La saison parfaite pour Husaberg

  • Publié dans WEC

Husaberg Factory TeamLe team Husaberg réunit pour célébrer le titre de PelaRetour, avec le Team Husaberg Factory, sur cette saison en Mondial qui vient de s'achever et qui à été riche en titre pour la marque Suédoise (propriété de KTM).
Au terme d'une saison couronnée de succès, Husaberg a remporté deux titres de champion du monde d'Enduro en E2 et EJ, après la dernière manche disputée à Brignoles, en France. Plus tôt dans l'année, le team avait déjà remporté le titre Constructeurs aux Six Jours Internationaux d'Enduro (ISDE) en Allemagne.
Le Grand Prix de France a clôturé l'incroyable saison du team Husaberg Factory Racing. Alors que Mathias Bellino s'était octroyé le titre de champion du monde  d'Enduro Junior dès la 7ème manche en Finlande, Pela Renet a, quant à lui, distancé sont principal poursuivant, Cristobal Guerrero, pour empocher le championnat du monde d'Enduro 2. C'est le premier titre mondial pour Husaberg dans les catégories séniors d'Enduro depuis 14 ans. Le Finlandais Juha Salminen est lui monté sur la troisième marche du podium du classement final.

Mathias BellinoMathias Bellino
En Enduro 3, Joakim Ljunggren est devenu le dauphin d'un imbattable Christophe Nambotin, au nez et à la barbe d'Aigar Leok. C'est le meilleur résultat de sa carrière sénior, après sa 3ème place de l'an dernier. Oriol Mena, forfait pour la course de samedi en raison d'une blessure contractée à l'entraînement deux semaines avant la dernière manche, n'a pas non plus participé le dimanche et a dû se contenter d'une nouvelle 5ème place au général.
Le titre de champion du monde d'Enduro Junior de Bellino avait déjà démontré que Husaberg avait choisi la bonne voie en soutenant les jeunes pilotes. En remportant les deux journées, Bellino a porté son total de la saison à 12 victoires de manche. Le podium de la catégorie Junior est complété par l'Italien Jonathan Manzi, suivi de Danny McCanney.
Joakim LjunggrenJoakim Ljunggren

Les pilotes Husaberg ont également connu le succès en Youth Cup, où Matteo Bresolin a fini deuxième, sur les talons de Giacomo Redondi. Jamie McCanney a quant à lui terminé 3ème, une belle performance pour sa première participation à l'EWC. Compte tenu de sa grave blessure consécutive à une chute lors de la première course de la saison, au Chili, ce résultat indique un potentiel qui ne demande qu'à être confirmé.

Christophe RobertChristophe Robert
N'oublions pas non plus les pilotes de la catégorie féminine. Blandine Dufrene et Jane Daniels ont fini la saison respectivement 4ème et 8ème d'une catégorie remportée pour la première fois par Laia Sanz, après un duel au coude à coude avec Ludivine Puy.

 Oriol Mena Oriol Mena

Resultats 2012 Enduro World Championship :

Enduro 2
1. Pela Renet (Husaberg) 260; 2. Cristobal Guerrero (KTM) 243; 3. Juha Salminen (Husqvarna) 236; 4. Ivan Cervantes (Gas Gas) 173; 5. Johnny Aubert (KTM) 162; 10. Hans Vogels (Husaberg) 72
Enduro 3
1. Christophe Nambotin (KTM) 314; 2. Joakim Ljunggren (Husaberg) 238; 3. Aigar Leok (TM) 232; 4. David Knight (KTM) 178; 5. Oriol Mena (Husaberg) 167; 7. Christophe Robert (Husaberg) 109
Enduro Junior
1. Mathias Bellino (Husaberg) 299; 2. Jonathan Manzi (KTM) 229; 3. Danny McCanney (Gas Gas) 216; 4. Kevin Benavides (KTM) 172; 5. Rudi Moroni (KTM) 151; 8. Alex Rockwell (Husaberg) 97; 10. Johan Edlund (Husaberg) 81
Enduro Féminines
1. Laia Sanz (Gas Gas) 151; 2. Ludivine Puy (Gas Gas) 145; 3. Audrey Rossat (KTM) 89; 4. Blandine Dufrene (Husaberg) 72; 5. Jessica Gardiner (Yamaha) 65; 8. Jane Daniels (Husaberg) 43
Enduro Youth Cup
1. Giacomo Redondi (KTM) 277; 2. Matteo Bresolin (Husaberg) 161; 3. Jamie McCanney (Husaberg) 115; 4. Luis Oliveira (Yamaha) 95; 5. Albin Elowson (Husaberg) 93

Pela RenetPierre Alexandre Renet
Trophée Constructeur au 87ème ISDE
Plus tôt dans la saison, les pilotes du team Factory Husaberg Pela Renet, Mathias Bellino et Joakim Ljunggren avaient permis à Husaberg d'empocher le titre Constructeurs aux Six Jours Internationaux d'Enduro, organisés dans la région de la Saxe, en Allemagne.
En effet, fin septembre, après six journées de course intense, le team a remporté une victoire méritée au très disputé classement Constructeurs.
2012 s'affirme comme l'une des saisons les plus réussies d'Husaberg et ces résultats symbolisent parfaitement la vocation « Pur Enduro » de la marque.

Blandine DufrèneBlandine Dufrène