Grand Prix AMV de France avait mal débuté après le vol des motos de Matti SEISTOLA (SF – HVA), Rodrig THAIN (F – HM Honda) et Lorenzo SANTOLINO (E – HVA). Mais très vite, le sport a repris le dessus et les titres mondiaux de Pierre-Alexandre RENET (F – Husaberg) en E2 et Laïa SANZ (E – Gas Gas) en Women ont offert de grandes émotions au public venu une nouvelle fois en grand nombre.

La journée pour AUBERT, le titre pour RENET !

Après le sacre de Mathias BELLINO (F – Husaberg) en Finlande, le team Husaberg a encore vécu de grandes émotions avec le titre du Monde Enduro 2 de Pierre-Alexandre RENET (F) ! Le Normand, qui voyait son ami Johnny AUBERT (F – KTM) imposer un rythme dantesque dès les premiers tours de roue, ne cherchait pas à prendre son rythme et préférait assurer son titre. L'officiel Husaberg grimpe sur la 3ème marche du podium et devient, à 28 ans, le premier pilote à être couronné Champion du Monde de Motocross et Champion du Monde d'Enduro. « J'ai fait attention à moi et ma moto toute la journée... » ... avouait un Pela soulagé « Je n'étais pas à l'abri d'une casse ou d'une blessure ! Mais maintenant je suis heureux et d'avoir battu tous ces champions alors que ce n'est que ma troisième année en Enduro, c'est énorme ! » Boosté par sa victoire hier, Johnny Au' remettait le couvert aujourd'hui et relayait Juha SALMINEN (SF – HVA), second, à plus de 45 secondes. Courageux tout au long du Grand Prix, Cristobal GUERRERO (E – KTM) accroche la quatrième position et, pour la seconde fois consécutive, termine Vice-Champion du Monde tandis qu'Ivan CERVANTES (E – Gas Gas) complète le Top 5. A noter les belles prestations des pilotes Français Antoine BASSET (Yam – 6ème) et Nicolas DEPARROIS (Kawa – 7ème).
Johnny Aubert Johnny Aubert en E2, remporte les 2 journées du GP de France Malgré une domination sans partage et une magnifique victoire, Ludivine PUY (F – Gas Gas) n'aura pu crée la surprise et a dû laisser le titre de Champion du Monde à sa rivale Laïa SANZ (E – Gas Gas). La Catalane s'est très vite rendue compte que suivre le rythme de « Lulu » était risqué et a préférée assurer la deuxième place de la journée. Avec ce tout premier titre de Champion du Monde d'Enduro, Laïa devient par la même occasion le seul sportif à remporter le Dakar et les Championnats du Monde de Trial et d'Enduro la même année. Une vraie passation de pouvoir entre la légende Lulu et la surdouée Laïa. « Je suis vraiment heureuse... » ... exultait Laïa « L'année fut difficile avec une rivale comme Lulu ! Etre Championne du Monde de Trial et d'Enduro la même année, c'est un sentiment exceptionnel ! » De son côté, Jessica GARDINER (AUS – Yam) a signé son premier podium en Mondial....une excellente récompense pour cette jeune pilote qui a progressé tout au long de la saison. La Britannique Jane DANIELS (Husaberg) et Blandine DUFRENE (F – Husaberg) complètent le Top 5.

 Laïa SANZ (E - Gas Gas) remporte son premier titre de Championne du Monde d'Enduro Laïa SANZ remporte son premier titre de Championne du Monde d'Enduro
Christophe NAMBOTIN (F – KTM) a tout raflé cette saison et s'est imposé une nouvelle fois dans la catégorie Enduro 3. Les objectifs de NAMBOT' étaient clairs en arrivant à Brignoles : « Tout gagner ! ». C'est chose faite, l'officiel KTM sécurise un peu plus le titre manufacturer de KTM et empoche aussi l'HVA Xtreme Test Award et le Mika AHOLA « Brave One » Trophy. Mais dans cette catégorie, il restait encore à définir le Vice-Champion qui revient finalement à Joakim LJUNGGREN (S – Husaberg) devant Aigar LEOK (EST – TM). L'Estonien était au coude à coude jusqu'à la dernière spéciale avec Manuel MONNI (I – KTM) pour la dernière place sur le podium et a finalement gardé l'avantage. Le pilote KTM se voit par ailleurs auréolé du titre de Rookie of The Year. Pour sa part, Sébastien BOZZO (F – Beta) a fait un retour remarqué ce weekend avec une belle 5ème place tandis que Sebastien GUILLAUME (F – Gas Gas) prend les 11 points du 6ème rang.
Christophe NambotinChristophe Nambotin seul au monde en E3


Dans la catégorie Enduro 1, le vol de motos du matin aurait pu être préjudiciable pour Rodrig THAIN, mais les pilotes à l'unanimité et avec l'approbation de la FIM, ont décidé de rouler cette dernière journée pour faire plaisir aux spectateurs sans qu'elle ne compte pour le championnat. L'officiel HM Honda était donc Vice-Champion dès ce matin... Qui de mieux qu'Antoine MEO (F – KTM) pour allier spectacle et gros gas ?! Le triple Champion du Monde enregistre une nouvelle victoire avec plus d'une minute d'avance sur son dauphin Thomas OLDRATI (I – Husaberg). L'Italien, auteur d'une excellente seconde partie de saison, a prouvé qu'il s'était déjà très bien habitué à la 250 TE d'Husaberg. Le Finlandais Eero REMES (SF – KTM) pensait bien finir sa saison sur le podium mais il a été surpris par un intenable Fabien PLANET (F – Sherco). L'officiel Sherco a ravi le podium à REMES pour seulement 83 centièmes. Belle fin de Grand Prix pour Jérémy JOLY (F – Yam) qui accroche un encourageant Top 5 !

Enfin, en Junior, Mathias BELLINO (F – Husaberg) aura survolé la catégorie jusqu'à la fin ! Avec 1'26''60 d'avance sur Giacomo REDONDI (I – KTM), il a un peu plus posé son empreinte sur la catégorie Junior. Le pilote Iron Racing deuxième, c'est Victor GUERRERO (E – KTM) qui grille finalement la priorité à Nicolo MORI (I – TM) pour la dernière marche du podium. Alexandre QUEYREYRE (F – Yam) prend une nouvelle fois la 5ème place ! En FIM Youth Cup 125cc, le Portugais Luis OLIVEIRA (Yam) s'impose devant Jamie MCCANNEY (GB – Husaberg) et Davide SORECA (I – Yam).
Bellino Husaberg enduroMathias BELLINO aura survolé la catégorie jusqu'à la fin

Le rideau vient de tomber sur le Grand Prix AMV de France avec le couronnement de Pela RENET en E2 et de Laïa SANZ en Women. Cette saison 2012 aura été riche d'intensité et d'émotion ! Place désormais à la traditionnelle intersaison où les pilotes et teams devraient faire encore parler d'eux.

source ABC enduro

Résultats finaux pour 2012 :

Enduro 1
1 Antoine Méo (KTM) 257
; 2. Rodrig Thain (Honda) 191; 3. Thomas Oldrati (Husaberg) 179;  4.Eero Remes (KTM) 177; 5. Matti Seistola (HVA) 172;

Enduro 2
1. Pela Renet (Husaberg) 260; 2. Cristobal Guerrero (KTM) 243; 3. Juha Salminen (Husqvarna) 236; 4. Ivan Cervantes (Gas Gas) 173; 5. Johnny Aubert (KTM) 162;

Enduro 3
1. Christophe Nambotin (KTM) 314; 2. Joakim Ljunggren (Husaberg) 238; 3. Aigar Leok (TM) 232; 4. David Knight (KTM) 178; 5. Oriol Mena (Husaberg) 167;

Enduro Junior
1. Mathias Bellino (Husaberg) 299; 2. Jonathan Manzi (KTM) 229; 3. Danny McCanney (Gas Gas) 216; 4. Kevin Benavides (KTM) 172; 5. Rudi Moroni (KTM) 151;
Enduro Women
1. Laia Sanz (Gas Gas) 151; 2. Ludivine Puy (Gas Gas) 145; 3. Audrey Rossat (KTM) 89; 4. Blandine Dufrene (Husaberg) 72; 5. Jessica Gardiner (Yamaha) 65;

Youth Cup 125cc
1. Giacomo Redondi (KTM) 277; 2. Matteo Bresolin (Husaberg) 161; 3. Jamie McCanney (Husaberg) 115; 4. Luis Oliveira (Yamaha) 95; 5. Albin Elowson (Husaberg) 93

Mika Ahola "Brave One" Trophy
1, Christophe Nambotin, France, KTM
2, Antoine Meo, France, KTM
3, Juha Salminen, Finland, Husqvarna
4, Johnny Aubert, France, KTM
5, Pierre-Alexandre Renet, France, Husaberg
6, Cristobal Guerrero, Spain, KTM


vidéo résumé première journée :

vidéo résumé seconde journée


Ce site utilise des cookies pour améliorer la qualité de votre visite :

Les cookies nous permettent de personnaliser nos contenus et annonces et d'analyser notre trafic. Nous partageons des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires médias sociaux, publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées.

J'ai compris